Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les deux nouveaux grands rabbins d’Israël ont été élus

Terrasanta.net
26 juillet 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Les deux nouveaux grands rabbins d’Israël ont été élus
Les deux grands rabbins d'Israël ont été élus le 24 juillet 2013 : à gauche, le sépharade Yitzhak Yosef et à droite l'ashkénaze David Lau. (photo Yossi Zeliger/Flash90)

Yitzhak Yosef et David Lau sont les deux nouveaux grands rabbins d’Israël. Le premier sépharade, le second ashkénaze, ils occuperont la fonction une décennie. Ils ont été élus le 24 juillet par un corps électoral spécial de 150 membres. Depuis 2002, une délégation du Grand rabbinat d’Israël et le Saint-Siège se rencontrent régulièrement pour penser des thèmes religieux et ethiques d’intérêt commun.


(Milan/g.s.) – Yitzhak Yosef et David Lau sont les deux nouveaux grands rabbins d’Israël. Le premier sépharade, le second ashkénaze, ils occuperont la fonction une décennie. Ils ont été élus le 24 juillet par un corps électoral spécial de 150 membres. (Élections au Grand Rabbinat d’Israël mode d’emploi)

Les pères des nouveaux élus furent à la tête du Grand rabbinat d’Israël dans le passé : Ovadia Yosef fut élu grand rabbin sépharade en 1973, Yisrael Meir Lau grand rabbin ashkénaze en 1993.

A 47 ans, David Lau, le quatrième fils d’Yisrael, est le plus jeune rabbin à être nommé Grand rabbin d’Israël. Il a attendu la confirmation de sa nomination à Modi’in, une colonie de 75 000 habitants fondée en 1994 à mi-distance entre Tel Aviv et Jérusalem. David Lau a sept fils – de trois à 24 ans – et il est déjà grand-père de deux petits-enfants. Il a fait son service militaire dans le renseignement, atteignant le grade de Major.

Yitzhak Yosef, 61 ans, est le sixième fils du rabbin Ovadia, le guide spirituel actuel du parti religieux Shas. Rabbi Yitzhak est responsable de la yeshiva (centre d’étude de la Torah et du Talmud) nommée Hazon Ovadia.

Les deux élus ont récolté 68 voix des 147 exprimées, grâce à un accord qui unissait les élections de l’un et de l’autre. La presse israélienne considère l’issue du vote comme une victoire des instances ultra-orthodoxes et, d’un point de vue politique, une défaite pour le parti Bayit Yehudi du ministre des Affaires religieuses Naftali Bennet, qui soutenait ouvertement le rabbin David Stav, concurrent de Lau pour le poste de rabbin en chef askhénaze.

Maintenant, les deux rabbins en chef devront travailler pour rassembler les différents courants du judaïsme israélien qui se sont exprimés au cours de la longue période de débats internes qui ont prédédé l’élection du 24 juillet.

Depuis 2002, une délégation du Grand rabbinat d’Israël et le Saint-Siège se rencontrent régulièrement pour penser des thèmes religieux et ethiques d’intérêt commun, résultat d’un dialogue amorcé côté catholique par le concile Vatican II et la déclaration Nostra Aetate sur les relations entre l’Eglise et les religions non-chrétiennes.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici