Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Pèlerinage à la Mecque: Le parcours du combattant des musulmans israéliens

Terresainte.net
17 septembre 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Pèlerinage à la Mecque: Le parcours du combattant des musulmans israéliens
La mecque, vue aérienne © Fadi El Benni de Al Jazeera English

Pas facile de se rendre à la Mecque quand on est un musulman israélien. Malgré la rumeur de ces derniers jours, les autorités saoudiennes continueront d'interdire l'entrée sur leur territoire des ressortissants israéliens, même musulmans. Les bons vieux subterfuges ont de beaux jours devant eux.


(Jérusalem/n.k.) – Les dernières semaines ont fait naître une lueur d’espoir chez les nombreux arabes musulmans citoyens de l’Etat d’Israël. Une (fausse) rumeur a laissé entendre ces derniers jours qu’il leur serait désormais possible de rejoindre la Mecque, lieu saint par excellence pour les musulmans, avec leur seul passeport israélien. Un moyen impossible jusqu’ici l’Arabie Saoudite ne reconnaissant pas l’Etat hébreu.

Pourtant la situation restera inchangée. L’Arabie Saoudite refusant l’entrée sur son territoire à tout ressortissant israélien.

Le problème est épineux pour les fidèles d’Israël. L’Islam repose en effet sur cinq piliers, que chaque musulman est tenu d’observer. Parmi ces cinq piliers, le « hajj », le pèlerinage à effectuer à La Mecque, au moins une fois dans sa vie. Ce qui est une formalité pour tout les musulmans du monde se révèle être un parcours du combattant pour les musulmans israéliens.

Après la création de l’Etat hébreu et jusqu’aux années 70, les musulmans d’Israël devaient passer par un pays tiers pour obtenir le visa saoudien. Ce pays a longtemps été Chypre. Depuis, le Royaume de Jordanie les a autorisé à transiter par son territoire où leur est remis un passeport jordanien temporaire (d’une validité d’un mois) sur lequel il recevront le visa saoudien.

Le voyage en bus entre la Jordanie et l’Arabie restait un voyage long et fatiguant. Mais les pèlerins musulmans israéliens, qui seraient environ 5000 chaque année, vont désormais pouvoir rejoindre la Mecque en avion. Les vols relieraient Amman (Jordanie) à Djeddah (Arabie Saoudite, non loin de la Mecque). Une facilité acquise après d’âpres négociations. Le propriétaire de la compagnie aérienne Milad raconte que « les négociations entre Israël et l’Arabie Saoudite pour organiser les vols ont duré trois ans. Durant cette période, j’ai dû me rendre au moins cent fois en Jordanie ».

Les musulmans israéliens qui effectuent le hajj (qui cette année se déroulera entre le 3 et le 7 octobre) pourront donc désormais compter sur cette amélioration de taille. Mais contrairement aux bruits qui courraient, ils ne pourront toujours pas se rendre en Arabie Saoudite avec leur seul passeport israélien.

Rappelons enfin que les arabes constituent 20,7% de la population israélienne (soit près de 1 660 000 individus). Au sein de cette population arabe, on compte 70% de musulmans.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

Les plus lus
La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici