Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Jibril Rajoub n’aurait pas du insulter les chrétiens

Terresainte.net
7 septembre 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Jibril Rajoub n’aurait pas du insulter les chrétiens
Le Major général Jibril Rajoub. Photo © Issam Rimawi / Flash90

Mal en a pris à Jibril Rajoub qui s’est moqué des chrétiens palestiniens en les appelant la « bande de merry Christmas ». C’est toute la classe politique, sociale, et religieuse palestinienne qui monte au créneau.


(Jérusalem/n.h.) — La campagne électorale palestinienne doit commencer officiellement le 8 octobre. La date approche et les esprits s’échauffent. Lors d’un entretien télévisé il y a trois jours, Jibril Rajoub, membre du Comité central du Fatah a déclaré : « Quand le Hamas a remporté les élections la dernière fois, même une partie de nos frères de la bande de Joyeux Noël (en référence aux chrétiens en Palestine) a voté pour, mais aujourd’hui personne ne votera plus pour eux. [Le Hamas] n’a amené que la destruction et a fait preuve de moyens qui ne sont pas dignes du peuple palestinien. Je suis convaincu que le Hamas n’a rien fait évoluer ni en Cisjordanie ni à Gaza. »

Les remarques de Rajoub ont été dénoncées par le Fatah dans le gouvernorat de Bethléem, présentant des excuses publiques : « Il n’y a jamais eu entre nous ‘une bande’, les chrétiens n’ont jamais été un groupe mais les propriétaires de cette terre, avec lesquels nous partageons le sang, l’unité et l’action. Ils portent la bannière de la lutte palestinienne à tous les niveaux. » « Nous nous excusons des propos qui ont été tenus par Jibril Rajoub, continue le communiqué, et nous lui demandons de les corriger et de s’excuser devant notre peuple… »

Le mouvement du Jihad Islamique en Palestine a lui aussi condamné les déclarations de Rajoub, les qualifiants d’« inappropriés, nuisant au peuple palestinien, sa culture, ses valeurs, et ses traditions.» « Ce discours, souligne le communiqué, émane d’un homme en position de responsabilités. Ses propos offensent les sentiments de nos compatriotes chrétiens palestiniens. Ils sont partie intégrante de notre peuple, de sa vie, et de sa lutte. »

Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) pour sa part a dénoncé les remarques de Rajoub, lui demandant de rendre des comptes. « Il ne suffira pas de présenter des excuses au peuple palestinien, déclare de la communiqué, il devrait être soumis immédiatement à la justice pour éviter que toute déclaration semblable ne soit répétée dans le futur. »

Le Hamas a lui aussi condamné ces remarques. « Nous, au Hamas sommes fiers que notre peuple – dont fait partie la communauté chrétienne – donne son vote à la résistance. La règle de la démocratie c’est que chacun a le droit de donner sa voix et passer des alliances de la manière qu’il estime adéquate. La séparation entre les citoyens sur la base de la religion est inacceptable, c’est du racisme. Les remarques de Jibril Rajoub font partie d’un terrorisme intellectuel étranger à notre peuple. »

D’autre part, sur le réseaux sociaux Rajoub s’est vu qualifié de « fauteur de trouble » par des dizaines de militants et bloggeurs. Appelant la justice à faire son travail, considérant ces propos dangereux et étranger à l’esprit national. Comme le sait si bien faire la toile, l’esprit moqueur était lui aussi au rendez-vous. Majid Jaber à écrit sur sa page Facebook: « Ce qui a poussé la bande de Merry Christmas a voté pour le Hamas n’est pas leur envie de payer la « Jizya » (la taxe imposée aux chrétiens en tant que non-musulmans) … la vraie raison c’est la « bande de Shabat Shalom » qui fait la coordination sécuritaire avec l’occupation ». Shabbat shalom, c’est le souhait que l’on fait aux juifs le vendredi soir avant leur jour de repos le samedi. Un souhait que les policiers palestiniens qui assurent la coordination sécuritaire assurée par l’autorité palestinienne avec Israël.

Sur la toile toujours, à l’occasion de la clôture des fêtes de l’Assomption de la Vierge Marie dans le calendrier julien, les chrétiens de Jérusalem ont souhaité un « Joyeux Noël » à Rajoub. Les chrétiens entre eux ont fait de ce « Joyeux Noël » qu’ils se souhaitent mutuellement ces jours-ci un cri de fierté.

Même le site abouna.org a traité le sujet sous la plume du père Peter Madros qui a rappelé que les plus grands « fêtards de Noël » ce sont feu le président Abou Ammar (Arafat) et Abou Mazen (Mahmoud Abbas) qui n’ont jamais manqué de se joindre à la célébration de la fête.

Devant le tollé suscité sans présenter des excuses formelles, Jibril Rajoub est revenu mercredi soir sur ses propos lors d’une interview accordée à la télévision palestinienne. Il a alors déclaré que les chrétiens étaient une composante essentielle du tissu national palestinien. « Ma doctrine est patriotique et respecte toutes les composantes du peuple palestinien. Et en particulier nos frères chrétiens. Si un religieux chrétien m’explique où est mon erreur, je n’aurais aucun problème à présenter mes excuses. »

 « Avec nos frères chrétiens nous avons une histoire commune, a-t-il poursuivi. La relation entre musulmans et chrétiens est profondément enracinée. Les chrétiens sont le sel de la terre et étaient en Palestine avant l’Islam. Ils se sont tenus aux côtés de la Palestine et maintiennent leur identité palestinienne et arabe. »

 « J’ai également dit dans l’interview que les chrétiens sont une composante essentielle, a-t-il conclu, parmi lesquels se trouvent aussi des libéraux et laïques. Mes propos ont été sortis de leur contexte. »

En dépit de cette intervention les réseaux sociaux y compris musulmans continuent de faire des gorges chaudes sur le dos de Rajoub. Peu de chance toutefois que le personnage au passé sulfureux revoit les principes de sa rhétorique volontiers outrancières.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici