Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Le Brésil veut déplacer son ambassade en Israël, à Jérusalem

Christophe Lafontaine
2 novembre 2018
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Le Brésil veut déplacer son ambassade en Israël, à Jérusalem
Samba brésilienne à Tel Aviv le 7 août 2016. Photo de Tomer Neuberg / Flash90

Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, s’est dit prêt le 1er novembre à déplacer l'ambassade de son pays en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. De quoi plaire à sa base électorale évangélique et à Benjamin Netanyahu.


Après avoir reçu le soutien des électeurs évangéliques, Jair Bolsonaro, récemment élu président du Brésil, a confirmé – via Twitter le 1er novembre – avoir « l’intention » de déménager l’ambassade de son pays en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Après les Etats-Unis et le Guatemala en mai dernier.

Inscrivant ses pas sur les traces de son homologue américain, Jair Bolsanoro (extrême-droite) vient confirmer son image de « Trump des Tropiques » comme le nomment certains observateurs. Qui se ressemble s’assemble : même style agressif, utilisation massive des réseaux sociaux, base électorale solide des chrétiens évangéliques et ainsi mêmes vues sur le conflit israélo-palestinien. Au Brésil, les chrétiens évangéliques représentent un quart de l’électorat brésilien et ont largement permis l’élection de Jair Bolsanoro. Lui-même s’est fait rebaptiser en Israël par un pasteur évangélique en mai 2016 dans le Jourdain.

L’attachement des évangélistes à la question de Jérusalem, est dû à leur interprétation de la Bible et de ses prophéties. Pour eux, le retour du Christ sur terre, relève de la reconnaissance d’un Etat juif avec en son cœur la ville sainte pour capitale : c’est en Israël que doit avoir lieu l’avènement du Messie, au terme d’un combat final entre les forces du Bien et celles du Mal.

En voulant honorer une promesse de campagne, Jair Bolsonaro satisfait ses électeurs mais a eu de quoi réjouir le Premier ministre israélien, notamment après la défaite de son candidat au 1er tour des municipales pour Jérusalem. La décision de Jair Bolsonaro, a été qualifiée d’«historique », par Benjamin Netanyahu dans un communiqué publié hier soir.

L’Etat hébreu considère toute la ville de Jérusalem comme sa capitale, alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur état. Pour une grande partie de la communauté internationale, les ambassades ne doivent pas s’y installer tant qu’il n’y a pas d’accord sur le statut de la ville, négocié entre Israéliens et Palestiniens.

Pour rappel, au cours de la campagne électorale, Jair Bolsonaro avait également annoncé – s’il était élu – qu’il fermerait le bureau de représentation palestinienne au Brésil. « La Palestine n’est pas un pays, il n’y a donc aucune ambassade ici », avait-il estimé. Pour mémoire, le Brésil avait reconnu l’Etat de Palestine sous le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (1er décembre 2010).

Sur le même sujet :

 

L’Australie hésite à transférer son ambassade à Jérusalem – 19 octobre 2018

 

Ambassade américaine à Jérusalem: semaine à haut risque – 14 mai 2018

 

Mgr Pizzaballa :Jérusalem est un trésor pour toute l’humanité – 8 décembre  2018

 

Explosif: Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël – 7 décembre 2018

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don