Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Au service du même idéal

Marie-Armelle Beaulieu
27 mars 2011
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Durant l’année 2010, la revue s’est attachée à faire découvrir à ses lecteurs les différentes Églises catholiques présentes en Terre Sainte. Il manque encore le volet 2 sur la présence grecque catholique en Galilée. Il devrait être publié durant l’été ou en septembre. La présente livraison de la revue ouvre des portes de lectures extrêmement variées. Avec un peu de chance, tout le monde trouvera un texte à son goût.
Un examen rapide du sommaire permet aussi de voir une très grande variété des rédacteurs.
Homme, femme, jeunes et moins jeunes, palestiniens et israéliens, italiens et français (et bientôt une nouvelle plume espagnole), juifs et chrétiens, catholiques et orthodoxes. Un nouveau dynamisme est en route au service du même idéal : rendre hommage à la diversité de cette terre, à son universalité comme à ses particularismes.
Les idées germent, qui s’enrichissent de la lecture du passé de la revue, pour vous faire découvrir de nouveaux aspects de ce pays.
Nous n’hésiterons pas à vous faire faire des bonds dans le temps comme dans ce numéro quand il s’agit de faire le grand écart entre Louis XIV et la colonisation aujourd’hui, entre les pierres de Jérusalem et celles du Mont Nébo, entre les rêves d’unité d’un rêveur et la confession d’un échec à aimer sans failles.
Bien sûr il y a toujours le retard. Imaginez un chat tombant à l’envers du deuxième étage… Tout en souplesse il va se retourner et retomber sain et sauf sur ses pattes. Au ralenti c est encore plus beau à voir ! Et nous vous passons la scène au ralenti… Mais le résultat est assuré, nous travaillons d’arrache pied à mettre les moyens en œuvre. Encore un peu de patience.

Dernière mise à jour: 27/12/2023 22:53

Mgr Maroun Lahham Archevêque de Tunis

Du Moyen Orient au Maghreb, une invitation à ne pas oublier le Synode

S.E. Mgr Lahham, Archevêque de Tunis, a participé au Synode des Évêques pour le Moyen Orient. Nous reprenons ici, du bulletin diocésain Flash, sa réflexion, un bilan à cheval entre le Moyen Orient dont il est issu et la Tunisie dont il est archévêque.

Roberto Beretta

Dominique Lapierre: « Je ne veux pas voir la division de cette terre »

A la veille de ses 80 ans, Dominique Lapierre, écrivain et journaliste français connu dans le monde entier pour ses livres enquêtes et ses romans (dont le plus célèbre, est La cité de la joie) raconte son amour (déçu ?) pour la Terre Sainte, une terre qui semble aujourd’hui « avoir dénaturé le message de Dieu »

Michela Perathoner

Jérusalem : pierres de la Mémoire

Réhabiliter, restaurer et conserver les habitations chrétiennes de la Vieille Ville de Jérusalem : “Jérusalem, pierres de la mémoire” est un vaste projet lancé par la Custodie de Terre Sainte pour préserver la présence de ceux qui en sont les pierres vivantes : les chrétiens locaux. Père Ibrahim Faltas, économe de la Custodie, explique ce qui pousse les franciscains à soutenir la présence chrétienne en ces lieux.

Eugenio Alliata ofm Studiun Biblicum Franciscanum

Visite du nouveau Musée d’Israël

Quarante-cinq ans après sa première inauguration, le Musée d’Israël s’est complètement restructuré pour offrir un moment de pur régal (ou presque).

Carmelo Pappalardo ofm Studium Biblicum Franciscanum - Jérusalem

Le Mont Nébo fait peau neuve

C’était un projet qui tenait à cœur au frère Michele Piccirillo ofm: la rénovation du Mémorial de Moïse au Mont Nébo. Sa mort soudaine ne l’a pas interrompu. Frère Carmelo Pappalardo a repris le flambeau et travaille à réaménager ce sanctuaire de la Custodie qui domine la Terre Promise depuis la Jordanie

Michèle Bimbenet-Privat Conservateur en chef au musée national de la Renaissance

Les présents de Louis XIV offerts pour le Saint-Sépulcre de Jérusalem

Avril-Juillet 2010, l’Établissement public du musée et du domaine national de Versailles présenta une exposition intitulée "Une chapelle pour le roi", à l’occasion du tricentaire de l’édifice. Les conservateurs savaient qu’ils trouveraient en Terre Sainte quelques pièces uniques, offertes par le roi Louis XIV. Revue de détails.