Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Visiter les lieux Saints m’a ouvert les yeux sur la diversité et l’unité de l’Eglise chrétienne

Terresainte.net
14 avril 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Visiter les lieux Saints m’a ouvert les yeux sur la diversité et l’unité de l’Eglise chrétienne
Marcello, volontaire italien de 24 ans habite dans la vieille ville de Jérusalem

A quoi peut ressembler la vie d’un jeune italien chrétien, en immersion à Jérusalem? Après avoir obtenu son diplôme de littérature l’an dernier, Marcello a décidé de venir servir la communauté franciscaine de Terre Sainte, il nous fait partager son expérience de volontariat.


(MMLV) – A quoi peut ressembler la vie d’un jeune italien chrétien, en immersion à Jérusalem? Après avoir obtenu son diplôme de littérature l’an dernier, Marcello a décidé de venir servir la communauté franciscaine de Terre Sainte durant l’été. Il a finalement eu l’opportunité de rester en tant que volontaire à la bibliothèque de la Custodie pour sept mois. Il nous fait partager son expérience.

Marcello, quels sont tes hobbies ? Comment occupes-tu ton temps libre ?

Depuis très longtemps, je suis passionné de musique. En Italie, je chante dans un groupe de rock. C’est sûrement ce qui me manque le plus à Jérusalem. Forcément, depuis que je vis ici, je passe une grande partie de mon temps libre à visiter les lieux Saints de la ville et à me déplacer à travers le pays. Je « joue au touriste », mais il est également important pour moi de trouver un équilibre quotidien. Faire des choses simples comme aller au restaurant avec des amis par exemple.

Justement, qui sont tes amis ici ? T’es-tu rapproché de personnes similaires ou différentes de toi ?

Je suis venu à Jérusalem en tant que volontaire pour la Custodie de Terre Sainte et j’ai donc été amené à rencontrer d’autres volontaires. La plupart sont italiens, ou du moins européens. Nous avons donc des cultures assez proches, mais ce n’est pas pour cela que nous sommes semblables. Nous avons tous fait la démarche de venir ici pour des raisons différentes. Certains sont vraiment dans une quête spirituelle, alors que d’autres voulaient découvrir la culture du pays, en apprendre la langue, ou simplement acquérir de l’expérience professionnelle. J’ai découvert qu’il y avait un millier de façons d’appréhender la Terre Sainte.

Et toi, t’intéresses-tu à l’actualité du pays, et suis-tu les informations en général ? Si oui, y a-t-il un sujet qui te préoccupe plus que d’autres en ce moment ?

Lorsque j’étais encore étudiant en Italie, je ne m’intéressais pas beaucoup à l’actualité. J’avais tendance à trouver que les médias étaient trop pessimistes, d’autant plus en ce qui concerne Israël et le Moyen-Orient. Et puis, en habitant ici, j’ai été très surpris de découvrir une certaine mentalité, qui fait que peu importe les problèmes, la vie continue. Depuis je porte un autre regard sur les informations et j’ai plus tendance à m’y arrêter. Particulièrement pour tout ce qui concerne l’actualité de la Terre Sainte.

Parle-nous des membres de ta famille. Quelles sont tes relations avec eux depuis que tu vis à l’étranger ?

Naturellement, mes parents et mon frère ont continué leur vie en Italie. Mais nous sommes souvent en contact grâce à Skype. Ils sont très contents de constater que je n’ai aucun problème à me débrouiller dans ce pays où je n’avais jamais mis les pieds auparavant. Il y a quelques semaines, ils sont venus me rendre visite et j’ai vraiment été très heureux de les accueillir, et de les emmener visiter les lieux que je préfère ici.

As-tu une religion ? Si oui, quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

Je viens d’une famille chrétienne mais je n’ai pas toujours été très pratiquant. On m ‘a proposé de venir à Jérusalem en tant que volontaire à une période de ma vie où j’étais en plein questionnement sur Dieu. Ici, je n’ai pas eu de « révélation » à proprement parler, mais je sens que je me suis enrichi de quelque chose, tant la religion est importante dans cette ville. Visiter les lieux Saints m’a fait ouvrir les yeux sur la diversité et sur l’unité de l’Eglise chrétienne. Je suis heureux d’en faire partie.

Et maintenant, quels sont tes projets sur le plan personnel et professionnel ?

Je vais quitter la Terre Sainte dans le courant du mois de mai et retourner en Italie où je débute une formation en ressources humaines. Ce volontariat m’a rendu plus mature et maintenant, j’ai vraiment envie de construire ma vie, d’être autonome et indépendant.

Pour finir et en quelques mots, que souhaites-tu à ce pays dans lequel tu as vécu 7 mois ?

Durant cette période j’ai eu l’occasion de me faire ma propre idée du conflit israélo-palestinien. A mon avis, même avec tous les efforts du monde, la situation ne pourra évoluer tant qu’aucune des deux parties n’aura accepté de faire des concessions. Je souhaite donc que chacun accepte de renoncer à certains avantages, afin d’encourager le dialogue et l’entente avec l’autre.

Abonnez-vous au magazine

Découvrir les tarifs et s’abonner.

Cliquez ici
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

Achetez ce numéro
Expo sur le Saint-Sépulcre
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don