Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

300 000 juifs orthodoxes en prière contre leur enrôlement

Terresainte.net
3 mars 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
300 000 juifs orthodoxes en prière contre leur enrôlement
Plus de 300 000 juifs ultra orthodoxes ont participé à la manifestation à Jérusalem contre la proposition de loi du parlement visant à les enrôler dans l'armée ©Miriam

Dimanche 2 mars, plus de 300 000 juifs ultra-orthodoxes ont envahi les rues de Jérusalem pour protester « en prière » contre un projet de loi en passe d’être adopté par la Knesset. Ce texte prévoit de mettre fin à la conscription, ou exemption de service militaire, en vigueur depuis la création de l’Etat d’Israël pour les étudiants des écoles talmudiques.


(Jérusalem/MMLV) – Dimanche 2 mars, plus de 300 000 juifs ultra-orthodoxes ont envahi les rues de Jérusalem pour protester « en prière » contre un projet de loi en passe d’être adopté par la Knesset. Ce texte prévoit de mettre fin à la conscription, ou exemption de service militaire, en vigueur depuis la création de l’Etat d’Israël pour les étudiants des écoles talmudiques. 

Les ultra-orthodoxes de plus de 12 ans avaient été appelés par leurs dirigeants spirituels à se rendre dans les alentours de la Knesset à partir de 16 heures (heure israélienne), afin de lire des textes religieux, et de prier ensemble pour que cette nouvelle loi ne voie jamais le jour. La majeure partie des transports de la ville était paralysée et 3 500 policiers avaient été mobilisés pour l’occasion. « C’est une première dans l’histoire d’Israël, le nombre de participants n’a jamais été aussi important depuis la destruction du second Temple. Ce sera certainement l’un des plus grands évènements de l’histoire du peuple juif depuis ces 2 000 dernières années », avait déclaré le Rabbin Benyamin Benhamou la veille de la manifestation, quand les organisateurs espéraient réunir pl us d’un demi-million de personnes.  

Des hommes, tous vêtus de costumes et de chapeaux noirs, code vestimentaire des ultra-orthodoxes, ont défilé en brandissant des pancartes pour dénoncer la « persécution religieuse » dont ils s’estiment victimes. Les femmes habituellement absentes des évènements de ce type avaient exceptionnellement été invitées à se joindre à la foule. Des espaces avaient même été réservés pour celles qui souhaitaient prier sans se mêler aux hommes. Tous les cours avaient été annulés au sein des écoles talmudiques pour que les jeunes, premiers concernés, puissent aller défendre leurs intérêts.

Si la loi venait à être adoptée, 5 200 juifs ultra orthodoxes devraient effectuer leur service militaire chaque année. Et seuls 1800 – faisant preuve de « qualités spirituelles » particulières – pourraient bénéficier d’une exemption. Ceux qui refuseraient de se plier à cette règle pourraient faire l’objet d’une peine d’emprisonnement. Une grave atteinte à la liberté de culte selon les rabbins ultra-orthodoxes, qui ont appelé les jeunes à ne s’enrôler dans l’armée sous aucune condition. « Nous refuserons tous de servir et nous irons tous en prison. De toute façon nous sommes trop nombreux, ils n’ont pas assez de place pour tous nous enfermer ! », a déclaré l’un des manifestants.

Selon Yedidia Stern, vice-président des programmes de recherche au centre Israel Democracy Institute, « Au-delà du strict débat sur la conscription, le véritable enjeu est bien l’intégration du monde ultra-orthodoxe dans la « matrice » sociale israélienne ». Les 10% de la population totale du pays que constitue cette frange consacrée à l’étude de la Torah vit majoritairement des allocations attribuées par le gouvernement, et se développe à grande vitesse du fait de son taux de natalité très élevé. Une situation qui suscite de plus en plus de polémiques en Israël.

La manifestation s’est déroulée sans incident et s’est dispersée la nuit tombée. Le vote de cette loi est prévu à la Knesset le mois prochain.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don