Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Mgr Battah est le nouvel archevêque syro-catholique de Damas

Christophe Lafontaine
15 juillet 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Mgr Battah est le nouvel archevêque syro-catholique de Damas
Mgr Battah en 2011 © Archevêché syriaque catholique d’Alep

Le Saint-Siège a annoncé le 12 juillet l’élection de Mgr Youhanna Battah (63 ans) comme archevêque de Damas pour les syriaques catholiques. Jusqu'ici évêque de la curie patriarcale, il succède à Mgr Gregorios Tabé.


Le Synode de l’Eglise syriaque catholique a élu Youhanna Jihad Battah, comme nouvel archevêque de la capitale syrienne. Le Saint-Siège en a fait l’annonce officielle dans un communiqué vendredi dernier. L’élection a eu lieu le 22 juin 2019 selon catholic-hierarchy.org qui présente les diocèses de l’Eglise catholique romaine et des Eglises orientales rattachées à Rome. D’après le même site, Mgr Battah prend la tête d’un diocèse qui comptait en 2016, cinq paroisses pour 14 000 âmes. Il succède à Mgr Gregorios Elias Tabé, 78 ans, qui a été archevêque de Damas de 2001 à 2019.

Mgr Battah est né à Damas le 26 juin 1956. Il a fréquenté l’université du Saint-Esprit à Kaslik au Liban. Il a obtenu son doctorat en droit canonique à l’Institut pontifical oriental en 1998. Ordonné prêtre le 19 mai 1991 pour l’archéparchie de Damas, il a été curé de la paroisse de Qatana (Syrie). De 1992 à 2002, il a été recteur du séminaire patriarcal de Charfet (Liban) et, de 2002 à 2009, recteur du collège Sant’ Efrem à Rome (Italie), auprès d’étudiants en arabe oriental. De retour à Damas, il fut l’équivalent du vicaire général en rite latin de l’archevêque.

En 2011, le pape Benoît XVI avait accordé l’assentiment pontifical à l’élection de Mgr Battah en tant qu’évêque de la curie patriarcale syro-catholique. Polyglotte, ce dernier parle l’arabe, l’italien, le français et le syriaque.

Parallèlement, a fait savoir le Saint-Siège dans son communiqué, Ignace III Younan, le primat actuel de l’Eglise catholique syriaque qui porte le titre de Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, a – après avoir consulté les évêques de la curie patriarcale – nommé l’archevêque d’Alep, Mgr Denis Antoine Chahda (73 ans), administrateur de l’archéparchie du nord-est de la Syrie, Hassaké-Nisibin. Il prend la suite de Mgr Jacques Behnan Hindo (78 ans) qui était en place depuis 1997.

Né à Alep le 19 août 1946, lui aussi a suivi ses études à l’Université Saint-Esprit de Kaslik. Ordonné prêtre en 1973 pour l’archéparchie d’Alep, il occupa diverses fonctions pastorales jusqu’en 1979, date à laquelle il fut muté à Marakay au Venezuela. Le 22 juin 2001, saint Jean-Paul II l’a nommé Exarque apostolique, sans caractère épiscopal, pour les fidèles syro-catholiques du Venezuela. Le 13 septembre de la même année, il a accordé l’assentiment pontifical à l’élection faite par le Synode de l’Église patriarcale en tant qu’archevêque d’Alep. Outre l’arabe, il connaît l’italien, le français, l’espagnol et le syriaque.
L’Eglise syriaque est l’Eglise d’Antioche, établie par saint Pierre. L’Eglise syriaque catholique est issue de la division avec les orthodoxes au XVIIIème siècle. C’est en 1783 qu’a lieu une véritable élection synodale, débouchant sur la nomination valide d’un patriarche syriaque catholique reconnu par Rome.

Le Patriarcat des syriaques catholiques se trouve à Beyrouth, au Liban, mais la plupart des fidèles syro-catholiques, précise Vatican News, vivent en Irak, où ils sont environ 42 000 ; en Syrie, où ils sont 26 000. Cinquante-cinq mille personnes vivent dans la diaspora. Leur liturgie est célébrée en araméen-syriaque, en arabe et en français.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don