Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Shomali: « Nous vous attendons en Terre Sainte pour partager notre rêve de paix »

Terrasanta.net
10 août 2015
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Shomali: « Nous vous attendons en Terre Sainte pour partager notre rêve de paix »
Monseigneur William Shomali.

"Nous encourageons vivement les pèlerins à venir en Terre Sainte, à cheminer dans les lieux où Christ lui-même à marcher, à partager avec notre communauté le témoignage courageux de la foi et à toucher avec leurs propres mains notre rêve de paix, rêve dont ils sont les protagonistes". Mgr Shomali Willam, vicaire du Patriarcat latin de Jérusalem se joint aux appels lancés ces derniers jours par de nombreux religieux et religieuses de Terre Sainte.


(Cg) – « Nous encourageons vivement les pèlerins à venir en Terre Sainte, à cheminer dans les lieux où Christ lui-même à marcher, à partager avec notre communauté le témoignage courageux de la foi et à toucher avec leurs propres mains notre rêve de paix, rêve dont ils sont les protagonistes« . Mgr Shomali Willam, vicaire du Patriarcat latin de Jérusalem et président de la commission pèlerinages de l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte, se joint à l’appel lancé ces derniers jours par le Custode, Pierbattista Pizzaballa.

Visiter la Terre Sainte c’est aussi aider économiquement les chrétiens locaux qui travaillent dans le domaine de l’hébergement des pèlerins. Malheureusement, au fil du temps, la baisse des arrivées se traduit par une perte de revenus, une augmentation du chômage et la tentation pour de nombreux chrétiens arabes, de quitter le Moyen-Orient et chercher fortune ailleurs. Tout cela met sérieusement en péril la présence chrétienne dans le pays même où est né le christianisme.

Mgr Shomali a envoyé un message à Terrasanta.net dans lequel il souligne que, malgré le contexte, se rendre en Terre Sainte est encore possible, que de nombreux pèlerins ne se découragent pas et qu’ils nous invitent à suivre leur exemple. Voici les paroles de l’évêque: « La Terre Sainte, depuis des temps immémoriaux, a été un lieu de pèlerinage, et ce même dans des situations plus difficiles que celles actuelles. Malgré quelques flambées de violence qui ont éclaté au Moyen-Orient et en Terre Sainte, on a enregistré par rapport à l’année dernière 60% de fréquentation de la part des pèlerins, et ce chiffre tend à augmenter« .

« Les pèlerins – écrit Mgr. Shomali – sont fraternellement et chaleureusement accueillis par les chrétiens, les musulmans et les juifs, dans cette région du monde en proie aux troubles, ils sont considérés comme de véritables « ponts de la paix ». Le principal avantage qu’ils tirent de la visite des lieux saints est l’enrichissement spirituel dont les fruits sont certainement la croissance de la foi personnelle et la redécouverte de la Bible sur le terrain et une profonde transformation individuelle et communautaire ».

Par conséquent, conclut le prélat, « nous encourageons vivement les pèlerins à venir en Terre Sainte, à cheminer dans les lieux où Christ lui-même à marcher, à partager avec notre communauté le témoignage courageux de la foi et à toucher avec leurs propres mains notre rêve de paix, rêve dont ils sont les protagonistes. Nazareth, Jérusalem, Bethléem sont des endroits sûrs. L’incendie criminel qui a eut lieu à l’église de la Multiplication des pains à Tabgha, demeure un cas exceptionnel, condamné publiquement par tous les religieux locaux ».

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici