Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Le pape François attendu au mois de mai en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens

Terrasanta.net
20 décembre 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Le pape François attendu au mois de mai en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens

Le pèlerinage en Terre Sainte du pape François est prévu pour la fin mai 2014. Bien que le Saint-Siège n’ait pas encore donné de confirmation officielle, le patriarche latin de Jérusalem, Mgr. Fouad Twal, dans son message de Noël, confirme que le voyage de Bergoglio est prévu pour mai prochain. La presse israélienne révèle un certain mécontentement à propos du programme provisoire.


(Milan / g.s.) – Le pèlerinage en Terre Sainte du pape François est prévu pour la fin mai 2014. Bien que le Saint-Siège n’ait pas encore donné de confirmation officielle, le patriarche latin de Jérusalem, Mgr. Fouad Twal, dans son message de Noël, confirme que le voyage de Bergoglio est prévu pour mai prochain.

Ces derniers jours, la commission du Vatican chargée de préparer les voyages pontificaux en coordination avec les autorités locales est allée à Jérusalem et à Amman – Jordanie – pour les inspections et les contacts nécessaires.

Il y a quelques jours le pape lui-même a confirmé que les préparatifs sont en cours. Dans une longue interview accordée au journaliste Andrea Tornielli, spécialiste du Vatican pour La Stampa et Vatican Insider, le pape François a mis en relation son voyage avec celui réalisé il y a un demi-siècle par le pape Montini : «Nous ne pouvons pas penser à Noël – a dit Bergoglio – sans penser à la Terre Sainte. Il y a cinquante ans, le pape Paul VI a eu le courage d’aller là-bas, et c’est ainsi qu’a commencé l’ère des voyages pontificaux. Je voudrais aussi aller à la rencontre de mon frère Barthélemy, patriarche de Constantinople, et commémorer avec lui ce cinquantenaire en renouvelant l’étreinte entre le pape Paul VI et Athénagoras qui eut lieu Jérusalem, en 1964 ».

Selon des indiscrétions parues dans la presse israélienne, ce voyage de  mai pourrait être un voyage éclair, encore plus court que le pèlerinage de Montini. Il durerait environ deux jours – le 25 mai et le 26 – au cours desquels le pape parcourerait rapidement les sols jordanien, israélien et palestinien.

L’édition d’hier du quotidien Yedioth Aharonot fait référence à une ébauche préliminaire de programme qui causerait un certain mécontentement en Israël. En plus des réunions protocolaires habituelles avec les plus hautes autorités politiques, le pape devrait se rendre au mémorial de l’Holocauste (Yad Vashem), comme le font tous les dignitaires étrangers en visite. Cependant, à l’heure actuelle, aucune étape n’a été prévue en Galilée (et donc à Nazareth), ni de messe solennelle avec les fidèles de Jérusalem.

Toujours selon les indiscrétions de la presse israélienne, la seule célébration publique majeure présidée par le pape pourrait avoir lieu à Bethléem, dans les Territoires palestiniens. En 2009, en plus de Bethléem, Benoît XVI a également célébré une messe dans la vallée du Cédron, au pied du Mont des Oliviers, et une autre sur le Mont du Précipice, à Nazareth. En 2000, Jean-Paul II, déjà éprouvé par la maladie de Parkinson, a quant à lui présidé plus de deux célébrations en plein air avec un grand nombre de fidèles : la première à Bethléem et la seconde, pour les jeunes, sur le Mont des Béatitudes, en Galilée. Les deux papes ont aussi célébré l’Eucharistie dans le stade d’Amman, en Jordanie.

Les conjectures sur le voyage du pape François trouveront confirmation, ou démenti, seulement lorsque le Vatican décidera de rendre publiques les dates et le programme officiel, ce qui pourrait arriver dans les prochaines semaines.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don