Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Les Israéliens au volant

Impossible de ne pas le voir sur les routes d’Israël : les Israéliens sont de mauvais conducteurs. Selon les statistiques mondiales effectuées dans 24 pays, la « dangerosité » des routes israéliennes place l’État hébreu loin devant le Canada, l’Australie, les États-Unis, le Japon, la France, le Danemark et la Belgique. « Nous voulons promouvoir une nouvelle génération de conducteurs », explique l’Inspecteur général de la Police Yo’hanan Danino qui, à l’initiative du ministère des Transports, ambitionne de « changer le comportement des Israéliens au volant ». Et d’annoncer l’entrée en service au 1er janvier 2012 d’une cinquantaine de radars sur les principaux axes routiers d’Israël.

Source : Israël Valley

Israël plus cher que la Suisse

Il ne manquait que la confirmation de la Banque d’Israël à ce que tous les Israéliens savent depuis longtemps : le coût de la vie est plus élevé ici qu’ailleurs, notamment si l’on prend en compte les différences de niveau de revenu. Les prix élevés en Israël sont le résultat de la combinaison d’un shekel fort avec l’absence de concurrence sur le marché de certains produits de base et une TVA élevée. Les experts de la banque centrale ont également contrôlé les prix de l’hôtellerie et de la restauration, et en sont arrivés à la conclusion que les prix que les Israéliens paient pour les services hôteliers sont supérieurs de 30 % à ceux existant… en Suisse !

Source : Israël Valley

Un Israélien à Paris

La France est l’un des pays prioritaires pour les touristes israéliens et Paris est bien une destination de choix (dans le Top 5). Cette évolution se fait-elle au détriment de New-York ? Oui, et de plus en plus. Cela risque de changer. Sous l’impulsion de Brack Obama, les États-Unis vont tenter en 2012-2013 de relancer de manière offensive l’accueil de touristes étrangers (en jouant notamment sur les délais d’obtention de visas). En 2010, les États-Unis étaient la deuxième destination touristique mondiale en termes d’arrivées, avec 59,8 millions de visiteurs, loin derrière la France, un pays cinq fois moins peuplé qui a accueilli 77,1 millions de touristes étrangers, selon l’Organisation mondiale du tourisme.

Source : Israël Valley

Les ultra-orthodoxes au service de Tsahal

Plusieurs centaines de jeunes gens ont été recrutées pour travailler dans le département de Tsahal ou dans les unités des renseignements militaires. Certains de ces petits génies sont à peine âgés de 18 ans. D’autres sont des ultraorthodoxes que l’étude intensive des Saintes Écritures a formés à élaborer des raisonnements abstraits peu accessibles au commun des mortels. Leur travail est de protéger les infrastructures nationales israéliennes contre les intrusions de pirates informatiques. Comprenant que la cyberguerre serait un enjeu majeur des conflits à venir, Tsahal a en effet renforcé ses structures existantes.

Source : Israël Valley

Avantages fiscaux pour les donneurs d’organe

Israël a beau se féliciter de sa médecine très moderne, il n’en demeure pas mois que des milliers de personnes attendent avec impatience d’être convoqués à l’hôpital pour une transplantation. Par million d’habitants, Israël possède 31 donneurs en moyenne alors que la France en a le double (72 donneurs). Pour des raisons religieuses, Israël fait partie des pays dans le monde où le don d’organe est très faible. Les hôpitaux d’Israël sont souvent dans l’impossibilité de sauver des vies humaines car la quantité d’organes disponible est trop peu importante. Un projet de loi proposé par le député Arieh Eldad qui prévoit d’exempter les donneurs d’organes de l’assurance nationale de santé pendant un certain temps a été adopté par la Knesset.

Source : Israël Valley

Des lois contre l’immigration clandestine

La Knesset a adopté en janvier une loi permettant de placer les immigrants clandestins africains en détention pendant une période pouvant aller jusqu’à trois ans sans procès. Cette nouvelle législation fait partie d’un train de mesures prises par le gouvernement israélien pour tenter de dissuader un nombre croissant de clandestins, originaires principalement du Soudan et d’Erythrée, qui tentent de rejoindre l’État hébreu en passant par la frontière poreuse entre Israël et l’Égypte. La loi prévoit aussi jusqu’à 15 ans de prison pour les personnes organisant le passage des clandestins, ou faisant du trafic d’armes, de drogue ou de femmes, selon le texte mis en ligne sur le site internet de la Knesset. Ce programme comprend notamment l’accélération de la construction d’une barrière à la frontière israélo-égyptienne et la construction d’un nouveau centre de rétention dans le Néguev. Selon des statistiques présentées au gouvernement, il y avait 52 487 immigrants illégaux en Israël fin 2011.

Source : Israël Valley

Zéro en géopolitique

Une étude révèle l’ampleur de la méconnaissance du conflit par les étudiants français. Pour des étudiants français, “la bande à Gaza” est “un groupe organisé, armé”. La Cisjordanie ? Un ”pays voisin accueillant des réfugiés et se mettant en conflit avec l’État d’Israël”. Une étude menée par Chloé Yvroux, doctorante à l’université de Montpellier, révèle l’ampleur des carences des jeunes français sur le conflit israélo-arabe. D’après Chloé Yvroux, “Les résultats de l’enquête attestent un manque de connaissances, mais ils ne sont en rien surprenants. Ils soulignent le décalage entre une information de plus en plus présente, accessible, actualisée presque en direct, et ce qu’en retiennent les « usagers de l’information ».

Source : Israël Valley

Accros au travail

Selon l’indice des meilleures conditions de vie publié par l’OCDE, les Israéliens ont moins de temps disponible pour la famille et les loisirs. Le rapport intègre, entre autres, des paramètres tels que le temps libre après le travail et le fait de travailler de longues heures. Au classement, Israël arrive en 31e place. Les États où le rapport travail – loisir est le plus équilibré, avec le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas et le Finlande. Selon le rapport, 22,7 % des Israéliens travaillent plus de 50 heures par semaine. Mali Alkobi, la Présidente de Dinmkis (qui s’occupe de l’équilibre entre travail et vie privée), “les Israéliens veulent réussir, et donc sont prêts à se sacrifier pour le travail. Ils considèrent aussi le travail comme un lieu social”.

Source : Israël Valley

154 000 chrétiens

Israël compte 154 000 chrétiens, soit 2 % de la population totale du pays, selon des informations du Bureau central des statistiques d’Israël. 80,4 % des chrétiens d’Israël sont des chrétiens arabes. Les autres sont des migrants arrivés en Israël avec un membre juif de leur famille grâce à la loi du retour, pour la majorité pendant les années 1990 à la suite de la chute de l’Union soviétique. Les villes avec la plus grande population chrétienne sont Nazareth (22 000), Haïfa (13 800), Jérusalem (11 600) et Shfaram, en Galilée (9 300). Le nombre moyen d’enfants (jusqu’à 17 ans) par famille chrétienne est de 2,2, un chiffre similaire aux familles juives (2,3) et inférieur aux familles musulmanes (3,1). Le taux de croissance de la population chrétienne est de 0,9 %, contre 1,7 % pour les juifs et 2,7 % pour les musulmans.

Source : Israël Valley

Non-israéliens en Israël

Plus de 250 000 étrangers vivent en Israël, selon un rapport publié par le Comité de la Knesset. 88 864 travailleurs étrangers vivent en Israël. 95 000 personnes sont illégalement installées avec des visas de tourisme expirés. 31 000 Palestiniens travaillent légalement en Israël, et 45 000 travailleurs viennent d’Afrique. L’écrasante majorité des travailleurs étrangers non qualifiés effectuent un travail, principalement dans le gardiennage, la construction et l’agriculture. 48 % de ceux qui sont venus en 2010 étaient des hommes. Les principaux pays d’origine sont la Thaïlande (7 600), les Philippines (5 800), les anciennes républiques soviétiques (5 700), l’Inde (3 000), la Chine (1 600) et le Népal (1 500).

En 2010, environ 1 300 Africains ont franchi la frontière égyptienne pour se rendre en Israël chaque mois. C’est tombé à 400 par mois au début de l’année 2011, avant de revenir au printemps 2011 au niveau de 2010.

Source : Guysen

Prénoms farfelus

La commission interministérielle des lois se penche sur un épineux problème de société : les prénoms farfelus que les parents israéliens donnent à leurs enfants. Selon le projet de loi à l’étude, l’officier israélien du registre d’État civil pourra refuser l’inscription d’un prénom qu’il juge farfelu ; il transférera la demande des parents à une “Commission publique des Prénoms”, composée de psychologues et de travailleurs sociaux, qui essaiera de convaincre les parents de modifier leur choix. En cas de refus catégorique des parents, la commission sera dans l’obligation d’accepter le prénom choisi, sauf cas extrêmes. Les prénoms les plus étonnants données en Israël sont Eshkolit (Pamplemousse), Halon (Fenêtre), Shoulhanit (Tablette), Gahlilit (Luciole), Snait (Ecureuil), Arnav (Lapin), ou encore Zerem (Courant).

Source : Israël Valley

Le goût de porc sans porc

Manger du porc tout en restant kasher ? Pour le grand rabbin Metzger, c’est désormais possible grâce à une nouvelle espèce d’oies dont la viande a un goût ressemblant à s’y méprendre à celui de la viande proscrite. Une perspective qui émeut les papilles de tous les observateurs de la kashrout en Israël : cette découverte pourrait constituer une véritable révolution culinaire, car elle pourrait offrir à des millions de Juifs pratiquants l’occasion de découvrir le goût de la viande de porc, qui est interdite dans le régime alimentaire juif. Le rabbin Metzger a déclaré la viande parfaitement kasher. Il a basé son jugement sur une citation du Talmud, qui établit que pour chaque privation que Dieu impose au peuple d’Israël, il crée un substitut kasher possédant exactement le même goût.

Source : Guysen

Séparation homme femme dans l’armée

Presque la moitié de la population juive d’Israël (49 %) pense que les soldats religieux ne devraient pas être forcés de suivre les événements qui incluent la présence de femmes. Cinquante-neuf pour cent de haredim disent que les femmes ne font pas l’objet de discrimination, alors que 41 % pensent que oui.

Source : Guysen

Lac de Tibériade

De belles quantités de pluie sont tombées en Israël, principalement au dessus du bassin aquifère du lac de Tibériade, ont estimé les services hydrologiques de l’Autorité de l’eau. Fin janvier, en 3 jours, le niveau du lac est monté de 9 cm. Il se situe toutefois encore 45 cm en-dessous de la cote d’alerte inférieure en deça de laquelle il y a risque de sécheresse en Israël.

Source : Juif. org

Réserves de gaz : Israël parmi les 30 premiers pays du monde

Israël se classe parmi les 30 premiers pays du monde pour ses réserves de gaz naturel, selon des données présentées à la commission interministérielle chargée d’examiner la politique gazière d’Israël. 75 % des réserves de gaz découvertes ces 30 dernières années, n’ont pas encore été exploitées. La commission va examiner de quelle quantité de gaz Israël pourra faire un usage commercial à l’étranger et combien il conservera pour ses besoins stratégiques. Elle présentera ses recommandations d’ici fin février.

Source : Guysen

Mort de la “chanteuse des combattants”

Yafa Yarkoni (née en 1925), était l’une des étoiles de la chanson israélienne les plus connues et les plus estimées. Au début de sa carrière dans le domaine du divertissement, Yafa Yarkoni fut danseuse. Lors de la guerre d’Indépendance, elle s’engagea dans l’armée et se joignit ensuite à l’une des premières troupes musicales militaires, le Hishtron. Le jour de l’Indépendance de l’année 2002, Yafa Yarkoni fut interviewée sur les ondes par Galei Tsahal et exprima une critique violente contre les actions de Tsahal dans l’opération « Rempart de protection » (pendant la seconde Intifada) et fit même un lien entre de telles actions et celles de l’armée nazie. L’interview souleva un flot de réactions furibondes, mais l’artiste répéta plus tard sa conviction : “Les Palestiniens ont le droit d’avoir leur État. Grand Dieu, il n’y a rien à y faire. À la fin, ils l’auront. Alors pourquoi toutes ces tueries ?”

Source : Israël Valley

Les femmes arabes sont actives

Le nombre de femmes arabes israéliennes présentes dans la population active est en augmentation. C’est ce que révèle une étude récemment réalisée par l’institut national d’assurance en Israël, qui parle d’un bond de 6 % au cours de la décennie écoulée. Un chiffre qui vient donc démentir les difficultés auxquelles ferait face la minorité arabe sur le marché de l’emploi israélien. Une tendance que l’on retrouve également dans la population juive orthodoxe, mais cette fois chez les hommes. Le nombre de travailleurs a ainsi augmenté de 2,3 % ces dernières années.

Source : Infolive

Moteurs de recherche intelligents

Rechercher des informations détaillées sur un sujet précis sur Internet est parfois une opération assez frustrante. Il est souvent nécessaire d’ajuster de manière astucieuse les “mots clefs” en plus d’utiliser au mieux toutes les options des moteurs de recherche de manière à obtenir un lien vers un le site souhaité. Ce problème est du au fait que le moteur de recherche n’interprète pas toujours nos requêtes de la même manière qu’un être humain comprend naturellement. Soucieuse de remédier à cette situation, Google vient de commencer une collaboration avec des informaticiens à l’Université de Tel Aviv spécialisés dans le domaine de l’intelligence artificielle. Après une période d’apprentissage pendant laquelle le moteur de recherche “fera connaissance” avec les besoins d’un internaute particulier, il deviendra ensuite beaucoup plus rapide et ne répètera pas les erreurs d’interprétations originales.

Source : Israël Valley

Du courant entre Chyptre et Israël

Le ministre des Infrastructures nationales israélien, Ouzi landau, a annoncé avoir eu plusieurs entretiens avec le gouvernement chypriote, pour installer rapidement un câble de transmission d’électricité qui relierait les réseaux électriques des deux pays. Le but principal de cette opération est de créer des capacités de secours mutuel entre nos deux pays « a expliqué Ouzi Landau. Le ministre a ensuite ajouté qu’il souhaitait que “d’ici 2020, le réseau électrique israélien puisse disposer d’un surplus de 20 %. Un tel excèdent représenterait une véritable sécurité, qui nous permettrait de faire face aux éventuels arrêts de livraisons de carburants et nous autoriserait aussi à vendre de l’électricité à nos voisins”.

Source : Econostrum

L’alcool et les enfants

La Knesset s’est réunie cette semaine pour adopter une nouvelle loi bannissant les publicités incitant à la consommation d’alcool, sur les autobus et les panneaux d’affichage. Une initiative du député du Likoud, Danny Danon, qui a expliqué que “désormais les publicités d’alcool seront uniquement informatives et restreintes aux médias destinés aux adultes”. Cette loi s’inscrit au cœur d’une grande campagne gouvernementale anti-alcool. Selon une étude du Centre de recherche et d’information de la Knesset, 60 % des jeunes Israéliens boivent de l’alcool, ainsi que 19 % des adolescents âgés de onze ans. Un classement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mettait en 2011 les enfants israéliens en seconde position (sur quarante pays), derrière les petits Ukrainiens, pour la consommation d’alcool à onze ans.

Source : Guysen

Valse des étiquettes

C’est à croire que la contestation sociale de l’été dernier n’a pas eu lieu. En ce début 2012 dans les supermarchés, la valse des étiquettes redémarre après une accalmie de quelques mois. Même les prix fixés par le gouvernement sont revus à la hausse. Face à la hausse du coût de la vie, les revenus hauts et moyens seront favorisés, mais les bas revenus resteront à la traîne. Le prix au mètre cube de l’eau est élevé de 6 % pour les agriculteurs et de 25 % pour les industries. La Compagnie nationale d’Électricité annonce un relèvement de ses tarifs d’environ 30 %. Bonne nouvelle, les droits de douane sur toute une série de produits de consommation importés de l’étranger ont été annulés à compter du 1er janvier. Il s’agit des produits importés d’Asie et qui ne sont pas fabriqués en Israël, comme jouets, vêtements, médicaments et machines à laver.

Source : Israël Valley

 

Dernière mise à jour: 02/01/2024 10:51

Un TGV financé par la Chine entre Tel Aviv et Eilat ?
Terresainte.net

Un TGV financé par la Chine entre Tel Aviv et Eilat ?

Le gouvernement israélien aurait mis à l’ordre du jour du prochain conseil des Ministres l’approbation de la construction d’une ligne de train à grande vitesse entre Tel Aviv et Eilat. À 300 kilomètres/heure, les voyageurs arriveraient à destination en deux heures. Au lieu des 4 à 5 heures actuellement par la route.

Marie-Armelle Beaulieu

Toujours plus de Terre Sainte

Marie-Armelle Beaulieu

Le jardin de la Résurrection

Aboud, cœur chrétien de la Samarie
Rosario Pierri ofm

Aboud, cœur chrétien de la Samarie

Non loin de Jérusalem, le village d’Aboud a des origines anciennes et des vestiges byzantins, croisés et musulmans. Les souvenirs chrétiens sont encore gardés par les familles du village, rassemblées autour de la paroisse, qui dirige une école fréquentée aussi par de nombreux enfants musulmans.

Vivre à Aboud aujourd’hui
Marie-Armelle Beaulieu

Vivre à Aboud aujourd’hui

Où va l’argent de la collecte pour les Lieux Saints ?
Rédaction du Franciscan Media Cente

Où va l’argent de la collecte pour les Lieux Saints ?

Vendredi saint, cette année le 6 avril 2012, dans les paroisses du monde à la demande de tous les papes depuis 1342, est organisée1 une quête « pour les Lieux Saints ». Elle est faite en soutien aux œuvres des Franciscains de Terre Sainte qui, depuis bientôt 800 ans, ont été institués Gardiens des Lieux Saints.

Le pacte d’Omar ou l’Église protégée par l’Islam
Archiprêtre Alexandre Winogradsky Patriarcat Grec-Orthodoxe de Jérusalem

Le pacte d’Omar ou l’Église protégée par l’Islam

À l’occasion de la visite au Saint-Sépulcre, les guides disent comment le Patriarche Sophrone fit allégeance au Calife Omar en lui donnant les clés de la ville et obtint ainsi que le Saint Sépulcre fût épargné et la population chrétienne avec lui. Un texte d’Omar confirma cette protection

Juifs laïques et religieux un équilibre précaire
Sofia Sainz de Aja

Juifs laïques et religieux un équilibre précaire

Au mois de décembre 2011, les journaux du monde entier ont fait état de manifestations en Israël. Des ultra orthodoxes juifs habillés en déportés et portant l’étoile jaune dénonçant « l’oppression du public laïc et des médias ». À l’inverse, une manifestation rassemblait 10 000 personnes en soutien à Na’ama, 8 ans, sur laquelle un ultra orthodoxe avait craché au prétexte qu’elle n’était pas vêtue «modestement». La bataille laïques/religieux s’est révélée au-delà des frontières d’Israël. Est-ce un phénomène nouveau ? Où trouve-t-il son origine ? Éléments de réponse.