Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

« Mon souhait serait qu’Israël devienne un jour un pays laïc »

Terresainte.net
13 mars 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
« Mon souhait serait qu’Israël devienne un jour un pays laïc »

Yehuda a grandi dans une colonie de Haredim (littéralement les «Craignants-Dieu»), une communauté juive orthodoxe ayant une pratique religieuse particulièrement forte. Du fait de leur méfiance vis-à-vis des innovations sociales, les haredim vivent généralement en marge des sociétés laïques environnantes, même juives. Yéhuda qui a quitté sa communauté et nous partage ses interrogations et ses espérances pour cette terre.


(MMLV) – Yehuda a grandi dans une colonie de Haredim (littéralement les « Craignants-Dieu ») une communauté juive orthodoxe ayant une pratique religieuse particulièrement forte. Du fait de leur méfiance vis-à-vis des innovations sociales, les haredim vivent généralement en marge des sociétés laïques environnantes, même juives. Yéhuda qui a quitté sa communauté et nous partage ses interrogations et ses espérances pour cette terre.

Yehuda, quels sont tes hobbies, comment occupes-tu ton temps libre ?

Je suis un passionné de musique. J’en écoute tout le temps et j’adore me rendre à des concerts ou à des festivals. Cela me permet de m’adonner à mon autre passe-temps favori : les voyages. Etant donné que ma mère réside en Hollande, j’ai la chance d’aller souvent dans ce pays, et à chaque fois j’en profite pour visiter l’Europe. Je suis déjà allé en France, en Italie, en Espagne, au Portugal… J’adore les paysages européens. Certains endroits en Israël m’y font un peu penser. Au Nord notamment.

D’où viennent tes amis ? Te ressemblent-ils ?

J’ai beaucoup d’amis en Israël mais également beaucoup à l’étranger que j’ai rencontré lors de mes voyages, et avec lesquels je suis resté en contact. Ici, mes meilleurs amis sont très différents de moi. Certains sont religieux, la plupart sont mariés et ont des enfants. J’aime parler avec eux mais nous n’avons pas les mêmes préoccupations.

T’intéresses-tu à l’actualité ? Y a-t-il des sujets qui te préoccupent plus que d’autres en ce moment ?

Oui, je m’informe chaque jour, essentiellement grâce à internet. Je préfère de loin l’actualité internationale. J’ai l’impression  qu’en Israël, la majeure partie des informations tournent autour du conflit avec les territoires palestiniens et je commence à être lassé. Le dialogue m’intéresse mais il semble sans fin… En ce moment, le sujet qui me préoccupe le plus est la crise en Ukraine.

Parle-nous des membres de ta famille, que partages-tu avec eux ?

Mes  parents sont divorcés depuis une dizaine d’années. Comme je l’ai déjà dit, ma mère est partie vivre en Hollande d’où elle est originaire. Et mon père vit encore à Jérusalem avec sa nouvelle femme qui est mexicaine. J’ai 4 frères dont deux mariés, et je vais bientôt avoir un neveu. Je partage ma passion pour les voyages avec l’un de mes frères. Nous avons parcouru plein de pays ensemble.

Quelle place prend la religion dans ta vie quotidienne ?

Mon rapport à la religion est très spécial car j’ai grandi dans une colonie de Haredim. Les règles de vie étaient très strictes. Par exemple nous n’avions pas le droit d’avoir de télévision chez nous, et tout était relié à la religion. Entre 14 et 15 ans, j’ai commencé à réaliser que cette vie ne me convenait pas, nous avons beaucoup discuté avec ma famille et nous partagions les mêmes sentiments. Nous avons donc cessé de vivre dans le monde religieux. Pour ma part j’ai peu à peu arrêté de pratiquer et aujourd’hui, bien que je respecte toutes les religions, j’ai du mal à croire en Dieu. Du moins dans le Dieu que l’on m’a imposé durant mon enfance…

Quels sont tes projets sur le plan personnel et professionnel ?

Je suis très épanoui professionnellement. Je travaille dans l’informatique et j’adore ça. De plus mon entreprise me convient parfaitement et je n’ai pas envie de changer quoi que ce soit pour le moment. Sur le plan personnel, mon rêve serait de pratiquer le Wingsuit, ce sport extrême qui consiste à sauter d’une montagne vêtu d’une combinaison qui permet de voler. Mais il n’y en a pas en Israël… Ce sera donc une nouvelle occasion de voyager !

Pour finir, en quelques mots, que souhaites-tu à ton pays ?

Je respecte la religion. Mais à mon avis, les règles religieuses ne doivent pas s’appliquer aux lois d’un pays. Ici, les transports ne fonctionnent pas durant Shabbat, et tous les magasins sont fermés. A Tel Aviv, il est quasiment impossible de trouver du porc… Mon souhait serait donc qu’Israël devienne un jour un pays laïc. Ce serait plus juste pour les personnes non-juives.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don