Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Israël, les diplomates en grève illimitée

Terrasanta.net
19 juillet 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Israël, les diplomates en grève illimitée
Répétition de la cérémonie d'ouverture des jeux « Maccabiah ». La grève du corps diplomatique israélien pourrait conduire beaucoup d�athlètes à l�abandon. (Photo Yonatan Sindel/Flash90)

Grève. C'est le mot d'ordre qui, depuis trois mois, revient au sein du personnel du ministère israélien des Affaires étrangères et de toutes les missions diplomatiques d'Israël dans le monde. Parmi les conséquences pratiques de la grève, il y a la non-délivrance de visas dans les missions diplomatiques à l’étranger. Ainsi, des athlètes des Maccabiades pourraient ne pas pouvoir rejoindre Israël.


(Milan / c.g.) – Grève. C’est le mot d’ordre qui, depuis trois mois, revient au sein du personnel du ministère israélien des Affaires étrangères et de toutes les missions diplomatiques d’Israël dans le monde. Tout a commencé en avril avec une demande d’augmentation des salaires des diplomates (dont le salaire moyen est de 2 300 $ après 15 ans d’ancienneté) et une demande d’indemnité pour leurs épouses, souvent contraintes de quitter leur travail pour suivre leur mari dans des endroits lointains. Au mécontentement causé par le rejet de cette demande (par le Trésor), s’est ajoutée une restructuration importante affectant le personnel du ministère des Affaires étrangères. 

En vertu des nouveaux équilibres politiques apparus depuis les élections de janvier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rattaché les employés de la diplomatie à un nouveau ministère des Relations internationales mais en séparant certaines fonctions pour les affilier au ministère de la Justice dirigé par Tzipi Livni (qui devient responsable de négociations avec la Palestine) ainsi qu’au nouveau ministère de Naftali Bennett pour les relations avec la diaspora juive. La réforme a rencontré une forte opposition des syndicats représentant les employés du ministère des Affaires étrangères, qui ont qualifié l’initiative d’ «inutile» et de «coûteuse». D’où la déclaration d’une grève illimitée, encore en cours le 18 juillet. Parmi les conséquences pratiques de la grève, il y a la non-délivrance de visas dans les missions diplomatiques à l’étranger et la suspension des rapports sur la situation politique des pays étrangers. Sans oublier les difficultés à l’occasion de visites de personnalités israéliennes à l’étranger, et vice-versa, les voyages de délégations étrangères en Israël. 

La grève a un impact également sur le flux de pèlerins venant des pays pour lesquels il y a besoin d’un visa d’entrée en Israël. De nombreux compétiteurs de l’événement sportif Maccabiades, ouvert aux athlètes juifs de partout dans le monde et programmé à partir du 18 Juillet, ont vu leur participation être mise en question.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici