Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

«Beaucoup de gens n’aiment pas l’anglais parce qu’ils l’associent à la langue de l’occupation»

Andréa Krogmann
29 avril 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
«Beaucoup de gens n’aiment pas l’anglais parce qu’ils l’associent à la langue de l’occupation»
Tasneem aura bientôt 20 ans, elle rêve d'être traductrice

Tasneem va bientôt fêter ses vingt ans. Quand cette étudiante en deuxième année de littérature anglaise n'est pas à l'université à Naplouse, elle passe son temps avec sa famille à Fara'a, un camp de réfugiés entre Jénine et Naplouse.


Tasneem va bientôt fêter ses vingt ans. Quand cette étudiante en deuxième année de littérature anglaise n’est pas à l’université à Naplouse, elle passe son temps avec sa famille à Fara’a, un camp de réfugiés entre Jénine et Naplouse.

Tasneem, en dehors de tes études, quels sont tes loisirs ? Comment aimes-tu occuper ton temps libre ?

J’aime lire pour améliorer mes connaissances en l’anglais, mais j’aime aussi beaucoup discuter avec mes amis et passer du temps avec ma famille.

D’où viennent tes amis, te ressemblent-ils ?

La plupart de mes amis sont en faculté de littérature, mais je suis fière d’avoir aussi des amis d’autres horizons. Quand nous sommes tous réunis, il y a beaucoup d’informations à partager !

T’intéresses-tu à l’actualité ? Quels sujets te préoccupent le plus en ce moment ?

Bien sûr, en tant que palestinienne je me dois de suivre l’actualité. Si je n’avais pas d’idée sur ce qui se passe dans mon pays pour quelle raison serais-je encore ici ? Cela a tant d’influences sur nos vies. Pour exemple, un jeune étudiant de l’université de Birzeit a été tué par l’armée israélienne (mars 2014) et notre université de Naplouse a été paralysée. Je ne connaissais pas cet étudiant mais c’était un étudiant « normal », comme nous tous, bien trop jeune pour mourir. Il s’appelait Saji. Quand j’ai ouvert mon Facebook ces jours-la, tout mon Facebook tournait autour de lui.  Photos et condoléances à son intention, je n’arrêtais pas de penser à lui.

As-tu une religion ? Si oui quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

Je suis musulmane et évidemment cela influence toute ma vie, tout mon comportement.  Quand je couvre ma tête et mon corps, je me sens protégée. Je ne tends pas non plus la main aux hommes pour les saluer. L’islam m’apprend que nous sommes des reines et que personne n’a le droit de nous toucher si ce n’est nos époux. Vraiment, je me sens reine !

Parle-nous des membres de ta famille, que partages-tu avec eux ?

Je suis la plus bavarde de la famille, je partage tout avec eux et ce toute la journée !  Je papote du moment ou je quitte la maison jusqu’au soir ! Récemment j’avais perdu ma voix et quand mon père est rentré de son travail, il s’est étonné du calme de la maison !

Quels sont tes projets personnels et professionnels ?

Après ma licence, j’aimerais bien faire un master. Pourquoi pas des études afin de devenir traductrice. Ce n’est pas que je n’aime pas enseigner, j’adore cela, mais je pense qu’en devenant traductrice arabo-anglaise j’aiderais plus de gens. Je rentrerais en communication avec de nombreuses personnes. Vous savez, beaucoup de gens n’aiment pas l’anglais parce qu’ils l’associent à la langue de l’occupation. J’aimerais leur faire comprendre que l’anglais est une langue internationale, utile dans bien des situations. J’aimerais aussi voyager, mais jamais je ne quitterai mon pays. C’est ici que sont mes racines, impossible de les laisser.

Pour tout ce qui est personnel, je ne sais pas encore, l’idée ou le désir de me marier est encore loin.

Pour finir, en quelques mots, que souhaites-tu à ton pays ?

Un mot :  liberté!

Abonnez-vous au magazine

Découvrir les tarifs et s’abonner.

Cliquez ici
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

Achetez ce numéro
Expo sur le Saint-Sépulcre
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don