Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

La prière : un moyen de me sentir bien

Marie-Marine Le Vaillant
7 janvier 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
La prière : un moyen de me sentir bien
Mohamed, 21 ans, palestinien.

Vous pourrez rencontrer Mohamed derrière le comptoir du magasin de son père dans le quartier chrétien. Ce n’est pourtant pas l’activité principale de ce jeune musulman qui croit dans les vertus de l’éducation et de l’ouverture pour contribuer à développer son pays.


Vous pourrez rencontrer Mohamed derrière le comptoir du magasin de son père dans le quartier chrétien. Ce n’est pourtant pas l’activité principale de ce jeune musulman qui croit dans les vertus de l’éducation et de l’ouverture pour contribuer à développer son pays.

Mohammed, comment occupes-tu tes temps libres entre l’école et la boutique ?

Je pratique le ping-pong depuis mon enfance. J’avais atteint un niveau professionnel à 16 ans mais maintenant, je pratique ce sport uniquement pour le plaisir aussi souvent que je peux. Quand le temps le permet, j’aime aussi aller nager à la mer morte. C’est l’un de mes endroits préférés dans ce pays. En ce qui concerne mes goûts musicaux, ils varient selon les périodes. Jusqu’à il y a encore quelques temps, j’écoutais beaucoup de musiques américaines. Mais plus je grandis, plus j’apprends à découvrir et à apprécier la musique traditionnelle arabe.

D’où viennent tes amis ? Te ressemblent-ils ?

Ceux que je considère comme mes meilleurs amis sont mes cousins et nous sommes vraiment pareils, nous avons grandi ensemble, nous partageons presque tout. Sinon mes autres amis viennent d’horizons très différents. J’étudie dans une université israélienne donc je suis amené à fréquenter beaucoup de juifs israéliens. J’ai également de très bons amis chrétiens avec qui je fais du sport. Dans ce genre de cadre, nous évoquons peu notre culture ou notre religion, je ne ressens pas de grande différence entre nous. Lorsque je travaille dans le magasin de mon père qui est situé dans une zone assez touristique, j’ai également  l’occasion de rencontrer des personnes de toutes les nationalités et de toutes les cultures. C’est vraiment très enrichissant.

T’intéresses-tu à l’actualité ? Y a-t-il des sujets qui te préoccupent plus que d’autres en ce moment ?

Je ne suis pas passionné par l’actualité mais je me tiens tous les jours informé de ce qui se passe au niveau national et international. Je pense que c’est essentiel lorsqu’on vit dans un pays comme le mien. J’aime particulièrement avoir des débats sur un sujet précis. Cela permet de se construire un point de vue et de mieux comprendre celui des autres.

Parle-nous des membres de ta famille, que partages-tu avec eux ?

J’ai deux frères et deux sœurs et nous sommes une famille très unie. Ma mère a suivi des études pour devenir professeur mais n’a jamais travaillé pour pouvoir s’occuper de ses cinq enfants. Mon père travaille comme traducteur arabe-anglais et possède plusieurs magasins dans la vieille ville de Jérusalem. Je vais l’aider dès que j’en ai la possibilité. Je vis seul depuis quelques temps mais j’ai l’impression de vivre encore à moitié avec mes parents car je leur rends visite très souvent. La seule chose que nous ne partageons pas est sûrement la religion. Nous sommes tous musulmans mais nous ne parlons que très rarement de ce sujet. Nous pratiquons chacun de notre côté, à notre façon.

Justement, quelle place prend la religion dans ta vie quotidienne ?

J’ai eu une éducation religieuse qui m’a tout de même laissé des libertés. Aujourd’hui, je considère la religion comme quelque chose qui me tient éloigné des comportements que je considère comme mauvais. Elle me fixe des limites, même si je ne suis pas toutes ses contraintes à la lettre. La prière quotidienne est pour moi un moyen de me sentir bien, et cela reste quelque chose de strictement personnel.

Quels sont tes projets, sur le plan personnel et professionnel ?

Mon projet principal, pour lequel je travaille tous les jours, est de devenir ingénieur dans la construction. Je suis vraiment très intéressé par ce que j’étudie. Sinon j’aime bien ma vie actuellement, je ne me projette pas tellement sur du long terme. J’aimerais juste voyager un peu plus. L’un de mes rêves est de découvrir l’Asie.

Pour finir, en quelques mots, que souhaites-tu à ton pays ?

J’aimerai voir mon pays s’industrialiser et se développer à tous les niveaux. Je pense que cela passe en partie par l’éducation.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don