Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un nouvel archevêque syriaque orthodoxe en Terre Sainte

Christophe Lafontaine
20 mars 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un nouvel archevêque syriaque orthodoxe en Terre Sainte
Le nouvel archevêque syriaque orthodoxe de Jérusalem, Gabriel Daho © Patriarcat syriaque orthodoxe

Le 20 mars, l'Eglise syriaque orthodoxe a annoncé via Facebook la nomination du père Gabriel Dahho, archevêque vicaire patriarcal à Jérusalem, en Jordanie et en Terre Sainte. Il succède à l'archevêque Malki Mourad.


Le père Gabriel Dahho devient le 127ème évêque syriaque orthodoxe de Jérusalem ainsi que pour la Jordanie et la Terre Sainte. Choisi il y a trois mois comme vicaire patriarcal pour le dit diocèse, c’est-à-dire qu’il est responsable directement devant son patriarche, il a été nommé ces derniers jours archevêque par le Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient Ignace Ephrem II Karim, après avoir reçu les voix des membres du Saint Synode, l’assemblée de tous les évêques. Une information publiée le 20 mars sur le compte Facebook de cette Eglise orientale.

Avant de rejoindre la Terre Sainte, il était le recteur du monastère-séminaire théologique Saint-Ephrem de Maarat Saydnaya en Syrie.

L’Eglise syriaque orthodoxe est la première héritière de l’antique Eglise judéo-chrétienne et elle représente aujourd’hui les chrétiens de langue syriaque répartis dans de nombreux pays du Moyen-Orient. Sa langue liturgique est le syriaque, un idiome appartenant à l’araméen, la langue parlée par Jésus.

Le vicariat patriarcal syriaque orthodoxe de Jérusalem et de Terre Sainte a son siège dans le quartier arménien de la vieille ville de Jérusalem au monastère Mor Marqos (Saint Marc). En outre, à Jérusalem, les syriaques orthodoxes ont une chapelle au Saint-Sépulcre (propriété contestée par les Arméniens apostoliques), revendiquée comme la chapelle du tombeau de Joseph d’Arimathie, celui qui – selon la tradition chrétienne – offrit son tombeau au Christ. Ils ont également une chapelle dans l’église du sépulcre de la Sainte Vierge au pied du mont des Oliviers.

A Bethléem, les syriaques orthodoxes sont aussi présents dans la basilique de la Nativité et possèdent l’église Sainte-Marie Mère de Dieu (bâtie en 1943). En Jordanie, la cathédrale Saint-Ephrem (à Sweifieh, dans la banlieue ouest d’Amman) a été inaugurée en octobre 2011. Il y avait déjà dans la capitale du royaume hachémite une église Saint-Ephrem construite en 1948. Enfin, sur le site du baptême, à Béthanie au-delà du Jourdain, une église Saint-Jean-Baptiste est en construction.

Entre Bethléem et Jérusalem la communauté syriaque de Terre Sainte compte environ 5 000 fidèles (quelques familles vivent aussi à Jéricho, Ramallah et Nazareth) pour un nombre de prêtres qui se comptent sur les doigts d’une main, d’après les chiffres datant de ces deux dernières années. A Beit Jala (près de Bethléem), l’Eglise syriaque-orthodoxe possède l’école Mar Ephrem (créée en 2003) qui accueille environ 500 élèves. Elle dispense dans son programme scolaire l’enseignement du syriaque.

Pour l’ordination du nouvel archevêque, le patriarche syriaque orthodoxe célébrera la divine liturgie à la cathédrale syriaque Saint-Ephrem à Amman, en Jordanie, le 10 avril 2019 prochain. Le nouvel archevêque syriaque orthodoxe de Terre Sainte prend la suite l’archevêque Sewerios Malki Mourad qui a servi à Jérusalem pendant 22 ans (1996-2018) et a quitté l’été dernier la ville sainte pour retourner d’abord au siège de son patriarcat en Syrie avant d’être nommé vicaire patriarcal pour le Brésil. Fidèle à une caractéristique propre et très développée au sein de l’Eglise syriaque orthodoxe, Mgr Malki Mourad était très attaché aux rencontres œcuméniques à Jérusalem et en Terre Sainte en général. Dans la prière, l’étude de la Bible, comme dans les projets économico-sociaux (églises, hôpitaux, écoles). Il est fort à parier que son successeur suivra la même voie.

 

 

Sur le même sujet :

 

Entretien avec l’évêque syriaque orthodoxe, Mgr Mor Severios Malki Mourad – Janvier Février 2017

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don