Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un premier cimetière Philistin trouvé en Israël

Terresainte.net
11 juillet 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un premier cimetière Philistin trouvé en Israël
Sherry Fox étudiant un des squelettes vieux de 3000 ans trouvés dans le cimetière Philistin d'Ashkelon. © Tsafrir Abayov/Expédition Leon Levy

Un grand cimetière philistin datant d'il y a 3000 ans a été retrouvé dans le port méditerranéen d'Ashkelon (sud de Tel Aviv). Les fouilles renseignent sur l’origine de ce peuple.


(Jérusalem/n.h) – « Quatre-vingt-dix pourcent des chapitres et articles qui ont été écrits sur les us et coutumes d’enterrement des Philistins devront être revisités ou ignorés, maintenant que nous avons le premier et unique cimetière philistin, » a déclaré Lawrence E. Stager, professeur d’archéologie.

Le cimetière a été découvert à  l’extérieur des murs de Tel Ashkelon. Sur les lieux des fouilles ont été retrouvées 150 inhumations individuelles datant du XIe au VIIIe siècles avant Jésus-Christ. Ces sépultures intactes éclairent aujourd’hui un mystère ayant longtemps agité les archéologues : la véritable origine des Philistins.

« D’où viennent ces gens ? Telle est la question que nous voulons élucider, » a expliqué Sherry Fox, une anthropologue physique, en prenant des échantillons d’ossements pour les analyses de laboratoire.

Cette découverte permettra aux archéologues d’étudier les pratiques funéraires des Philistins, et par conséquent de mieux comprendre les caractéristiques de ce peuple et son mode de vie. Avec un tel échantillon les archéologues auront enfin de quoi mener une étude sur une grande échelle, s’appuyant non pas sur un individu mais toute une population, explique Daniel M. Master, professeur de Wheaton College et co-directeur de l’expédition Léon Levy.

« Nous pouvons déjà dire que les pratiques culturelles relevées sont substantiellement différentes de celles des Cananéens et des montagnards de l’Est, » continue Master. Les ossements fournissent des informations sur leurs habitudes alimentaires, leur mode de vie et coutumes funéraires. Une des conclusions déjà tirée est que ces individus particuliers ont été épargnés par les conflits. « Il n’y a aucune trace de traumatisme sur les ossements, » a déclaré Fox.

Contrairement aux autres pratiques funéraires de la région, sépulture familiale ou multiple, où les morts étaient posés et surélevés sur une plateforme, les découvertes à Ashkelon sont sensiblement différentes. Les personnes décédées, dont la plupart étaient enterrées dans des fosses ovales, ont été inhumées dans des traditions connues pour être celles de la culture égéenne.

En plus des 150 tombes individuelles, six chambres funéraires avec plusieurs corps ont été trouvées. Une magnifique chambre funéraire rectangulaire a été découverte à l’intérieur du cimetière, construite avec des grès parfaitement taillés. Mais la grande porte de pierre qui se trouvait à l’entrée n’a pu empêcher le pillage de son trésor et il ne reste que des squelettes.

Des objets ont été déterrés aux cotés des sépultures : des bocaux, bols, et dans certains cas rares de la joaillerie, ainsi que des pointes de flèches et de lances. De petits flacons ayant contenu du parfum ont également été trouvés. Dans deux cas, la bouteille a été trouvée proche du nez, pointant vers les narines, sans doute pour que le défunt puissent sentir le parfum pendant toute l’éternité.

Rappelons que les Philistins sont mentionnés à de nombreuses reprises dans la Bible. Si Abraham séjourne un certain temps chez eux, les relations entre les Hébreux et eux se détériorèrent assez vite à en lire le livre de la Genèse notamment. C’est de leur rang qu’est issu Goliath.