Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un nouvel archevêque pour les maronites de Terre Sainte

Terrasanta.net
18 juin 2012
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un nouvel archevêque pour les maronites de Terre Sainte
Mgr El Hajj, 58 ans, nouvel archevêque de la communauté maronite de Terre Sainte

Samedi dernier, 16 juin, le nom du nouvel évêque maronite de Terre Sainte a été révélé. Il s’agit de Mgr Moussa El-Hajj (ou Hage), moine antonin, abbé du couvent des Saints Serges et Bacchus de Ehden et Zghorta au Liban. Agé de 58 ans, il remplace à ce poste Mgr Paul Nabil Sayah, nommé il y a quelques mois à la curie patriarcale de Bkerké, au Liban.


(Milan / gs) – Le bureau de presse du Saint-Siège a annoncé, samedi 16 juin, plusieurs nominations et transferts effectués par le Synode des évêques de l’Église maronite. Parmi les nouveaux évêques, le père Moussa El-Hajj, abbé du monastère des Saints Serge et Bacchus à Ehden Zghorta (Liban). Élevé à la dignité d’archevêque, il est appelé au siège épiscopal de Haïfa au service des Maronites d’Israël. Il sera également exarque patriarcal de Jérusalem de Palestine et de Jordanie.

Mgr El-Hajj succède à Mgr Paul Nabil Sayah, nommé il y a quelques mois déjà à la curie patriarcale de Bkerké au Liban.

Le nouvel archevêque est né à Antoura (Metn), le 19 février 1954. Il était très jeune quand il est entré dans l’ ordre Maronite des Antonis, où il fit profession perpétuelle en 1979. Le 14 Août 1980, il a été ordonné prêtre.

Mgr El-Hajj connaît bien les Franciscains de la Custodie. En fait, après avoir obtenu son baccalauréat en philosophie et théologie à l’université pontificale Saint Thomas d’Aquin (Rome), il a fait une licence en théologie biblique au Studium Biblicum Franciscanum de Jérusalem. Plus tard, il a obtenu son doctorat en études orientales et liturgie à l’Institut pontifical oriental à Rome. Il est titulaire d’un diplôme en patrologie et d’un autre en solfège. Il a publié sa thèse de doctorat et un guide touristique et spirituel de la Terre Sainte, ainsi que de nombreux articles sur la liturgie et la pastorale.

Au cours de son ministère, il a occupé divers postes au sein de son Ordre: supérieur du College Saint Isaie à Rome e responsables des étudiants (1988-1991), trésorier du couvent Saint-Elie d’Antélias (1991-1993), maître des novices ( 1993-1994), assistant général, nommé par le Visiteur apostolique de l’Ordre (1993-1999), doyen de la Faculté des Sciences Bibliques (1997-2000) et de la Faculté des études religieuses et pastorales de l’ Université Antonienne (à partir de 1999), assistant général (2005-2011). En 2011-2012, il s’est également vu confier la responsabilité de l’administration de l’éparchie patriarcale maronite de Lattaquié.

Depuis 1993, il est un membre de la Ligue et de la Commission biblique du patriarcat maronite, et en 2011, de la Commission liturgique patriarcale. Il parle arabe, anglais, français et italien. Il connaît le syriaque, le grec, l’hébreu et l’araméen.

Il devient responsable d’une communauté de près de 10 000 fidèles, résidants principalement en Galilée, autour de la ville de Haïfa.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don