Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

L’idéal pour moi serait de trouver un poste à Dubai

Terresainte.net
11 avril 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
L’idéal pour moi serait de trouver un poste à Dubai
Mujahed, 27 ans de Ramallah

Mujahed est palestinien. Il réside à Ramallah, dans un appartement, en compagnie de deux allemandes venues étudier l’arabe. Les trois colocataires rencontrent chaque semaine des gens de tous horizons et de toute nationalité grâce au Couchsurfing. Une occasion pour Mujahed de découvrir de nouvelles cultures et de partager la sienne.


(MMLV) – Mujahed est palestinien. Il réside à Ramallah, dans un appartement, en compagnie de deux allemandes venues étudier l’arabe. Les trois colocataires rencontrent chaque semaine des gens de tous horizons et de toute nationalité grâce au Couchsurfing. Une pratique nouvelle et très répandue en Palestine, qui consiste à inviter des personnes de passage à dormir chez soi via un site internet. L’occasion pour Mujahed de découvrir de nouvelles cultures et de partager la sienne.

Mujahed, quels sont tes hobbies ? Comment occupes-tu ton temps libre ?

 Je suis un passionné de sport et je m’arrange pour en faire tous les jours. Le jeudi soir, c’est le week-end pour moi et je sors avec mes amis. J’adore faire la fête et Ramallah n’est pas une ville conservatrice comme Naplouse ou Hébron. Il y a beaucoup d’endroits où boire un verre et écouter de la musique. Quand il fait beau, j’aime également aller à la plage à Tel-Aviv. Habituellement, les palestiniens ont besoin d’un permis spécial pour s’y rendre. Mais comme je travaille pour une grosse compagnie et que je suis souvent amené à me déplacer dans le pays, c’est plus simple pour moi.

D’où viennent tes amis ? Te ressemblent-ils ?

J’ai le contact facile et je me fais facilement des amis. Grâce au Couchsurfing, j’en ai maintenant aux quatre coins du monde. Ils sont tous très différents de moi et en même temps nous avons beaucoup de points communs. C’est pour cela que nous restons en contact.  A Tel-Aviv j’ai rencontré quelques israéliens avec lesquels je m’entends bien. Mais c’est plus difficile de lier de véritables amitiés avec eux. Il y a toujours une distance au vu de la situation conflictuelle entre nos deux pays.

T’intéresses-tu à l’actualité ? Y a-t-il des sujets qui te préoccupent plus que d’autres en ce moment ?

Je suis salarié dans une grosse société de téléphonie mobile palestinienne, et le conflit israélo-palestinien a des répercussions directes sur mon travail. Il est donc indispensable que je me tienne informé de l’actualité du pays, et de l’avancement des négociations… Par exemple, en ce moment, nous souhaiterions nous développer à Gaza, ce serait très intéressant pour l’entreprise. Mais les autorités israéliennes nous l’interdisent. Je suis de près l’évolution de la situation entre Israël et Gaza, en espérant nous obtenions bientôt le droit d’y aller.

Parle-nous des membres de ta famille, que partages-tu avec eux ?

J’ai quatre frères et sœurs et toute ma famille réside à Naplouse. Il y a quatre ans j’ai déménagé à Ramallah car c’était plus proche de mon travail. Mais chaque week-end, je m’arrange pour passer au moins une journée en compagnie de ma famille. Je ne peux pas vivre sans les voir régulièrement.

 As-tu une religion ? Si oui, quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

Je suis musulman et la religion m’accompagne à chaque instant de ma vie. Je prie cinq fois par jour et chaque vendredi, je me rends à la Mosquée. Pourtant, les gens sont souvent très surpris d’apprendre que je suis pratiquant, tant je vis librement ma foi. Par exemple, lorsque je sors avec mes amis, je suis toujours le plus dévergondé alors que je suis le seul à ne jamais boire d’alcool. Je me dis que ce n’est finalement pas plus mal…

Quels sont tes projets sur le plan personnel et professionnel ?

Je travaille en tant qu’ingénieur depuis maintenant 5 ans. Depuis quelques mois, je projette d’aller acquérir de l’expérience à l’international, car la Palestine n’est pas très développée au niveau des nouvelles technologies, comparée à d’autres pays. Je voudrais perfectionner mes connaissances et ma pratique en ce qui concerne l’univers High-Tech (hautes technologies). L’idéal pour moi serait de trouver un poste à Dubai. Ils ont une industrie très perfectionnée dans ce domaine et qui plus est, j’ai beaucoup d’amis là-bas.

Pour finir, en quelques mots, que souhaites-tu à ton pays ?

J’ai un million de souhaits pour la Palestine, il faut vraiment que la situation évolue. Mais avant toute chose, je souhaite que l’État d’Israël nous laisse plus de liberté de circulation à travers le pays. Cela devient insupportable de devoir passer des Check-Points (barrages) et de demander des permis à chaque fois que nous voulons sortir des territoires. Nous permettre de nous rendre plus facilement à Tel-Aviv, à Jérusalem ou à Haïfa… Ce serait encourager les israéliens et les palestiniens à se rencontrer et à mieux se connaître.

——

Fiche d’identité :

Mujahed a 27 ans. Il est ingénieur pour une compagnie de téléphonie mobile palestinienne. Originaire de Naplouse, il s’est installé à Ramallah il y a quelques années pour se rapprocher de son travail. Un déménagement qui selon lui, l’a aidé à s’ouvrir au monde.

Abonnez-vous au magazine

Découvrir les tarifs et s’abonner.

Cliquez ici
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

Achetez ce numéro
Expo sur le Saint-Sépulcre
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don