Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Territoires palestiniens, les données démographiques de 2013

Terrasanta.net
18 juillet 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Territoires palestiniens, les données démographiques de 2013
Palestiniens dans la rue, à Jérusalem est (photo Uri Lenz/Flash90)

A l’occasion de la Journée mondiale de la population (World Population Day), qui a lieu chaque année le 11 juillet à l’initiative des Nations Unies, le Bureau central des statistiques palestinien a diffusé une série de données concernant la Cisjordanie et la bande de Gaza.


(Milan/g.s.) – A l’occasion de la Journée mondiale de la population (World Population Day), qui a lieu chaque année le 11 juillet à l’initiative des Nations Unies, le Bureau central des statistiques palestinien a diffusé une série de données concernant la Cisjordanie et la bande de Gaza.

Il en ressort que la population estimée des deux territoires à fin 2013 serait de 4 420 000 habitants (2 720 000 en Cisjordanie et 1 700 000 à Gaza). 73,8 pour cent d’entre eux vivent en zone urbaine, le reste en zone rurale. Les hommes sont plus nombreux que les femmes, mais de peu : 2 240 000 contre 2 180 000.

Ces statistiques confirment un fait bien connu : la population palestinienne est jeune. Les « plus de 65 ans » représentent seulement 2,9 pour cent de la population, contre 40,1 pour cent pour les « moins de 14 ans » (le taux de jeunes de moins de 14 ans est plus élevé à Gaza qu’en Cisjordanie : 43,4 pour cent contre 38 pour cent).

L’enclave de Gaza est un espace très peuplé avec 4 661 habitants au kilomètre carré, contre 481 en Cisjordanie. Si l’on voulait positionner Gaza dans le classement des pays et territoires les plus densément peuplés, Gaza serait en cinquième position derrière Macau (Chine), Monaco, Singapour et Hong-Kong (Chine). Pays ou territoires peu comparables par leur niveau de vie.

Analysant la période 1997-2012, les démographes palestiniens relèvent une tendance au redimensionnement de la cellule familiale: si la première année de l’étude une famille était composée, en moyenne, de 6,4 personnes, à la fin de la période elle compte 5,5 personnes (en tête les familles de Gaza avec 6,2 membres en 2012, soit un point de plus qu’en Cisjordanie).

Pour ce qui concerne le travail, au premier trimestre 2013, on a enregistré un taux de chômage de 20,3 pour cent en Cisjordanie et de 31 pour cent à Gaza. Il convient de préciser que la main-d’œuvre est majoritairement masculine et comprend les personnes de plus de quinze ans.

Le taux d’analphabétisme chez les Palestiniens de plus de quinze ans est de 4,1 pour cent, 6,4 pour cent chez les femmes contre 1,8 pour cent chez les hommes.

En 2012, environ un ménage sur deux a un ordinateur, mais seulement un ménage sur dix a un accès internet.

Dans la plupart des cas, les maisons appartiennent aux familles qui les habitent : 73,8 pour cent des familles sont propriétaires de leur logement en Cisjordanie et 83 pour cent à Gaza.

Sont reliés au réseau d’eau potable 9,2 ménages sur 10, tandis que 99,4 pour cent d’entre eux sont connectés au réseau d’électricité. Le système d’épuration dessert 57,4 pour cent des habitations palestiniennes. L’écart entre la bande de Gaza et la Cisjordanie est ici remarquable: le rejet des eaux usées dans les égouts de la bande de Gaza est de 75 pour cent, contre seulement 48,1 pour cent en Cisjordanie. Ce qui n’empêche pas Gaza de faire face à un préoccupant problème de pollution des sols.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici