Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Après l’Arabah, arrivée de sauterelles dans le Golan

Christophe Lafontaine
7 juin 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Après l’Arabah, arrivée de sauterelles dans le Golan
Les sauterelles sont décrites dans la Bible comme la huitième plaie d'Egypte © Dror Garti / Flash90

Le Golan est actuellement confronté à l’arrivée de sauterelles en provenance de Syrie, après que la vallée de l’Arabah l’a été début mai avec des insectes venus de Jordanie. Mais le risque d’invasion est peu probable.


« C’est assez dérangeant, a déclaré Natan Ziffer à la Société de radiodiffusion publique israélienne Kan. Comme le rapporte le Times of Israel, cet habitant du village d’Alonei Habashan, à l’est du plateau du Golan a vu les feuilles des légumes qu’il cultivait décimées par des sauterelles. « Elles entrent dans votre maison, votre voiture, vos cheveux », rajoute-t-il. A noter que s’ils sont une menace pour les cultures, les essaims de sauterelles sont sans danger pour les êtres humains ou les animaux.

Ces insectes, décrits dans la Bible comme la huitième plaie d’Egypte qui a conduit à l’exode des esclaves israélites, sont arrivés en nombre inhabituel très probablement depuis la Syrie, soumet le Times of Israel.

L’essaim initial devrait déjà bientôt repartir ailleurs mais les femelles de l’espèce auront déjà eu le temps de pondre des centaines de milliers d’œufs dans le sol. Ce qui créera un nouveau problème pour les agriculteurs.
Généralement, pour éradiquer de telles invasions, les autorités procèdent à l’épandage aérien et terrestre d’insecticide (respectueux de l’environnement et qui ne posent aucun risque pour la santé humaine selon les autorités) avant le lever du soleil au moment où les sauterelles ont les ailes encore humides de la nuit et ne peuvent pas s’envoler.

« Aucun développement significatif n’est probable » (FAO)

C’est dans ce sens qu’une équipe des Services d’inspection et de protection des plantes du ministère de l’Agriculture est intervenue, il y a un mois, dans la vallée de l’Arabah, située entre la mer Morte au nord et la mer Rouge au sud. La région a en effet subi l’arrivée de sauterelles depuis la Jordanie issue « d’une reproduction printanière sans précédent » en Arabie Saoudite, rapportait l’observatoire acridien de la FAO (l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture) qui expliquait que « quelques essaims se sont déplacés vers le sud de la Jordanie pendant une brève période de vents du sud inhabituels. »

Cela étant, les prévisions de l’observatoire acridien de la FAO en date du 5 juin étaient clairement rassurantes pour Israël-Palestine, la Syrie et le Liban et même la Jordanie, pays pour lesquels « aucun développement significatif n’est probable. » Fin mai, des groupes de sauterelles adultes sont en revanche apparus en Egypte.

La dernière invasion – qualifiée de « moyenne » – de ces insectes dans les champs israéliens et palestiniens remonte à 2013. Les sauterelles venaient d’Egypte. Le ministère de l’Agriculture avait alors mené une campagne de trois semaines, utilisant des avions de désinsectisation.

Sur le même sujet :

Invasion de sauterelles en Égypte et dans le Néguev – 11 mars 2013

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don