Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les archives archéologiques israéliennes mises en ligne

Terrasanta.net
22 janvier 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Les archives archéologiques israéliennes mises en ligne
Deux clichés pris pendant la reconstruction du dôme de la basilique du Saint Sépulcre en 1868 (photo des archives AAI)

L'intégralité des archives archéologiques israéliennes a été mise en ligne et sera accessible au public  d'ici la fin du mois, a annoncé l’Autorité Israélienne des Antiquités la semaine dernière. Des milliers de documents relatant les découvertes archéologiques faites en Israël/Palestine au cours des 100 dernières années seront donc disponible au plus grand nombre.


(Milan/e.p.) – L’intégralité des archives archéologiques israéliennes a été mise en ligne et sera accessible au public d’ici la fin du mois, a annoncé l’Autorité Israélienne des Antiquités le 16 Janvier.

Des milliers de documents relatant les découvertes archéologiques faites en Israël/Palestine au cours des 100 dernières années seront publiés sur une base de données en ligne dans les prochains jours.

L’Autorité des Antiquités a utilisé des scanners spéciaux pour numériser de nombreuses cartes, lettres, plans d’ingénieurs et d’architectes et autres documents de Jérusalem et d’Acre datant d’avant le Mandat britannique.

Les archives permettront aux visiteurs de voir par exemple l’impressionnant et original plan d’architecte de la Basilique du Saint Sépulcre dessiné après la restauration, réalisé suite au tremblement de terre de 1927. Ils pourront voir aussi des plans d’espionnage britannique de la Première guerre mondiale. Ou encore des projets datant de 1870 pour construire sur le Mont du Temple.

Le Jerusalem Post relate que certains bugs sur le site ont encore besoin d’être corrigés. Mais cette publication présente pour la première fois au grand public les archives peu consultées du musée Rockefeller. Le musée, face aux murailles de la vieille ville, était à l’origine le siège du Département des Antiquités de la Grande-Bretagne mandataire devenu l’Autorité des Antiquités.

Le Jerusalem Post ajoute qu’un nombre important de pièces des archives pourraient se désagréger car elles ont été dessinées sur du papier de riz. Comme la plupart des pièces sont en anglais, le site est aussi en anglais et n’offre en hébreu que des explications sommaires.

« L’Autorité des Antiquités a décidé la numérisation  des archives et leur mise en ligne afin de disséminer les informations à travers le monde, » a dit Dr Uzi Dahari, sous-directeur de l’Autorité des Antiquités.

Les archives de l’Autorité des Antiquités israélienne remontent à l’époque du Mandat britannique. Suite à la conquête de la Palestine par les forces britanniques, menées par le Général Allenby, en 1918, commença la documentation et la collecte de données sur les sites anciens et archéologiques. Le Département des Antiquité, et ses archives, a été créé une fois que le gouvernement civil fut établi par les autorités mandataires britanniques, en 1920.

L’Autorité des Antiquité israélienne a pris la suite de son prédécesseur britannique, et fut pleinement établie en 1990.

La plupart des ressources des nouvelles archives numériques datent d’une période comprise entre 1919 et 1948. On peut y accéder à l’adresse : www.iaa-archives.org.il

Cette initiative fait suite à un récent projet : l’IAA a mis en place un partenariat avec Google pour lancer un site web pour les scans en haute définition des centaines de pièces de parchemin des Manuscrit de la Mer Morte.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici