Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Masterchef Israël: Quand la coexistence fait recette

Terresainte.net
2 février 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Masterchef Israël: Quand la coexistence fait recette
La joie de Tom au moment où il s'entend proclamé vainqueur de la finale israélienne de Masterchef © Photo Yonatan Sindel / Flash90

Le converti, la musulmane et la juive. Tom, Salma et Jackie se sont affrontés en cuisine, mardi soir dernier au cours de la finale de Masterchef Israël. Dans l’ombre du converti allemand (1 mètre 95, Master chef s’il en est), deux candidates ont tissé à la télévision une amitié… inattendue. D’ailleurs, tous les média israéliens en parlent. Est-ce si inattendu, l’amitié de deux personnes? Est-ce l’exemple d’une coexistence qui fonctionne ? Ou la preuve qu’elle reste à généraliser?


(Jérusalem/c.d.) – Le converti, la musulmane et la juive. Tom, Salma et Jackie se sont affrontés en cuisine, mardi soir dernier au cours de la finale de Masterchef Israël. Dans l’ombre du converti allemand (1 mètre 95, Master chef s’il en est), deux candidates ont tissé à la télévision une amitié… inattendue. D’ailleurs, tous les média israéliens en parlent. Est-ce si inattendu, l’amitié de deux personnes? Est-ce l’exemple d’une coexistence qui fonctionne ? Ou la preuve qu’elle reste à généraliser?

« Quand j’ai rencontré Salma, j’ai vu une personne formidable. Je n’ai pas vu de drapeau, j’ai vu une personne. » Elinor Rahamim habite Tekoa, une colonie de Cisjordanie, au sud de Bethléem. Autour des fourneaux de l’émission de téléréalité, elle s’est découvert plus de points communs qu’attendus avec Salma, une arabe israélienne musulmane. Salma Fayumi est allé jusqu’en finale. Elle vient de Kafr Qassem, village arabe israélien à 20 km de Tel Aviv, la surprise augmente. Tout sourire, les deux jeunes femmes affichent leur amitié en marge de l’émission.

« Sur le plateau je n’ai pas vu la moindre différence entre Salma et les autres compétitrices » Le site internet coolisrael rapporte les paroles de Elinor, jeune maman de 25 ans. Salma ajoute : « Certaines personnes rayonnent de bonté et vous tombez sous le charme directement. Beaucoup de personnes ont remarqué ma connexion à Elinor car ils savaient que nous avions des personnalités semblables. »

« Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas venir dans ta maison » dit Elinor à Salma. « Mais j’ai peur. J’ai cette peur profonde en moi. Je connais Salma et j’ai complètement confiance en elle, mais je ne veux pas venir à un endroit où tout le monde va me dévisager. » Salma, qui porte le voile avec soin, résume la situation : « Qu’est-ce que je vais aller faire dans une colonie ? Comment vais-je être regardée ? D’un autre côté, si Elinor vient dans mon village, je suis sûre qu’il ne lui arrivera rien de mal. Les gens de notre village respectent les juifs mais elle trouve ça effrayant. Et j’ai peur aussi d’aller à Tekoa. » Lorsqu’elles doivent se rencontrer pour une interview avec mako.co.il (le site d’information de la société de production de Masterchef), les deux jeunes femmes se retrouvent donc dans un café kosher de Tel Aviv.

Comment faire prendre la sauce ? Les producteurs de l’émission de téléréalité Masterchef Israël ont du se frotter les mains en découvrant cette amitié inattendue. Inattendue, improbable, mais pas impossible. Impossible. L’histoire de cet allemand qui a remporté l’émission prouve qu’impossible n’est pas israélien. Tout au moins, pas à Masterchef.

Sa femme Dana, une israélienne juive raconte : « J’étais sous le choc. J’ai pris conscience que cette personne rêvait d’être juive et en connaissait mille fois plus que moi sur le judaïsme. » Arutz Sheva relate les propos de Tom Franz – c’est son nom: « Un jour je suis allé à l’hôpital et j’ai demandé à être circoncis. J’ai pressenti que c’était la première chose que je devais faire dans ce pays. » Cet allemand est installé en Israël depuis presque 10 ans. Il poursuit : alors que les jours passaient, « je savais qu’en fait j’avais commencé une conversion. À partir de ce moment, j’ai commencé à observer le Shabbat et à manger kosher ». Il vit avec son épouse à Tel Aviv. Mardi soir dernier, sur Channel 2, il a gagné Masterchef face à Salma et Jackie Azoulay, une juive pratiquante de la ville ultra orthodoxe d’Eilad.

La finale de la troisième saison de Masterchef est devenue l’émission la plus regardée en Israël depuis 13 ans. Ce chiffre a été communiqué par l’Israël Audience Research Board. Au plus fort de la soirée, plus d’un ménage israélien sur deux (52,3%) était devant sa télévision pour la finale de Masterchef. Notamment en raison du succès -relatif – de l’émission parmi les arabes israéliens. Ils auraient représenté 8,3% des téléspectateurs.

Le feuilleton des à côtés de l’émission a certainement boosté l’audience. Mais espérons que l’amitié de Salma et Elinor devienne une histoire banale en Israël.