Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un des derniers groupes de juifs du Yémen émigre en Israël

Terresainte.net
23 mars 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un des derniers groupes de juifs du Yémen émigre en Israël
Le rabbin de la communauté de Raydah a apporté avec lui un rouleau de Torah vieux d'au moins 500 ans. Il a été reçu par le Premier Ministre Netanyahu le 21 mars. Photo © Haim Zach/GPO

Un des derniers groupes de Juifs du Yémen a atterri en Israël dimanche 20 mars au soir, grâce à une opération secrète menée par l’Agence Juive pour Israël. L’Alyah (émigration vers Israël) yéménite touche ainsi à sa fin historique.


(Jérusalem/TD) – Un des derniers groupes de Juifs du Yémen a atterri en Israël dimanche 20 mars au soir, grâce à une opération secrète menée par l’Agence Juive pour Israël. L’Alyah (émigration vers Israël) yéménite touche ainsi à sa fin historique.

Près de 200 juifs ont été exfiltrés du Yémen par l’Agence Juive ces dernières années, y compris plusieurs dizaines ces derniers mois. Alors que la guerre civile fait rage au Yémen, les attaques contre la communauté juive ont augmenté.

Le Président de l’Agence Juive pour Israel Natan Sharansky a déclaré : “C’est un moment très significatif pour l’histoire d’Israël et l’Aliyah. Depuis l’opération “Tapis Volant” en 1949 jusqu’à aujourd’hui, l’Agence Juive a continué à amener des juifs yéménites en Israël. Ce chapitre dans l’histoire de l’une des plus anciennes communautés juives touche à sa fin, mais le caractère unique du Judaïsme yéménite et sa contribution au peuple juif depuis 2000 ans continuera  au sein de l’État d’Israël.”

Dix-neuf personnes sont arrivées en Israël ces derniers jours : quatorze du village de Raydah et une famillle de cinq de Sanaa, la capitale. Le groupe de Raydah incluait le rabbin de la communauté, qui a apporté un rouleau de Torah semblablement vieux de plus de 500 ans. De la famille de Sanaa, le grand-père a été tué dans une attaque antisémite en 2012. Ses restes seront transférés en Israël.

Après leur arrivée à l’aéroport Ben Gourion dimanche, les membres du groupe ont été emmenés dans un centre d’intégration des immigrants à Be’er Sheva, où ils ont retrouvé des membres de leurs familles.

Plus de 51 000 Juifs yéménites ont immigré en Israël depuis 1948, date de la création de l’État. La quasi-totalité de la communauté avait été transportée en Israël dans l’opération “Tapis Volant” en 1949-1950. Aujourd’hui, des dizaines de milliers de juifs d’origine yéménite vivent en Israël et beaucoup ont eu un impact profond sur la société israélienne, comme les chanteuses Ofra Haza, Achinoam Nini, Gali Atari et Shoshana Damari ; le médaillé olympique Shahar Tzuberi ; l’ancien président de la Knesset Yisrael Yeshyahu et le rabbin Amnon Yitzhak.

Les attaques contre la communauté juive ont grandement augmenté depuis le meurtre du professeur juif Moshe Ya’ish Nahari à Raydah en 2008. Alors que le Yémen est entré dans la guerre civile et que la situation humanitaire dans le pays empirait, la communauté juive s’est trouvée de plus en plus mise en danger. De ce fait, l’Agence Juive a entrepris de nombreuses opérations secrètes pour exfiltrer les juifs du Yémen et les amener en Israël.

Il reste encore près de cinquante juifs au Yémen, dont quarante à Sanaa. Ces derniers vivent dans un complexe clos, adjacent à l’ambassade américaine, et sont protégés par les autorités yéménites. Ils ont choisi de rester dans le pays.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici