Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Il pleut enfin sur Jérusalem !

Terresainte.net
5 décembre 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Il pleut enfin sur Jérusalem !
Rue de Jaffa à Jérusalem le 5 décembre. Miriam Alster/FLASH90 ©

Les premières pluies hivernales de 2013 sont tombées sur Jérusalem et sur Amman, dans la nuit du 4 au 5 décembre. Un soulagement pour la population qui craignait de ne jamais voir arriver la saison humide, ce qui aurait bouleversé tout l’équilibre environnemental de la région.


(Jérusalem/MMLV) – Les premières pluies hivernales de 2013 sont tombées sur Jérusalem et sur Amman, dans la nuit du 4 au 5 décembre. Un soulagement pour la population qui craignait de ne jamais voir arriver la saison humide, ce qui aurait bouleversé tout l’équilibre environnemental de la région.

Au début du mois de décembre 2013, le service météorologique israélien avait constaté que le pays n’avait pas connu d’hiver aussi sec depuis plus de 50 ans. Avec seulement 10 millimètres de précipitations enregistrés par les stations au mois de novembre. Un chiffre très bas par rapport aux moyennes de 80 à 110 millimètres dans les montagnes du nord, 70 à 85 millimètres sur la côte et de 50 à 60 millimètres dans le centre montagneux du pays et les vallées du nord.

Contrairement aux européens, les habitants de la région craignent la sécheresse et attendent avec impatience le premier jour de pluie. La température anormalement élevée en cette fin de mois de novembre avait inquiété les autorités tant israéliennes que palestiniennes, et fait planer une menace de sécheresse sur Israël et les Territoires palestiniens dont les ressources en eau sont extrêmement limitées. 

Les grands Rabbins d’Israël Yitzhak Yosef ou David Lau avaient appelé fin novembre à une prière de masse pour que la période de sécheresse se termine. Ils avaient également invité toute la population juive à intégrer des psaumes spécifiques pour demander la pluie, à leurs prières quotidiennes. Le Patriarche latin de Jérusalem, Fouad Twal, avait quant à lui adressé une lettre à tous les fidèles du diocèse de Terre Sainte pour leur demander d’unir leurs prières pour la pluie, à l’occasion du premier dimanche de l’avent. Il avait donné l’exemple du prophète Elie qui avait vu sa prière pour la pluie exaucée (1 Rois 18, 41-45). L’histoire s’est reproduite aujourd’hui pour les croyants de Terre Sainte qui ont uni leurs prières ces derniers jours.

Mais il ne faut toutefois pas être trop optimiste car selon le service météorologique, les averses se feront très rares sur le pays et les zones les plus désertiques risquent d’en souffrir. Ainsi que la Jordanie, l’un des pays les plus arides du monde, et dont les ressources en eau, exploitées à 120% risquent de se tarir à long terme.

De plus une autre menace climatique liée à la pluie inquiète Israël. Paradoxalement, pendant la période de sécheresse,  les niveaux d’eau sont particulièrement élevés dans la mer de Galilée et au lac de Tibériade. Les récentes averses sont donc susceptibles de provoquer des inondations.