Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Journée dédiée à la compréhension entre les religions à l’Université hébraïque

Terresainte.net
9 février 2012
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Journée dédiée à la compréhension entre les religions à l’Université hébraïque
(cliquer sur la photo pour lancer la vidéo)

Le 1er février  dernier, à l’Université hébraïque de Jérusalem ont été organisées des rencontres dans le cadre de la journée pour  l'approfondissement de la compréhension entre les religions. Les étudiants purent découvrir la communauté catholique d'expression hébraïque et rencontrer un religieux franciscain ainsi qu’un moine bouddhiste, un musulman et un druze.


(Jérusalem / g.c.) – Jeudi 1er Février. Jérusalem est couverte d’un ciel ciel gris et sous une pluie battante. Pourtant, au cœur de l’Université hébraïque sur le Mont Scopus, quelques rayons de lumière se laissent entrevoir. En effet, cette journée est consacrée à la compréhension interreligieuse ; une initiative promue chaque année dans différentes villes d’Israël par l’Interfaith Encounter Association, une organisation qui, depuis plusieurs années, œuvre en Terre Sainte pour la paix et le dialogue entre les religions.

Dans les salles de classe, trois temps ont été préparés pour les étudiants: le premier consacré à la présentation de la communauté catholique d’expression hébraïque, le deuxième à un échange d’expériences entre un bouddhiste et un religieux franciscain, le dernier proposait une conversation entre un musulman et un membre de la communauté druze.

Dans le hall du forum, qui relie entre elles les différentes ailes de l’université, la rencontre fut consacrée aux origines, à l’histoire et à la présence des communautés catholiques d’expression hébraïque dans diverses villes du pays. Grande était la curiosité manifestée par les participants à propos d’une expérience de foi qui, pour beaucoup de juifs, semble en contradiction avec leur propre identité.

Dans l’une des salles de classe du Département des sciences humaines Thekchok, le moine bouddhiste, a dialogué avec frère Oscar Mario Marzo, franciscain, sur les fondements et les différences entre les deux religions. La table ronde consacrée au bouddhisme et au christianisme a été suivie par une trentaine d’étudiants, juifs pour la plupart. Après l’exposition des différentes expériences de foi, le moine bouddhiste et frère Oscar ont répondu à un feu nourri de questions au sujet de leur choix, le chemin de foi, la vie religieuse et la vision de la vie proposée dans leurs religions respectives. Pour de nombreux étudiants, ce fut une occasion en or de d’approcher, dans le respect et sans préjugé, une conception différente de la vie. Le climat fut d’une grande qualité d’écoute et forte participation. « Ce type d’événements est très important pour nous – confia frère Oscar, jeune franciscain italien qui parle couramment hébreu. Ils nous donnent l’occasion de nous ouvrir à un monde loin de nous dans un dialogue honnête et respectueux. »

Les questions les plus fréquentes à propos du christianisme ont tourné autour de l’engagement à la vie religieuse (les vœux de pauvreté, chasteté et obéissance) et le lien avec la ville sainte, Jérusalem.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici