Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un musulman se présente pour la succession du pape copte Chenouda

Terresainte.net
23 mars 2012
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un musulman se présente pour la succession du pape copte Chenouda
Le Patriarche copte d'Alexandrie, Chénouda III

Il faudra que l'information soit vérifiée par d'autres média que ce tabloïd prompt au scoop et l'information est surtout cocasse mais à la Une du journal égyptien «al-Masriyyûn» daté du vendredi 23 mars 2012 (version papier Année I-num. 124), Sa’îd Fû’âd écrit «pour la première fois dans l’histoire» un musulman se présente comme candidat au poste de «pape» de l’Église copte.» 


(Le Caire/m.c)- À la Une du journal égyptien «al-Masriyyûn» daté du vendredi 23 mars 2012 (Année I-num. 124), Sa’îd Fû’âd écrit «pour la première fois dans l’histoire» un musulman se présente comme candidat au poste de «pape» de l’Église copte.»

Étant donné que l’Église copte a refusé de recevoir sa demande, ce soi-disant candidat s’est adressé à la police pour présenter une action légale contre l’Église copte d’Alexandrie. L’action est enregistrée au num. 1367 de l’année 2012 (cause administratives-commissariat Attarine-Alexandrie).

Le candidat, Chérif Gadallah, est avocat à Alexandrie et musulman. Il a demandé à pouvoir inscrire son nom sur les listes électorales prévues pour l’élection du nouveau pape et patriarche copte. Sur quelle base a-t-il présenté sa demande, pouvons-nous demander. Eh bien, sur la base de l’égalité des droits.

Récemment, Nabil Louqa Bibâwî, un copte fameux, qui, entre autres, avait obtenu un doctorat de l’université sunnite de El Azhar, avait déclaré son intention de présenter sa candidature à la présidentielle égyptienne. Notre avocat musulman, inspiré par le comportement de M. Bibâwî, a décidé de tenter la même chose en demandant à présenter sa candidature au poste de Pape, devenu vacant à la suite de la mort de S. S. Chénouda III.

Comme nous le savons, pour le poste de Pape d’Alexandrie et celui du Pape de Rome, personne ne se présente de sa propre initiative, mais le futur Pape est présenté par les électeurs qui le voient qualifié pour telle charge.

Le quotidien «al-Masriyyûn» n’étant pas un média officiel, il n’est pas exclu que ce titre et cette brève ait été écrite pour vendre la version papier. La version en ligne, elle, ne mentionne pas cette nouvelle.


La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don