Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les Patriarches orientaux catholiques présents autour du Pape en Terre Sainte

Terresainte.net
13 mai 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Les Patriarches orientaux catholiques présents autour du Pape en Terre Sainte
Les patriarches (de droite à gauche) Louis Raphaël Sako (chaldéen), Nerses Bedros Tarmouni (arménien), Grégoire Lahham (grec catho), Boutros Raï (maronite) et Ignace Youssef Younan (syrien)

Les Patriarches orientaux catholiques accompagneront le Pape François lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014. Il s'agit des Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien. De ces Patriarches, quatre (maronite, chaldéen, syriaque et copte) seront avec le Pape tout le long de son pèlerinage. Les deux autres l'accompagneront pour une partie de sa visite. Ces Églises, souvent peu connues, ont pourtant une place importante en Orient.


(Jérusalem/GR) – Lors de la messe de sanctification des papes Jean XXIII et Jean Paul II, on les a vus ouvrir le cortège de tous les évêques et cardinaux arrivant sur la place Saint-Pierre.

De nombreux catholiques romains ignorent pourtant qu’ils existent. Ils se sont les Patriarches orientaux catholiques.

Leur Église pour être catholique n’est pas pour autant de rite romain, leurs langues de liturgies n’est pas le latin mais le grec, l’arabe, l’araméen, l’arménien etc.

Ils sont aussi catholiques que les autres mais ils sont comme leurs frères orthodoxes de rite oriental.

Lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014, aux côté du pape vous pourrez voir les Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien.

Les Patriarches orientaux catholiques accompagneront le Pape François lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014. Il s’agit des Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien. De ces Patriarches, quatre (maronite, chaldéen, syriaque et copte) seront avec le Pape tout le long de son pèlerinage. Les deux autres l’accompagneront pour une partie de sa visite. Ces Eglises, souvent peu connues, ont pourtant une place importante en Orient.

Le Patriarche de l’Église syriaque catholique est Sa Béatitude Mgr Mar Joseph Younan III. L’Église syriaque est une des plus petites Églises orientales, mais son territoire patriarcal s’étend à de nombreux pays du Moyen-Orient. Le terme syriaque sert à désigner la nation et la langue des Araméens après leur conversion au christianisme au IIIe siècle. Le rite est de langue syriaque qui se rapproche de l’araméen, langue du Christ.

A Jérusalem, il est représenté par Mgr Grégoire Pierre Melki, Exarque de Jérusalem en Terre Sainte et de Amman, ordonné évêque à Beyrouth le 18 mai 2002.

Le Cardinal Mar Béchara Boutros Rai est le Patriarche de l’Eglise maronite catholique. Venus d’Antioche vers le Liban au VIIe siècle, les Maronites constituent aujourd’hui une des plus grande communauté chrétienne au Moyen Orient (estimée à un million de croyants). Centrée au Liban, cette Eglise s’est élargie sur le monde entier. Elle est d’origine monastique, fondée par le moine Saint Maron. Les langues liturgiques sont le syriaque et l’arabe.

À Jérusalem il est représenté par Mgr Moussa El-Hage, élu au siège archiéparchial maronite de Haïfa et de Terre Sainte et à l’Exarchat patriarcal de Jérusalem, Palestine et Jordanie en juin 2012.

Concernant l’Église chaldéenne catholique, Sa Béatitude Louis Raphaël Ier Sako en est le Patriarche. Cette Église provient de la Mésopotamie. Originaire de l’Église assyrienne d’Orient, l’Église chaldéenne est l’ancienne Église de Perse, mais constituée de membres qui se sont unis à Rome. Elle compte maintenant cinq ordres religieux masculins en plus de deux congrégations féminines. Leur liturgie, qui se rapproche de la liturgie synagogale juive, est de langue araméenne.

L’Église chaldéenne n’ayant quasiment pas de fidèles en Israël et Palestine, sa représentation est en Jordanie avec comme vicaire le père Raymond Moussalli.

L’Église grecque catholique a pour Patriarche Grégoire III Laham. Il s’agit d’une des communautés catholiques d’Orient les plus importantes avec 1,3 million de fidèles répandus à travers le monde et une présence quantitative importante en Terre Sainte. Cette Église se rapproche historiquement des patriarcats d’Antioche et de Jérusalem. Elle préserve le rite byzantin.

L’Église grecque catholique compte trois représentations en Terre Sainte. Mgr Youssef Jules Zerey est vicaire patriarcal à Jérusalem depuis juin 2008. L’archiparchie d’Acre, avec son siège à Haïfa a actuellement son siège vacant, et  l’évêque maronite Mgr Moussa El-Hage en est l’administrateur. L’Église grecque catholique compte également une représentation en Jordanie avec à sa tête, Yaser Al –Ayyash Archevêque de Pétra et de Philadelphie.

Mgr Ibrahim Isaac Sidrak est le Patriarche de l’Église copte catholique. On le nomme Patriarche d’Alexandrie en raison de la provenance égyptienne de l’Église copte. L’Eglise copte est aujourd’hui la plus vaste au Moyen Orient, avec une population de Coptes orthdoxes considérable. Il y a aussi de plus petites communautés catholiques et protestantes. Le rite copte est d’origine alexandrine.

L’Église copte catholique n’est pas représentée en Terre Sainte et le peu de catholiques présents sont sous les soins des Fransiscains d’Egypte.

Le patriarche de l’Église arménienne catholique est Nersès Bédros XIX Tarmouni. Cette Église de langue, culture et histoire arménienne s’est étendue au Moyen-Orient. Elle comporte aujourd’hui une congrégation féminine et deux masculines. Le patriarcat se situe maintenant au Liban. Son rite est arménien.

À Jérusalem il est représenté par Mgr Georges Dankaye depuis 2014.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici