Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

L’Ordre du Saint Sépulcre se dote d’un nouveau site internet

Terresainte.net
19 juillet 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
L’Ordre du Saint Sépulcre se dote d’un nouveau site internet
Capture d'écran de la page d'accueil du site du Grand Magistère de l'Ordre Equestre du Saint-Sépulcre

François Vayne directeur du Service Communication a répondu aux questions de terresainte.net au sujet du nouveau site de  de l’Ordre Equestre du Saint-Sépulcre.


Fin juin, l’Ordre du Saint-Sépulcre a mis en ligne un nouveau site internet, s’agit-il d’un toilettage ou le site a-t-il été entièrement repensé ?

En effet au début de l’été 2016 le cardinal Edwin O’Bien, Grand Maître de l’Ordre du Saint-Sépulcre, a inauguré le nouveau site internet du Grand Magistère, en présence des responsables européens de l’Ordre réunis à Rome. Ce site, entièrement repensé,  disponible en cinq langues a été conçu par le Service Communication de l’Ordre, en lien avec le Secrétariat de la Communication du Saint-Siège. Il s’agit d’un nouveau moyen de communication destiné à rejoindre les membres de l’Ordre, qui sont près de 30 000, Chevaliers et Dames, répartis sur les cinq continents, ainsi que leurs amis et tous ceux qui aiment la Terre Sainte

Qu’est-ce qui est particulièrement novateur ?

Sur l’ancien site, en deux langues, intégré au site du Saint-Siège, demeureront les informations historiques et intemporelles. Le nouveau site en revanche donne une grande place à l’information concernant les activités de l’Ordre, les projets actuellement soutenus en Terre Sainte, au service de « la culture de la rencontre » chère au cœur de notre Pape François. Dans chaque section linguistique des vidéos font voir la vie des Lieutenances, qui sont les structures périphériques de l’Ordre dans les Eglises locales, de l’Australie à l’Argentine et de la Norvège au sud de l’Afrique, en passant bien entendu par les pays d’Europe où l’Ordre est depuis des siècles très enraciné

Votre site est en cinq langues, tous les articles seront-ils traduits systématiquement dans toutes les langues ?

Certains articles sont traduits dans les cinq langues, anglais, espagnol, français, italien et espagnol, d’autres sont réservés aux sections linguistiques quand ils touchent davantage la réalité locale des Lieutenances. L’important, grâce à ce site et aux réseaux sociaux qui lui sont associés, est de mettre en lien les membres de l’Ordre, en nourrissant leur vie spirituelle et fraternelle, et en attirant leur attention sur les informations venant de Terre Sainte, spécialement celles émanant du Patriarcat Latin et de la Custodie.

Est-ce un site interne à l’Ordre ou a-t-il vocation à être visité par toute sorte de chrétiens intéressés à la Terre Sainte ?

Le site a vocation à faire connaître largement l’Ordre du Saint-Sépulcre, l’engagement spirituel de ses membres et leur générosité, en actualisant l’image de cette institution pontificale. Tous ceux qui sont intéressés à la Terre Sainte peuvent trouver dans ce site à la fois stimulation et encouragement pour continuer à aider les communautés chrétiennes qui vivent dans les territoires bibliques, selon une perspective de dialogue et dans une dynamique de fraternité universelle.

L’Ordre dispose-t-il d’autres moyens de communication ?

L’Ordre propose de s’abonner, grâce à ce site, à une Newsletter, qui sera adressée par mail aux personnes inscrites. Il est aussi possible de découvrir sur le nouveau site la revue Annales, en cinq langues elle aussi, qui retrace chaque année les grands évènements qui marquent l’histoire de la Terre Sainte et les rendez-vous importants de l’Ordre dans le monde entier. Nous souhaitons être complémentaires des moyens de communication de la Custodie et du Patriarcat latin, et aussi relayer leurs efforts.

Qui sont les chevaliers du Saint-Sépulcre aujourd’hui ?

Aujourd’hui les Chevaliers et les Dames du Saint-Sépulcre, de plus en plus nombreux, sont des hommes et des femmes engagées dans leurs diocèses, pour la plupart laïcs, qui cherchent à vivre leur baptême à la lumière de la spiritualité du tombeau vide, pour témoigner de la puissance de la Résurrection du Christ, consacrant leurs énergies à soutenir les « pierres vivantes » de l’Eglise Mère en Terre Sainte. Leur modèle de sainteté est le bienheureux Bartolo Longo, apôtre du Rosaire et seul membre laïc de l’Ordre a avoir été béatifié, qui édifia sur les ruines de Pompéi et du vieux monde un lieu de prière et des œuvres sociales, sources d’espérance pour des millions de pèlerins. Un pèlerinage jubilaire de l’Ordre est d’ailleurs organisé au sanctuaire de Pompéi, à la demande du Grand Maître, en octobre prochain, dans le cadre de l’Année de la Miséricorde.

Question subsidiaire et dans un autre domaine. Le siège patriarcal de Jérusalem étant vacant, l’administrateur apostolique, Mgr Pierbattista Pizzaballa, va-t-il faire office de Grand Prieur ?

Le Père Pierbattista Pizzaballa administre au nom du Saint-Père le Patriarcat Latin de Jérusalem, avec le titre d’Administrateur apostolique sede vacante. Le titre de Grand Prieur de l’Ordre est attribué statutairement au Patriarche, donc ce titre est vacant, mais bien entendu l’Ordre collaborera étroitement avec l’Administrateur apostolique nommé le 24 juin dernier.

 

Adresse du site internet :  www.oessh.va

Page facebook du Grand magistère de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre  www.facebook.com/granmagistero.oessh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici