Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Les Eglises de Jordanie en marche, au nom de Jérusalem

Christophe Lafontaine
14 décembre 2017
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Les Eglises de Jordanie en marche, au nom de Jérusalem

Le 13 décembre 2017, à l’appel des Eglises catholiques et orthodoxes de Jordanie, une procession aux flambeaux a eu lieu à Amman pour défendre Jérusalem. L’événement a réuni quelques centaines de chrétiens et de musulmans.


Une semaine jour pour jour après la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, les évêques et chefs d’Eglises présentes en Jordanie, en guise de protestation, ont organisé une marche aux flambeaux silencieuse le mercredi 13 décembre 2017 sur le coup des 18h. L’agence Fides qui a relayé l’annonce de l’événement a précisé que tous les compatriotes qui le souhaitaient étaient invités, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, à « exprimer publiquement la désapprobation commune concernant la décision prise par l’Administration américaine de transférer son Ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. » En Jordanie, la majorité de la population est d’origine palestinienne, et la question de Jérusalem touche au cœur.

La procession s’est déroulée de la Cathédrale grecque orthodoxe, en passant par le quartier d’As-Sweifiyeh, dans l’ouest d’Amman, pour s’achever à l’église catholique Marie de Nazareth. Au cours du défilé, toutes les cloches des églises disséminées sur le territoire jordanien ont sonné simultanément. 
Le correspondant de RFI qui a assisté sur place à la marche décrit l’atmosphère : «  une bougie à la main  ils défilent dans le froid, dans le calme, et la dignité. Pas de slogans, quelques drapeaux palestiniens et jordaniens. » D’après lui, ils sont quelques centaines de personnes. Les musulmans et les chrétiens sont, dit-il, « unis dans les mêmes sentiments incompréhension, injustice et colère contre Donald Trump » comme en témoigné Shada, une manifestante, critiquant le président américain « C’est une insulte grave envers nous tous, les Jordaniens, les Palestiniens, tous les Arabes, musulmans et chrétiens. Qui êtes-vous pour donner ainsi notre ville ? Qui vous a donné le droit [de faire cela] ? Est-ce qu’il se prend pour Dieu ? »

Ces derniers jours, les Evêques et chefs des Eglises et communautés chrétiennes présentes dans le Royaume hachémite avaient déjà signé une lettre déplorant la décision américaine relative à Jérusalem. « Une telle décision révèle le caractère factieux des Etats-Unis et leur inaptitude à être des parrains honnêtes du processus de paix », avaient-ils signé, rappelle l’agence de presse Fides.

Lire aussi

Israël/Palestine: le Pape appelle à une solution négociée 11/12/2017

Mgr Pizzaballa:Jérusalem est un trésor pour toute l’humanité 8/12/2017

Explosif: Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël 7/12/2017

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici