Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Pape François aux frères franciscains: « Apportez miséricorde, réconciliation et paix »

Terrasanta.net
27 mai 2015
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Pape François aux frères franciscains: « Apportez miséricorde, réconciliation et paix »
Pape François parmi les membres du Chapitre général des Frères Mineurs au Vatican le 26 mai. Ici saluant le Ministre Général de l'ordre, le frère Michael Perry.

Le pape François a reçu ce matin au Vatican les Frères Mineurs qui, en ces jours, à Assise, sont rassemblés pour le Chapitre général de l'ordre. Le pape a souhaité tout le meilleur au frère Michael Perry qui, le 21 mai dernier, a été reconduit Ministre Général par le vote des pères du Chapitre.


(Gs) – Le pape François a reçu ce matin au Vatican les Frères Mineurs qui, en ces jours, à Assise, sont rassemblés pour le Chapitre général de l’ordre. Le pape a souhaité tout le meilleur au frère Michael Perry qui, le 21 mai dernier, a été reconduit Ministre Général par le vote des pères du Chapitre.

Au début de son discours, le Pape a avoué avoir demandé à deux jeunes frères et amis Argentins, quelques suggestions en vue de l’audience, notamment sur les notions de «minorité» et «fraternité», au qui se trouvent au cœur des réflexions du Chapitre.

« Ce concept de « minorité » – a résumé le pape – invite à se sentir tout petit devant Dieu, de s’en remettre totalement a à son infinie miséricorde. Cette perspective est inaccessible à qui ne se reconnaît pas petit et pécheur devant Dieu. Plus nous sommes conscients de cela plus nous touchons au salut. Plus nous sommes conscients d’être pécheurs plus nous sommes disposés à être sauvés(…) La Petitesse signifie également sortir de soi et de ses propres représentations mentales, dépasser les structures, mêmes si elles sont utiles lorsqu’on les utilise avec sagesse, dépasser nos sécurités habituelles pour pouvoir servir vraiment les pauvres et les marginaux dans une authentique attitude de partage et de service« .

Parlant de la fraternité, le pape François a renvoyé les frères à l’exemple des premiers chrétiens: «Votre ordre est appelée à exprimer pleinement cette fraternité concrète en ravivant la confiance mutuelle – il a redit ce nécessaire : effort de raviver une confiance réciproque notamment dans les relations interpersonnelles afin que le monde voit et croit, reconnaisse que l’amour du Christ guérit et unit ».

« Dans cette perspective il est important de raviver la conscience d’être des porteurs de miséricorde, de réconciliation et de paix. Vous réaliserez votre vocation et mission en étant toujours plus une congrégation en sortie. Du reste, cela correspond bien à votre charisme, également attesté dans le Sacrum Commercium. Dans ce récit qui narre vos origines, il est dit que lorsqu’on demanda aux premiers franciscains quel était leur cloître, en réponse, ils montèrent sur une colline et montrant tout autour d’eux la terre qu’ils pouvaient voir ils dirent : ‘Ceci est notre cloître’ (63: 2022 FF). Chers frères, dans ce cloître qui est le monde entier, allez donc encore aujourd’hui, poussés par l’amour du Christ, comme saint François vous invite à le faire ».

« Ces exhortations – a encore ajouté Pape Bergoglio – sont d’une grande actualité; elles sont prophétie de fraternité et petitesse qui valent encore pour notre monde d’aujourd’hui. O combien est important de vivre une vie chrétienne et religieuse sans s’égarer en débats, litiges et bavardages, en cultivant un dialogue pacifique avec tous, avec douceur, sobriété et humilité, avec des moyens simples, annonçant la paix et vivant sobrement, content de ce qui nous est offert! Cela exige également un engagement fort en faveur de la transparence, l’usage solidaire et moral des biens, selon un style de vie dépouillé et sobre. Si au contraire vous placez votre sécurité dans les richesses de ce monde, c’est le Seigneur en personne qui vous dépouillera de la mondanité…afin de sauver la petitesse et la fraternité enseignées par saint François. Vous êtes-vous libres de vivre pour les pauvres et les plus démunis ou vous finirez dépouillés« .

En conclusion, le Pontife a déclaré: «Souvenez vous que le Saint Esprit est l’animateur de la vie religieuse. Plus nous lui donnons d’espace, plus il anime nos relations et de notre mission dans l’Eglise et dans le monde. Si les personnes consacrées se laissent éclairer et guider par lui, elles trouvent le secret de la fraternité, l’inspiration du service envers les frères, la force d’être prophétiquement présents au monde. La lumière et la force de l’Esprit vous aideront aussi à relever les défis qui  vous font face, en particulier la diminution de votre nombre, le vieillissement et la baisse des nouvelles vocations « .

Le Chapitre général des Frères Mineurs s’est ouvert le 10 mai à la Domus Pacis à Sainte Marie des Anges à Assise, et se clôturera le 7 juin prochain. Parmi les ministres provinciaux et frères participants se trouve également le Custode de Terre Sainte, le frère Pierbattista Pizzaballa.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici