Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Intronisation à Addis Abeba d’abuna Mathias, nouveau patriarche éthiopien

Terrasanta.net
6 mars 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Intronisation à Addis Abeba d’<i>abuna</i> Mathias, nouveau patriarche éthiopien
la patriarche orthodoxe éthiopien, abuna Mathias.

Dimanche 3 mars, le nouveau patriarche de l'Église orthodoxe éthiopienne, Abuna Mathias a été intronisé  à Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie. Le 28 février, il avait été élu sixième patriarche, après avoir été pendant de nombreuses années l'archevêque orthodoxe éthiopienne de Jérusalem. Il sera le guide spirituel d'au moins 40 millions de fidèles.


(Milan / g.s.) – Dimanche 3 mars, le nouveau patriarche de l’Église orthodoxe éthiopienne, Abuna Mathias a été intronisé  à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie. Le 28 février, il avait été élu sixième patriarche, après avoir été pendant de nombreuses années l’archevêque orthodoxe éthiopienne de Jérusalem.

Le patriarche a obtenu 500 votes sur les 806 membres du collège électoral, composé d’évêques de l’Église éthiopienne et de représentants des monastères, des cathédrales, des collèges et séminaires théologiques et d’organisations de laïcs. Le collège comptait également cinq représentants de l’Église copte orthodoxe (de même que cinq délégués de l’Église éthiopienne participent à l’élection du pape copte).

Asrat Mathias est né en 1934 à Tigré et a étudié au monastère de Tenben aujourd’hui en territoire érythréen. Ordonné prêtre en 1975, à Addis-Abeba, il fut secrétaire du Patriarche Théophilos qui fut emprisonné en 1976 sous le régime marxiste du colonel Mengistu Hailé Mariam (qui dura jusqu’en 1991) et fut assassiné en prison en 1977.

Contraint de quitter l’Éthiopie Abuna Mathias fut élu archevêque de Jérusalem. Plus tard, en 1982, il fut transféré aux États-Unis. Depuis 2006, il était de nouveau à Jérusalem.

L’Église orthodoxe éthiopienne compte environ 40 millions de fidèles. Ses origines remontent à la prédication du diacre Philippe, l’un des premiers disciples de Jésus. Dirigée jusqu’en 1948, par des évêques égyptiens désignés par l’Église copte, la communauté éthiopienne orthodoxe se déclara autocéphale et procéda à l’élection de son propre patriarche en 1959. La décision suscita des tensions avec le Patriarcat copte d’Alexandrie, tensions qui, au fil des ans, ont été réduites.

Abuna Mathias succède à un autre tigrinya, le patriarche Paulos, décédé le 16 août  2012 à l’âge de 78 ans.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici