Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

« Mon rêve serait de devenir un cavalier professionnel »

Terresainte.net
5 mai 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
« Mon rêve serait de devenir un cavalier professionnel »
Mohamad, palestinien de 25 ans rêve d'une fédération équestre en Palestine

Mohamad est un palestinien de 25 ans passionné de sport, et plus particulièrement d’équitation. Plus qu’un hobby, il aimerait en faire son métier, et voit également dans les activités sportives un moyen d’appréhender la situation conflictuelle du pays où il a grandi.


(MMLV) – Mohamad est un palestinien de 25 ans passionné de sport, et plus particulièrement d’équitation. Plus qu’un hobby, il aimerait en faire son métier, et voit également dans les activités sportives un moyen d’appréhender la situation conflictuelle du pays où il a grandi.

Mohamad, tu es un grand passionné d’équitation, mais as-tu d’autres hobbies ?

En effet, j’adore l’équitation. Ce sport ne se résume pas seulement au fait de monter à cheval, il y a toute la vie du centre équestre autour. S’occuper des animaux, vivre avec eux, c’est aussi cela que j’apprécie. Sinon je pratique également la natation et le tir à l’arc.

En ce qui concerne mes goûts musicaux, j’ai toujours écouté des chansons pop. Depuis quelques années, j’aime également beaucoup la musique classique occidentale. Ma petite-amie qui est suisse m’a fait découvrir de nouveaux compositeurs ces derniers temps, mon préféré en ce moment est Ludovico Einaudi.

Parle-nous un peu de tes amis, sens-tu que ce sont vos ressemblances ou vos différences qui vous rapprochent ?

En général, je peux avoir des amis qui me ressemblent énormément comme d’autres qui seront totalement mes opposés. En fait, je prends surtout en compte la personnalité des gens pour lier une relation, je ne fais pas très attention au reste. Dans ce pays, on rencontre tellement de personnes qui viennent d’horizons complètement différentes qu’il serait bien difficile de faire autrement, à mon avis. Malheureusement, en ce moment je suis très occupé et je n’ai pas beaucoup de temps à partager avec mes amis. La personne que je vois le plus est ma petite-amie, nous n’avons pas la même culture mais nous avons énormément de points communs.

T’intéresses-tu à l’actualité ?

Pour être honnête pas vraiment. Lorsque je rentre chez moi le soir, je suis surtout tenté de m’intéresser à l’actualité sportive. Je suis de près les compétitions de natation et de football. J’aimerais bien m’intéresser plus aux évènements hippiques mais les chaînes qui les diffusent sont très difficiles à capter dans le pays.

Parle-nous de ta famille, que partages-tu avec les personnes qui la composent?

Je viens d’une famille traditionnelle palestinienne, nous sommes six garçons et quatre filles. J’ai quitté la maison à 17 ans. Maintenant  que je vis à Jérusalem, je n’ai plus beaucoup de temps pour les voir, je passe leur dire bonjour de temps en temps lorsque je me rends au club équestre. Nous avons tout de même des rapports proches mais il est vrai que j’aimerais partager plus de choses avec eux, plus régulièrement.

As-tu une religion ? Si oui quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

Je suis musulman. Je ne suis pas religieux mais je crois en Dieu et j’essaye de pratiquer autant que possible. Mais aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est plus difficile depuis que je vis à Jérusalem. J’aimerais aller prier à la Mosquée Al’ Aqsa mais il y a plein de problèmes pour les palestiniens de Cisjordanie. Je n’ose pas y aller tout le temps, surtout en ce moment avec toutes les émeutes et les affrontements qui ont eu lieu ces derniers temps.

Quels sont tes projets, sur le plan personnel et professionnel ?

Mon rêve serait de devenir un cavalier professionnel. Mais c’est impossible car pour cela, il faut avoir assez d’argent pour s’acheter un cheval et pouvoir l’entretenir, ce qui n’est pas encore mon cas. Pour le moment je me contente de donner des cours et de faire des compétitions. L’un de mes plus grands rêves est également de vivre à l’étranger je ne sais pas encore où, peut-être en Europe étant donné que ma petite-amie est originaire de Suisse.

Pour finir et en quelques mots, que souhaites-tu à ton pays ?

Je souhaiterais voir se former une véritable fédération équestre, et des organisations plus importantes dans les autres sports aussi. Je pense que les activités sportives en général, sont un moyen de communiquer, de se découvrir, et de collaborer. C’est à mon avis un moyen de faire face à la situation actuelle, surtout pour les jeunes générations.

Fiche d’identité : Mohamad a grandi à Jéricho mais réside désormais à Jérusalem. Il ne retourne dans sa ville d’origine que pour voir sa famille et monter à cheval. Il étudie actuellement l’éducation physique en même temps qu’il travaille à l’école biblique, et espère faire un jour du sport sa profession.

Abonnez-vous au magazine

Découvrir les tarifs et s’abonner.

Cliquez ici
Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

Expo sur le Saint-Sépulcre
Achetez ce numéro
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don