Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Gaza: pour le pape, la violence n’amène jamais à la paix

Christophe Lafontaine
16 mai 2018
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Gaza: pour le pape, la violence n’amène jamais à la paix
Le pape François condamne les violences à Gaza tandis que le Guatemala est le deuxième pays à ouvrir une ambassade en Israël à Jérusalem ©Benhur Arcayan /Wikimedia Commons

Le 16 mai 2018, le pape François s'est dit « très inquiet et attristé par l’escalade des tensions en Terre Sainte et au Moyen-Orient. » Il en appelle aux Israéliens et Palestiniens ainsi qu’à la communauté internationale.


 « J’invite toutes les parties concernées et la communauté internationale à renouveler leur engagement afin que le dialogue, la justice et la paix prévalent », a lancé le Pape, à l’issue de la traditionnelle audience générale qu’il tenait place Saint-Pierre au Vatican, ce mercredi. Pour lui « la spirale de la violence » qui touche la Terre Sainte « éloigne de plus en plus la voie de la paix, du dialogue et des négociations. » Le pape n’a jamais caché la position du Saint-Siège qui consiste à défendre  le statu quo en vigueur à Jérusalem et la reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens pour une solution basée sur l’existence de deux Etats. L’Eglise avait d’ailleurs fortement critiqué le projet de déménagement de l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. Pour la raison qu’il ne contribuait pas à la paix. Deux jours après le transfert américain, le Guatemala inaugure quant à lui ce mercredi à Jérusalem sa nouvelle ambassade en Israël, suivant ainsi l’exemple des Etats-Unis. A noter que son président est un chrétien évangélique comme près de la moitié de la population guatémaltèque. Pour les chrétiens évangéliques, un retour de Jésus sur terre passe par la reconnaissance d’Israël comme Etat juif et avec Jérusalem pour capitale.

« Je répète, a par ailleurs lancé le pape, que ce n’est jamais l’usage de la violence qui mène à la paix ». « La guerre appelle la guerre, la violence appelle la violence », s’est désolé le souverain pontife.

Se disant « très inquiet et attristé par l’escalade des tensions en Terre Sainte et au Moyen-Orient », le Saint-Père a exprimé sa « grande douleur pour les morts et les blessés » dont il se sent «  proche par la prière et l’affection », ainsi que « de tous ceux qui souffrent. » Près de 60 Palestiniens de la bande de Gaza dont un enfant de huit mois, ont péri sous les balles israéliennes lundi 14 et mardi 15 mai. Environ 2500 Gazouis ont également été blessés.

Après avoir récité l’Ave Maria avec les milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre, le pape argentin a ajouté : « Dieu aie pitié de nous ! »

Protéger la vie à tout prix

Ce même jour, le Conseil des conférences épiscopales européennes (CCEE) a publié un bref communiqué pour exprimer sa proximité avec les catholiques de Terre Sainte pour déplorer « l’énième explosion de haine et de violence qui, une fois de plus, ensanglante la Terre Sainte » ces jours-ci.

L’Eglise catholique européenne qui unit les présidents des conférences épiscopales d’Europe (de la Finlande à la Russie) dit accueillir volontiers « l’invitation de l’Administrateur Apostolique du Patriarcat Latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa, pour un temps de prière pour la paix en Terre Sainte. » Et appelle ses fidèles et communautés « à se joindre à la prière de l’Eglise de Jérusalem, au travers d’un temps de recueillement et de prière pour la paix et la défense de la vie à tout prix, samedi 19 mai, veille de la Pentecôte. »

Les signataires, dont le Cardinal Angelo Bagnasco, Archevêque de Gênes et Président du CCEE n’ont pas manqué de rappeler que « la paix et la vie humaine sont des biens auxquels on ne peut renoncer et qui se posent au-dessus de tout intérêt, national et international ».

Sur le même sujet

Terre Sainte: Mgr Pizzaballa invite à la prière et au jeûne – 15 mai 2018

Les Eglises catholiques de Terre Sainte appellent au calme– 15 mai

Terre Sainte: Mgr Pizzaballa invite à la prière et au jeûne – 15 mai 2018

Ambassade américaine à Jérusalem: semaine à haut risque –14 mai 2018

Israël/Palestine: le Pape appelle à une solution négociée – 11 décembre 2017

Mgr Pizzaballa:Jérusalem est un trésor pour toute l’humanité  – 8 décembre 2017

Explosif: Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël – 7 décembre 2017

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don