Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Mohammed Abu Khdeir victime du terrorisme

Terrasanta.net
18 juillet 2014
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Mohammed Abu Khdeir victime du terrorisme
Mohammed Abu Khdeir, tué le 2 juillet 2014 à Jérusalem-Est.

Jeudi 17 juillet, un porte-parole du ministère israélien de la Défense a annoncé que son ministère a officiellement reconnu Mohammed Abu Khdeir comme une victime du terrorisme. Le jeune Palestinien, âgé d’une quinzaine d’années, originaire de Jérusalem-Est, a été enlevé dans la soirée du 2 juillet puis brûlé vif. Les trois meurtriers présumés sont passés aux aveux. Ils sont âgés de 29 et 16 ans. Les terroristes ne sont pas toujours « les autres »...


(g.s.) – Jeudi 17 juillet, un porte-parole du ministère israélien de la Défense a annoncé que son ministère a officiellement reconnu Mohammed Abu Khdeir comme une victime du terrorisme. Le jeune Palestinien, âgé d’une quinzaine d’années, originaire de Jérusalem-Est, a été enlevé dans la soirée du 2 Juillet, à quelques mètres de distance de sa maison, par des personnes qui l’ont forcé à monter dans une voiture. Son corps calciné a été retrouvé le lendemain matin par la police, dans une forêt située à proximité de Jérusalem.

Après une enquête des plus rapides, les services de sécurité israéliens ont arrêté trois jeunes hommes – l’un âgé de 29 ans et deux autres de 16 ans – qui ont avoué être les assassins de Mohammed, qu’ils ont brûlé vif. Les trois hommes, dont les noms n’ont pas encore été divulgués, auraient agi pour des raisons nationalistes, peut-être pour venger l’enlèvement et l’assassinat des trois adolescents israéliens enlevés et tués dans les territoires occupés, dans la nuit du 12 juin dernier, alors qu’ils faisaient de l’auto-stop, non loin d’Hébron, où ils étudiaient dans une école rabbinique (yeshiva).

Les trois meurtriers ont également avoué avoir mis le feu à des voitures ainsi qu’à une boutique appartenant à des citoyens arabes. Selon la presse israélienne, deux des trois accusés devront aussi comparaître devant le tribunal pour tentative d’enlèvement d’un jeune garçon de 9 ans, Zalum Mussa, également palestinien. Cette tentative remonte à juillet et a été déjoué par la réaction rapide de la mère de l’enfant.

Depuis des années – face à des incidents infiniment moins graves, mais exprimant le climat de haine et d’intolérance véhiculé dans certains milieux du monde juif en Israël – les autorités religieuses chrétiennes n’ont cessé d’inviter tout le monde, et en particulier les institutions d’enseignement, à désarmer les consciences et remettre en question les messages transmis aux jeunes générations.

Aujourd’hui, confronté au drame de la vie sacrifiée de Mohammed Abu Khdeir, le gouvernement israélien reconnaît que le cancer du terrorisme se cache également parmi les siens, et pas seulement du côté palestinien.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici