Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

La minorité copte à nouveau prise pour cible en Egypte

Terresainte.net
12 décembre 2016
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
La minorité copte à nouveau prise pour cible en Egypte
Les cercueils des victimes couverts du drapeau égyptien avant leur entrée dans l'église Sainte Marie et Saint Athanase dans le quartier de Madinet Nasr ©Blogcopte

Tandis que la situation des chrétiens en Haute-Egypte est toujours précaire, l’attenant à la bombe perpétré au Caire place tristement la minorité chrétienne au devant de la scène dans la capitale égyptienne.


(Jérusalem/AP) –  25 personnes ont été tuées et 49 blessées par une explosion près de l’Eglise copte de Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire. Il était 10 heures du matin, ce dimanche 11 décembre près de la cathédrale copte orthodoxe Saint-Marc, dont cette église est une dépendance, et c’était l’heure de la messe quand l’explosion s’est produite. Elle a soufflé le côté des femmes. Aussi, la quasi-totalité des victimes étaient des femmes de tous âges. Avec elle, six enfants sont aussi au nombre des victimes.

 «L’acte de terrorisme» – dont la présidence égyptienne parle – n’a pas été revendiqué, même si «des supporteurs de l’Etat Islamique ont célébré l’attaque sur internet», rapporte l’agence Reuters. Hier, le président Abdel Fattah Al-Sisi a déclaré trois jours de deuil national. En outre, le premier ministre Chérif Ismail a déclaré que « les musulmans et les chrétiens de la nation sont solidaires face à ce terrorisme noir », comme le rapporte Le Monde. L’imam d’Al-Azhar, le principal centre d’enseignement religieux sunnite de la capitale égyptienne, a condamné cette attaque.

Les faits ne sont pas encore clairs. Selon certains, la bombe était déjà cachée dans la chapelle. Cependant, selon les services de sécurité, elle a été jetée à l’intérieur de l’Eglise lors de l’invitation des fidèles à la prière, comme l’aurait rapporté un témoin.  Lorsque la police s’est rendue sur place, de nombreux manifestants se sont rassemblés devant l’église pour protester; la police a réprimé la manifestation.

Aujourd’hui le consensus copte autour du président Al-Sisi semble avoir diminué, indique Reuters. En 2013 la minorité copte avait en effet soutenu le général Al-Sisi, élu président en 2014 après la destitution de Mohamed Morsi. Dans le contexte tendu de ces derniers jours, il ne s’agit pas de la première explosion au Caire: deux bombes ont tué six policiers il y a deux jours.

La minorité chrétienne égyptienne copte constitue environ 10% de l’ensemble de la population du pays. Depuis longtemps elle est victime de discrimination et d’attaques en Egypte. Cette dernière attaque a été l’un des plus importantes depuis des années, après qu’en 2011, 21 fidèles avaient été tués à Alexandrie devant une église. De même en 2013, des affrontements entre fidèles chrétiens et musulmans avaient fait deux victimes juste devant la cathédrale de Saint-Marc.

Les funérailles ont lieu ce lundi 12 décembre en l’église Sainte Marie et Saint Athanase dans le quartier de Madinet Nasr.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don