Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Appel lancé à l’Onu face au génocide des minorités

Terresainte.net
29 avril 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Appel lancé à l’Onu face au génocide des minorités
Le logo du congrès #WeAreN2016, le N représentant la lettre arabe "n" pour "Nasrani" (chrétien)

Le sort des chrétiens et d'autres minorités du Moyen-Orient exige une action de la communauté internationale, a déclaré aux Nations Unies un chef de file dans les efforts de secours.


(Jerusalem/NH) – «Nous avons une occasion unique d’apporter un changement pour le mieux», a déclaré Carl Anderson, à la tête de l’Ordre des Chevaliers de Colomb. «Aujourd’hui, plus que jamais le monde connaît la souffrance des minorités. Jamais leur sort n’a eu une telle place dans l’ordre du jour des gouvernements du monde.»

Les Chevaliers de Colomb sont une organisation catholique avec plus de 1,8 millions de membres dans le monde. L’organisation a recueilli plus de 8 millions d’euros pour soutenir les chrétiens et réfugiés d’Irak, de Syrie et autres déplacés en Jordanie et au Liban. L’organisation préconise la reconnaissance officielle par le gouvernement des États-Unis de la violence faite aux chrétiens et autres minorités comme un génocide.  

« La crise au Moyen-Orient est la plus grande crise humanitaire du monde depuis la Seconde Guerre mondiale»,  a déclaré Anderson jeudi 28 avril lors d’une réunion d’experts à la Chambre du Conseil économique et social de l’Onu. « Nous sommes confrontés à une réelle possibilité de l’extinction des communautés autochtones de la région », a-t-il dit citant les centaines de milliers de morts en Syrie et en Irak, le déplacement ou l’extermination des communautés entières, et la souffrance de millions de réfugiés.  

La réunion du groupe d’experts a été parrainée par la Mission permanente d’observation du Saint-Siège à l’Onu. L’événement faisait partie du congrès  #WeAreN2016 (nous sommes N). Le nom du congrès dérive de la lettre arabe « noun » peinte sur les maisons chrétiennes ciblées par des sympathisants du groupe de Daesh. Le symbole fut adopté en signe de solidarité.

« Daesh et les victimes que nous avons interrogées sont d’accord sur une chose. Un grand nombre de personnes ciblées l’étaient en raison de leur foi chrétienne », a déclaré Anderson. L’enquête de l’organisation a relevé des preuves de viols généralisés, des enlèvements, des conversions forcées, d’esclavage, assassinats et expulsions forcées. Pour Anderson ce n’est que la pointe de l’iceberg. « Des fosses communes ont été signalées en Syrie. Le désert entre Mossoul et Erbil était jonché de corps quand les chrétiens ont du fuir  sans pouvoir enterrer leur voisins et les membres de leur famille… Un effort soutenu doit maintenant être entrepris pour documenter l’ampleur de cette tragédie. »

Le nombre de chrétiens d’Irak s’élevait à 1,5 million au début des années 2000. Aujourd’hui selon Anderson ils seraient seulement 200 000. La population chrétienne de Syrie est passée de 1,5 million à 500 000.

« Le monde se trouve à un carrefour. Si le christianisme disparaît dans cette région, ça sera aussi la fin du pluralisme dans la région, a déclaré Anderson, c’est une porte ouverte à un régime théocratique, ou pire encore. Les conséquences sur la paix, la stabilité et la sécurité – dans la région et au-delà – seront considérables. »

En conclusion du congrès quatre formes d’actions ont été recommandées aux Nations Unies : la saisine du Conseil de sécurité des auteurs de génocide à la Cour pénale internationale ; la prise de dispositions pour localiser et fournir des secours aux Yézidis, chrétiens et autres minorités ciblées par le génocide ;  l’obtention par les minorités religieuses de tous leurs droits  ;  l’organisation pour la libération des territoires contrôlés par Daesh et la restauration des propriétés des victimes du génocide.

Dernière mise à jour: 29/04/2016 15:27

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don