Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

La mort des trois adolescents israéliens bouleverse le monde

Terresainte.net
1 juillet 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
La mort des trois adolescents israéliens bouleverse le monde
Rassemblement spontané et veillée funèbre à la station où les trois jeunes gens faisaient du stop le 12 juin.©Yonatan Sindel/FLASH90

Suite à la découverte des corps sans vie des trois adolescents israéliens, disparus depuis le 12 juin en Cisjordanie, l’État israélien et  la communauté internationale se sont montrés bouleversés. Si l’heure est au recueillement pour des milliers de civiles, c’est l’action qui prime du côté des forces politiques. Cet évènement pourrait avoir, dans les jours à venir, des répercussions considérables sur une situation déjà instable.


(Jérusalem/MMLV) – L’État juif ainsi que toute la communauté internationale sont en émoi suite à l’annonce de la découverte des corps sans vie de Naftali Fraenkel, Gil-ad Shaar, et Eyal Yifrach. Ces trois adolescents israéliens avaient disparu depuis le 12 juin dans le Gush Etzion, alors qu’ils faisaient de l’auto-stop. Cela faisait plusieurs semaines que la recherche active de ces trois jeunes dans toute la Cisjordanie était au cœur de l’attention de la population israélienne, mais également des medias étrangers. Selon les Israéliens, l’enlèvement serait l’œuvre de membres du Hamas. Le mouvement islamiste n’a quant à lui pas revendiqué cette action.  

La conclusion tragique de plusieurs semaines de recherche, dans la soirée du lundi 30 juin a déclenché de vives réactions au sein de la population israélienne, qui s’est empressée de se mobiliser pour honorer la mémoire des trois jeunes défunts. Ainsi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées de part et d’autres du pays pour allumer des bougies et unir leurs prières. Les plus grands rassemblements se sont tenus sur la place Rabin de Tel-Aviv, aux alentours de l’arrêt de bus ou les adolescents avaient été aperçus pour la dernière fois, ou encore près des maisons des familles afin de témoigner à ces dernières un profond soutien dans cette épreuve difficile.

Quelques heures après la découverte des corps, de nombreux chefs d’État avaient déjà réagi à la nouvelle. Quelles que soient leurs convictions, tous les leaders nationaux condamnent ce crime. Le Président français, François Hollande, parle d’un « lâche assassinat », tandis que son homologue américain Barack Obama évoque un « meurtre insensé »… Dans un communiqué de la Maison blanche, le président américain a d’ailleurs annoncé que « les États-Unis n’accepteraient plus aucun contact avec un gouvernement palestinien où un membre du Hamas – politique, militaire, ou technocrate » pour le moment.

Dans un communiqué du Vatican, le Pape François a également condamné cet acte et adressé ses condoléances aux familles des victimes. « La nouvelle du meurtre des trois jeunes Israéliens est terrible et dramatique. L’assassinat de personnes innocentes est toujours un crime inacceptable et exécrable », a-t-il déclaré. Soulignant qu’il s’agissait d’un nouvel obstacle sur le chemin de la Paix, pour laquelle il a redoublé d’efforts depuis sa visite en Israël et dans les territoires palestiniens au mois de mai 2014.

Du coté du gouvernement israélien, les réactions ne se sont pas non plus fait attendre, et tout laisse présager une escalade des tensions entre l’armée de l’Etat Hébreu et le Hamas. « Le Hamas est responsable et le Hamas paiera », a juré le Premier Ministre Benjamin Netanyahou, qui a convoqué une réunion d’urgence au sein de son cabinet afin de décider des suites à donner à cette affaire. Face a la gravité de la situation, le Président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas s’est empressé de faire de même de son coté

En attendant, l’armée israélienne continue à rechercher activement les ravisseurs qui ont été identifiés. Selon Tsahal, ils pourraient encore être localisés dans les environs d’Hébron. « Pour nous, la mission n’est pas terminée. Les troupes, ainsi que le Shin Bet et les forces de police, continuent à faire tout ce qui est nécessaire pour localiser les ravisseurs – terroristes de l’organisation du Hamas. Nous ne nous reposerons pas tant qu’elle ne sera pas accomplie », a déclaré le major-général Nitzan Alon, chef du commandement central de l’armée israélienne.

Les trois jeunes gens sont inhumés ce mardi après-midi ensemble dans le cimetière de Modiin.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici