Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Du pétrole près de la mer Morte, une bonne nouvelle ?

Terresainte.net
6 mai 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Du pétrole près de la mer Morte, une bonne nouvelle ?
Un tracteur travaillant à la mer Morte - Nati Shohat/Flash90

Au lendemain de la Pâque juive, les médias ont en chœur annoncé la nouvelle. « Israël: découverte d'un gisement de pétrole dans la région de la mer Morte » titrait i24News.


(Jérusalem/N.H.) – Au lendemain de la Pâque juive, les médias ont en chœur annoncé la nouvelle. « Israël : découverte d’un gisement de pétrole dans la région de la mer Morte » titrait i24News.

Malgré le bruit médiatique, la nouvelle n’était pas un scoop. En effet, la découverte du réservoir remonte à 1995. La compagnie avait repoussé l’extraction en raison de la faiblesse du prix du pétrole à l’époque. Ce qui est nouveau, c’est que le ministère israélien de l’Energie a autorisé depuis octobre dernier le groupe israélien Izdamnout à reprendre les forages. Il bénéficiera – par rapport à 1995 – de nouvelles technologies mais aussi d’un budget de plus de 4 millions d’euros.

Le champ pourrait contenir des réserves d’une valeur s’élevant à 1,2 milliard de shekels (280 millions d’euros), selon le rapport établi par la société Edinburgh Dunmore Consulting. Le champ pétrolier, sous la licence de Groupe Hatrurim, s’étend sur 94 kilomètres carrés, et contiendrait de 7 à 11 millions de barils de pétrole.

Les licences de forage ont été accordées à cinq partenaires, selon le site de Israel Opportunity Energy Resources. Trois compagnies israéliennes, le géologue israélien Eliyahu Rozenberg et la compagnie chypriote Opportunity Oil & Gas Exploration. Cette dernière est la première société chypriote à entrer dans le marché du pétrole et du gaz d’Israël, selon les nouvelles du site israélien Globes.

A l’annonce de la nouvelle, les actions d’Israël Opportunity – qui détient 25% de la licence du champs de Hatrurim – grimpaient de 35%.

Israël Opportunity a déclaré qu’il souhaitait faire avancer rapidement le développement du gisement en profitant des coûts bas des services. La « spud date », ou le début du processus de forage, est prévue pour le 1er novembre 2017.

Mais la bonne nouvelle reste relative. Il est vrai qu’Israël importe aujourd’hui 100% de sa consommation qui est d’environ 250 000 barils par jour. D’apres i24News, les 7 à 11 millions de barils de pétrole annoncés du gisement représentent – dans le meilleur des cas – 45 jours de consommation.

Mais surtout, qu’en sera-t-il de l’impact environnemental du forage sur une région déjà sévèrement fragilisée par l’exploitation humaine. La mer Morte agonise (voir notre article La mer Morte assoiffée s’évapore). Son niveau diminue inexorablement (1 mètre d’évaporation annuel) à cause de la surexploitation du fleuve du Jourdain, à cause aussi de l’exploitation en Israël et en Jordanie de ses minerais.

Ces évolutions ont des conséquences sur la nature environnante. En 1980, les géologues constataient l’éclosion de cratères. La terre s’effondrant sur elle-même. On en comptait un millier en 2005, et plus de 5000 en 2015. Plusieurs sites touristiques ont directement à pâtir de ces écroulements qui ruinent leurs installations. L’un d’entre eux a dû totalement fermer début 2015.

Ce nouveau coup porté aux sous-sols de la Mer Morte est-il annonciateur d’une si bonne nouvelle ?


La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don