Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Des changements dans Terre Sainte Magazine en 2018

Rédaction
30 septembre 2017
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Augmentation des prix

10 ans pour le Canada, et 4 ans pour la France ; c’est le nombre d’années passées sans aucune augmentation du prix de votre abonnement. Pourtant, il a fallu s’y résoudre, à défaut de voir le tirage du magazine décoller de façon substantielle, il faut répercuter au moins l’augmentation du coût de la vie sur le prix de l’abonnement de ces dernières années. À 30 euros/40 $CA pour le tarif minimum pour 6 numéros soit 360 pages, Terre Sainte Magazine restera une publication particulièrement abordable. Les abonnements de soutien et de bienfaiteurs restent inchangés, n’hésitez pas à y souscrire ! Ce nouveau tarif entrera en vigueur au 1er janvier 2018.

Prudence sur les numéros généreusement offerts

Lecteurs attentifs, vous savez que l’économie de Terre Sainte Magazine est fragile. On ne demande pas la charité, on veut des abonnements payants qui puissent permettre de rémunérer justement les journalistes qui produisent un contenu de qualité, ici, en Terre Sainte. Certains d’entre vous reçoivent la revue gratuitement depuis des années. Le résultat d’arrangements entre amis quand la rédaction pouvait ignorer les réalités temporelles. Il n’est pas question de cesser d’être généreux, mais de l’être avec ceux qui sont identifiés comme étant dans le besoin, ou ceux auprès de qui nous voulons exister. Certains lecteurs dont nous ne comprenons plus pourquoi ils reçoivent le numéro gratuitement seront contactés dans les prochaines semaines. À défaut de paiement ou d’explication, ce numéro sera le dernier Terre Sainte Magazine qui leur sera servi.

La table annuelle des matières

C’est un usage dans la revue de publier dans le numéro de fin d’année la liste des articles parus tout au long des 6 numéros de l’année. Mais pour mieux retrouver un ancien article, les sommaires détaillés depuis 2010 seront prochainement accessibles sur Internet. Quand ce travail sera suffisamment avancé, nous vous communiquerons une adresse URL facile. Au fur et à mesure (et à la petite semaine), nous compléterons avec les sommaires depuis… 1921. Et si nous tombons sur la perle rare des volontaires, susceptible de nous aider, nous envisagerons la création d’un index avec noms des articles et mots-clés. Un gros travail en perspective que nous rêvons de voir terminé pour fêter les 100 ans en 2021.

La photo de couverture

Frère Jan Dominik est slovène. Il vient tout juste d’arriver à Jérusalem pour quelques mois d’études. Il lit le français, apprécie déjà Terre Sainte Magazine et est devenu tout rouge en apprenant qu’il faisait la Une de ce numéro. La photo quant à elle a été prise lors du chemin de croix organisé tous les vendredis de l’année par les franciscains dans la via Dolorosa et jusqu’au Saint-Sépulcre en passant en plein cœur du quartier musulman. Pour ces jeunes femmes musulmanes, manifestement étrangères à la ville, la procession des frères et leur prière n’est pas passée inaperçue.

Dernière mise à jour: 26/01/2024 11:52

Beer Sheva, la porte du désert et du pèlerinage
Claire Burkel

Beer Sheva, la porte du désert et du pèlerinage

C’est l’hiver, direction le sud pour arriver à Beer Sheva.

Venez et Voyez: Beer Sheva, la porte du désert et du pèlerinage
Claire Burkel

Venez et Voyez: Beer Sheva, la porte du désert et du pèlerinage

C’est l’hiver, direction le sud pour arriver à Beer Sheva, actuelle capitale du Néguev aux 3000 ans d'histoire.

Bethsaïde, la ville perdue des apôtres
Béatrice Guarrera

Bethsaïde, la ville perdue des apôtres

De l’époque du Christ jusqu’à aujourd’hui, il existe encore d’importants points obscurs sur Bethsaïde, la ville de trois apôtres mentionnée sept fois dans les Évangiles. Où se trouvait-elle ? De récentes découvertes dévoilent une nouvelle piste...

Des deux Bethsaïde, laquelle choisir ?
Béatrice Guarrera

Des deux Bethsaïde, laquelle choisir ?

Parce qu'il a travaillé sur les fouilles de Magdala et Capharnaüm est en mesure d’apporter des lumières sur les récentes découvertes israéliennes à el-Araj, Terre Sainte Magazine a demandé son avis au père Eugenio Alliata, franciscain et archéologue.

L’arche d’Alliance a-t-elle séjourné 20 ans à Kyriat Yéarim ?
Marie-Armelle Christien

L’arche d’Alliance a-t-elle séjourné 20 ans à Kyriat Yéarim ?

Selon la Bible, l’arche d’Alliance a été conservée pendant 20 ans à Kyriat Yéarim, à 12 kilomètres à l’ouest de Jérusalem, avant d’être emportée vers le mont Moriah. Un récit mis à mal par de récentes fouilles archéologiques menées sur la colline qui domine Abou-Gosh. Rencontre avec l’archéologue Christophe Nicolle.

A l’école des Sadafjiyé, les artisans nacriers de Bethléem
Marie-Armelle Beaulieu

A l’école des Sadafjiyé, les artisans nacriers de Bethléem

A l’ombre de la basilique de la Nativité à Bethléem, renaît un atelier d’artisans nacriers. Du XVIe siècle à aujourd’hui, les franciscains veillent à ce que cet art, passé au rang d’héritage culturel palestinien et bethléemite, perdure. Visite.

Des ponts et des passeurs, cheminer avec les franciscains de diverses confessions
Onorato Grassi*

Des ponts et des passeurs, cheminer avec les franciscains de diverses confessions

Qu’est-ce que cela signifie “cheminer avec des frères de différentes religions” ? Comment vit-on dans un contexte où l’on se trouve minoritaire ? L’expérience des franciscains en Orient peut être un exemple utile à l’Europe d’aujourd’hui, où tant de difficultés appellent à poser un regard nouveau et réconcilié.

Œcuménisme et interreligieux : un dialogue complémentaire
Frans Bouwen, m.afr

Œcuménisme et interreligieux : un dialogue complémentaire

Devant la diversité des rites et des confessions, les Églises de Terre Sainte vivent une expérience œcuménique très riche. Parce que toutes ensemble réunies elles demeurent très minoritaires, elles ne peuvent faire l’impasse du dialogue avec le judaïsme et l’islam.

Frère François parmi les non-chrétiens
Cesare Vaini, ofm*

Frère François parmi les non-chrétiens

Dès le début, l’expérience franciscaine est marquée par un élan “missionnaire” vers les mondes peu connus. Mais où qu’ils aillent, que ce soit au-delà des Alpes ou chez les Sarrasins, c’est le service de la Parole de Dieu et le témoignage évangélique qui font la différence…