Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Israël : 1800 nouveaux logements dans les colonies

Terresainte.net
10 janvier 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Israël : 1800 nouveaux logements dans les colonies
Construction dans la colonie de Har Homa, dans la banlieue de Jérusalem Photo © Yonatan Sindel/Flash90

Vendredi 10 janvier 2014, le ministère du logement israélien a publié les plans de construction de plus de 1800 nouveaux logements, situés pour la plupart au-delà de la ligne verte. Cette annonce intervient quelques jours après le départ de John Kerry et bien que qu’il ait déclaré à plusieurs reprises que les États-Unis considéraient la colonisation comme "illégitime".


(Jérusalem/MMLV) – Voici une nouvelle qui risque d’avoir de lourdes répercussions. Vendredi 10 janvier 2014, le ministère du logement israélien a publié les plans de construction de plus de 1800 nouveaux logements, situés pour la plupart au-delà de la ligne verte. Cette ligne qui marque les frontières de 1947 entre Israël et les territoires palestiniens.

Le porte-parole de l’ONG israélienne La Paix Maintenant (Shalom Arshav), a précisé que 1076 nouveaux logements devraient voir le jour dans la partie annexée de Jérusalem-Est, notamment dans les quartiers de Rammat Shlomo, Ramot et Pisgat Zeev. Tandis que 801 autres seront construits dans les colonies d’Erfat et Ariel, en Cisjordanie occupée.

Ces constructions sont considérées comme une expansion de la colonisation ; ce qui les rend illégales au regard du droit international. Benjamin Netanyahu prétend pourtant s’être appuyé sur des bases légales pour autoriser ce projet. Celles posées en juillet 2012 par le rapport Levy, qui affirmait que le statut international de la Cisjordanie n’était pas celui d’un territoire occupé. Et que par conséquent, le gouvernement israélien avait potentiellement le droit d’y prendre les décisions qu’il voulait. Ce rapport n’est toutefois considéré comme légitime que par les autorités israéliennes, qui en étaient d’ailleurs les commanditaires.

Il se trouve que cette annonce paraît après le départ de John Kerry en début de semaine. Après quatre jours de négociations vaines pour rallier Israël et les territoires palestiniens à son plan de paix. Pour le négociateur en chef palestinien Saëb Erakat, la publication des plans de constructions ce jour est clairement un message envoyé par Benjamin Netanyahu au secrétaire d’Etat des Etats-Unis.  « Chaque fois que John Kerry a intensifié ses efforts, en revenant dans la région pour des discussions supplémentaires, Netanyahu a intensifié ses efforts pour détruire le processus de paix. Il est déterminé à détruire une solution à deux Etats », a-t-il déclaré.

L’annonce a également inquiété le ministre israélien des finances Yair Lapid, qui craint que les futurs constructions nuisent aux négociations de paix entre israéliens et palestiniens. Il a affirmé : « Ce n’est pas juste une mauvaise idée,  c’est une idée que Yesh Atid (le parti politique centriste et laïc auquel il appartient), fera de son possible pour qu’elle reste une mauvaise idée, une idée qui ne se matérialise pas. »

Ce projet de construction risque d’attiser les tensions dans des territoires où se multiplient déjà les affrontements entre palestiniens et colons israéliens.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici