Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

« Plus de liberté dans nos esprits »

Emilie Rey
12 juillet 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
« Plus de liberté dans nos esprits »
Issa est comptable à Bethléem après avoir vécu plusieurs années en Europe ©E.R

Issa a vécu plusieurs années en Italie.  Aujourd’hui il travaille comme comptable pour l’école franciscaine de Bethléem et à la maison de l’Enfant. Également guide touristique en Palestine il est amené à rencontrer beaucoup d’étrangers.


Issa a vécu plusieurs années en Italie.  Aujourd’hui il travaille comme comptable pour l’école franciscaine de Bethléem et à la maison de l’Enfant. Également guide touristique en Palestine il est amené à rencontrer beaucoup d’étrangers.

Issa, quels sont tes hobbies ? Comment occupes-tu ton temps libre ?

Pendant de nombreuses années, j’ai été impliqué dans les Scouts de Bethléem, plus de quinze ans. J’en ai même été le responsable. Cela me demandait beaucoup d’investissement et j’ai cédé la responsabilité il y a peu de temps. Maintenant je fais du sport, je suis un grand fan de foot, de l’Argentine et du Barça. Je lis, un de mes auteurs préférés est Khalil Gibran, mais j’apprécie aussi les auteurs palestiniens Mahmoud Darwish et Ghassan Kanafani. Je sors aussi avec des amis pour fumer un narguilé, manger une glace, jouer au booling, en somme des choses que de nombreux jeunes palestiniens font !

Qui sont tes amis ici ? Te ressemblent-ils ?

Je dirais qu’ils me ressemblent, nous avons grandi ensemble. Ils sont chrétiens. Nous nous ressemblons à la différence qu’ils sont tous mariés sauf moi (rires) ! J’ai aussi des amis prêtres et frères.

T’intéresses-tu à l’actualité du pays, et suis-tu les informations en général ? Si oui, y a-t-il un sujet qui te préoccupe plus que d’autres en ce moment ?

Toujours. Je m’intéresse beaucoup à l’actualité, que ce soit au niveau local ou international, dans des médias palestiniens et étrangers. La politique, le sport, les technologies et l’art comme la littérature ou le cinéma.

Parle-nous des membres de ta famille. Quelles sont tes relations avec eux ?

J’ai trois frères et une sœur. Je suis très proche de ma sœur, pour ce qui est de mes frères, nous sommes quatre garçons et je ne peux pas avoir la même proximité avec tous. Nous habitons tous en Palestine, deux de mes frères sont menuisiers charpentiers, ils ont créé leur compagnie. Le troisième est cuisinier à Jérusalem. Quant à ma sœur, elle est actrice !  Mes parents sont des gens très ouverts après je ne leur raconte pas tout. Je fais les choses dont je suis convaincu et si besoin est nous en discutons ensuite. En fait je suis plutôt réservé !

As-tu une religion ? Si oui, quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

La religion pour moi est une « histoire compliquée ».  Avant j’allais souvent à l’Église, c’était un lieu où j’aimais me retrouver pour prier ou réfléchir. Encore aujourd’hui, il m’arrive de me sentir croyant, puis à d’autres moments non. Parfois j’ai envie d’assister à une messe parfois pas du tout !  J’en viens à douter de l’existence de Dieu, quand je me sens bien j’ai tendance à me dire « mais après tout, je suis bien pourquoi aurais-je besoin de Dieu ? ». Par contre quand je vais mal, je le cherche.

Et maintenant, quels sont tes projets sur le plan personnel et professionnel ?

J’aimerais passer l’examen me permettant de compléter ma formation de guide. Cette licence me permettrait de guider également en Israel, pas seulement en Palestine. Mais avant tout il me faut un permis pour m’y rendre et cela dépend d’Israel et de personne d’autre…Pour mes plans personnels et bien…ils sont personnels (sourire) !

Pour finir et en quelques mots, que souhaites-tu à ce pays dans lequel tu habites ?

La liberté et pas seulement physique, celle dont nous prive l’occupation. La plus importante à mes yeux est la liberté de penser face aux traditions et à la pression sociale ou culturelle. Je le mesure depuis mon séjour à l’étranger. Ici nous avons besoin de libérer nos esprits.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don