Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

100 après la déclaration de Balfour trainée en justice ?

Augustin Bernard-Roudeix
27 juillet 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
100 après la déclaration de Balfour trainée en justice ?
Portrait de Lord Balfou et texte de sa fameuse déclaration

L’Autorité palestinienne veut poursuivre le Royaume-Uni devant la justice internationale pour la déclaration Balfour.


(Jérusalem) – Le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne Riyad al-Maliki a annoncé la volonté de l’AP de poursuivre le Royaume-Uni devant la justice internationale pour dénoncer la déclaration Balfour. S’exprimant à l’occasion du 27e sommet de la Ligue Arabe qui s’est ouvert à Nouakchott (Mauritanie) le 25 juillet, Riyad-al Maliki a engagé la responsabilité de Londres pour « tous les crimes israéliens commis depuis la fin du mandat britannique en 1948 » et affirmé que la dite déclaration « avait donné à un peuple qui n’était pas d’ici quelque chose qui n’était pas à eux ».

Signée par le Ministre des affaires étrangères britannique Arthur Balfour en novembre 1917, la « déclaration Balfour » est une lettre ouverte adressée au financier sioniste Walter de Rothschild lui garantissant le soutien du Royaume-Uni à « l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif ». Ce texte est aujourd’hui considéré comme une étape essentielle dans le processus ayant abouti à la création de l’Etat d’Israël.

S’exprimant au nom du président Mahmoud Abbas, un des nombreux dirigeants absent du sommet, Riyad al-Maliki a appelé les Etats membre de la Ligue à soutenir cette procédure. Il a également déploré les initiatives de certains pays arabes engagés dans un processus de normalisation de leurs relations avec Israël et apporté son soutien aux tentatives française et égyptienne de relance du processus de paix dans la région.