Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Conférence sur Paul VI en Terre Sainte à Concesio, sa ville natale

Terrasanta.net
13 janvier 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Conférence sur Paul VI en Terre Sainte à Concesio, sa ville natale
Table des orateurs à la conférence de Concesio

Alors que la venue du Pape François en Terre Sainte est attendue avec impatience, une conférence a eu lieu le 10 janvier à Concesio (Brescia), ville natale de Paul VI, à l'occasion du cinquantième anniversaire de son pèlerinage en Terre Sainte en janvier 1964.


(Milan / g.s.) – Une conférence a eu lieu le 10 janvier à Concesio (Brescia), ville natale de Paul VI, à l’occasion du cinquantième anniversaire de son pèlerinage en Terre Sainte en janvier 1964, quelques mois après avoir été élu pape.

Ce voyage eut un impact pastoral considérable, qui se fixa solidement dans les agendas de ses successeurs : Jean-Paul II se rendit en Terre Sainte en 2000, Benoît XVI en 2009, et du 24 au 26 mai prochain ce geste sera répété par le pape François, pour commémorer le cinquantenaire du pèlerinage de Paul VI.

La conférence de Concesio s’est déroulée à l’Auditorium Vittorio Montini. Elle fut parrainée par l’Institut Paul VI de Brescia, en collaboration avec le diocèse de Brescia, la Custodie de Terre Sainte et la Fondation Terra Santa (Milan). La séance a été ouverte par le président de l’Institut Paul VI, Don Angelo Maffeis, sur une présentation de la rencontre entre Paul VI et le Patriarche œcuménique de Constantinople, Athénagoras.

Une rencontre qui mit fin à des siècles d’incompréhension, et qui rendit visible, comme l’a souligné Maffeis, « la volonté de l’Église catholique de mettre fin à l’hostilité et à l’indifférence du passé, pour ouvrir une nouvelle ère de rencontre et de dialogue ».

Le programme de cette conférence prévoyait la participation du Custode de Terre Sainte, le frère Pizzaballa, mais celui-ci dut rester au Moyen-Orient pour l’ordination épiscopale de Mgr. Georges Abou Khazen, frère de la Custodie de Terre Sainte, choisi par le pape comme nouvel évêque pour les catholiques latins d’Alep (Syrie). La cérémonie eut lieu samedi après-midi à Beyrouth, au Liban, et fut présidée par le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales.

Le Custode fut donc représenté par le délégué de la Custodie de Terre Sainte en Italie, le frère Giuseppe Ferrari. Son intervention porta sur les relations œcuméniques et la recherche de la paix, à partir de l’expérience concrète des Frères Mineurs, envoyés sur la terre Jésus par leur fondateur, saint François d’Assise.

«Malgré les inévitables conflits – dit le père Ferrari – les siècles de coexistence au Moyen-Orient nous ont habitués à toujours chercher avec insistance la rencontre avec la personne, plus qu’avec l’institution. Reconnaissant d’abord l’autre comme égal devant Dieu, d’une relation de fraternité peut naître un terrain commun sur lequel construire des relations purifiées qui rendent possible une action pour le bien commun et un témoignage d’unité parmi les croyants ».

«Au cours de la présence pluriséculaire des Frères Mineurs au Moyen-Orient – a continué Ferrari – des légions de franciscains ont témoigné de l’Évangile par leur propre vie, parfois même jusqu’à l’effusion de leur sang. Et dans certains contextes, comme le carnage que subit la Syrie d’aujourd’hui, nous sommes du côté du peuple et des chrétiens de toutes les confessions. Nous vivons concrètement, comme l’a dit le Pape François, cet « œcuménisme du sang » qui rend nos divisions si petites et si insignifiantes, et qui nous entraîne au contraire à chercher dans le Christ le seul critère d’unité ».

La séance s’est achevée dans la soirée sur la projection du documentaire « Retour aux sources : Paul VI en Terre Sainte », version restaurée du film produit en 1964 par la Custodie franciscaine de Terre Sainte, pour célébrer le retour du premier pape de l’histoire dans cette patrie qui fut aussi celle de Saint-Pierre, premier évêque de Rome.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don