Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Le Pape François et Bartholomée Ier ensemble à Jérusalem en 2014?

Terrasanta.net
21 mars 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Le Pape François et Bartholomée Ier ensemble à Jérusalem en 2014?
L'étreinte historique entre le Patriarche Athénagoras et le Pape Paul VI.

Le patriarche oecuménique de Constantinople, Bartholmée Ier, a proposé au Pape François de faire ensemble un pélerinage à Jérusalem l'année prochaine, pour donner un signe de l'unité possible des chrétiens.


(Milan / c.g) – Au lendemain de l’inauguration solennelle de son pontificat, le pape François a déjà reçu une (nouvelle) invitation à visiter la Terre Sainte. Hier, dans la Salle Clémentine du Vatican, le Pape a rencontré les représentants des Églises chrétiennes et des autres religions. À cette occasion, il a adressé un salut chaleureux au patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée Ier, successeur de l’apôtre saint André, qu’il a appelé «mon frère, André» tandis que dans son mot d’accueil Bartholomée avait défini François comme «Bon Samaritain de l’Amérique latine».

Bartholomée Ier a invité le pape à Constantinople pour la fête de saint André (le 30 Novembre) et proposé à François d’aller ensemble en Terre Sainte en 2014, pour commémorer le 50e anniversaire de l’étreinte historique entre le Patriarche Athénagoras et le Pape Paul VI, pionniers du dialogue catholique-orthodoxe. «L’unité des chrétiens est la première et la plus importante de nos préoccupations – a dit le patriarche – une condition essentielle pour que notre témoignage chrétien soit crédible aux yeux de ceux qui sont loin. Pour sa mise en œuvre, il est nécessaire que le dialogue théologique entrepris se poursuive.»

Au cours de son allocution devant les délégués, le pape François s’est tourné d’une manière spéciale aux délégués du peuple juif », ce qui nous lie – dit-il – un très spécial lien spirituel, puisque, comme l’affirme le Concile Vatican II, « l’Église du Christ reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du Salut dans les patriarches, Moïse et les prophètes» (décret Nostra Aetate, 4). Je vous remercie de votre présence et je suis convaincu qu’avec l’aide du Tout-Puissant, nous pourrons continuer le dialogue fraternel que le Concile espère et qu’il a effectivement entamé, portant déjà quelques fruits, en particulier au cours des dernières décennies. Je salue et je remercie cordialement chacun de vous, chers amis appartenant à d’autres traditions religieuses, – a poursuivi le pape -. En commençant par musulmans, qui adorent le Dieu unique, vivant et miséricordieux, et l’invoque dans la prière « 

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici