Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Une exposition sur le Saint-Sépulcre à Paris ce week-end

Emilie Rey
4 avril 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Une exposition sur le Saint-Sépulcre à Paris ce week-end

15 panneaux pour expliquer l’histoire du Saint-Sépulcre, sa vie intime et sa spiritualité. C’est le défi relevé par Terre Sainte Magazine et présenté à Paris à partir de ce week-end.


Rive droite et rive gauche : pas de jaloux ce week-end parmi les parisiens. L’exposition « Comme pèlerin au Saint-Sépulcre » sera présentée de chaque côté de la Seine à Paris.

« La visite au Saint-Sépulcre est souvent vécue comme une épreuve par les pèlerins » énonce Marie-Armelle Beaulieu, rédactrice en chef de Terre Sainte Magazine. « On entre dans la basilique qui architecturalement ne ressemble à rien que l’on connaisse en fait de basilique. On est balloté au milieu d’une foule dense et sonore. Le lieu est sombre et sale. Après les heures passées au désert, ou au bord du lac de Tibériade, après la visite de la basilique Sainte-Anne au début de la Via dolorosa, ou celle au Mur occidental, le mur dit des lamentations, la visite au Saint-Sépulcre s’apparente à une épreuve : où est-il le jardin de la résurrection ? »

Parce qu’elle-même s’est longtemps laissé dérouter par le lieu au point « d’avoir toutes les difficultés du monde à prier là », Marie-Amelle Beaulieu, depuis qu’elle a saisi le Saint-Sépulcre, « à moins que ce ne soit le contraire » dit-elle, n’a de cesse d’essayer de le faire comprendre aux autres.

« Le truc au Saint-Sépulcre, c’est que la basilique actuelle est un empilement de couches historiques. Vous connaissez ces livres qui vous restituent un édifice en entassant des calques, et bien il faut pour comprendre le Saint-Sépulcre regarder les calques un à un. Alors la basilique actuelle prend sens, pas seulement d’un point de vue architectural, elle prend sens aussi d’un point de vue spirituel. Pèlerin d’aujourd’hui on pénètre dans le tombeau comme Marie-Madeleine, Pierre et Jean au matin de Pâques pour faire la même expérience : le tombeau est vide car Christ est ressuscité ! Il a vaincu la mort et tout ce qui est mortifère. Le monde est sauvé ! Je ne vois pas de message plus urgent à délivrer. »

Les premiers panneaux de l’exposition expliquent les couches historiques du lieu, de la colline de pierre à la basilique actuelle. « Nous avons obtenu du National Geographic la cession à titre gracieux des exceptionnelles infographies que le magazine avait réalisées en 2016 à l’occasion des travaux de restauration de l’édicule. C’est évidemment un plus magistral à côtés des photos dont nous disposons, nous qui vivons sur place. »

Une fois l’architecture comprise, l’exposition montre le lieu comme lieu de vie et d’unité. « N’écoutez pas ceux qui parlent du Saint-Sépulcre comme le lieu symbole de la division des chrétiens, c’est qu’ils n’ont rien compris. Quelle est celle de leur église, chez eux, qui peut se vanter d’accueillir les chrétiens de tous les continents, de toute langue, nation, culture dans une foi commune : ici c’est le point GPS de la mort et de la résurrection, ici le Christ m’a sauvé. »

L’exposition finit sur l’expérience pascale qui s’offre à chacun depuis 2000 ans « ici et maintenant ».

Porté par Terre Sainte Magazine, le magazine des Franciscains du Proche-Orient, l’exposition est en partenariat avec les Chevaliers du Saint-Sépulcre en France. « C’est eux, partout présents en France, qui vont faire tourner l’exposition pendant au moins un an. Nous essaierons d’annoncer les lieux et dates sur nos pages facebook, tweeter. »

Pourtant ce week-end c’est grâce à un partenariat avec le magazine Le Pèlerin que l’exposition s’expose jusqu’au 23 avril dans le 6e. « Le Pèlerin qui organise avec le Forum 104 la 4e édition de son Forum des chemins, nous a offert d’avoir un stand Terre Sainte Magazine dans ce rendez-vous carrefour entre les différentes voies de pèlerinage. Terre Sainte Mag c’est le moyen pour un pèlerin de la Terre Sainte de poursuivre le pèlerinage. Il y a plein de temps forts durant tout le week-end au Forum des chemins, nous avons de la chance d’y être présent. »

Que vous soyez déjà venu en Terre Sainte ou non, si vous en avez la possibilité venez voir cette exposition pédagogique, largement illustrée et n’hésitez pas à vous abonner à terre Sainte Magazine, le magazine qui vous apporte la Terre Sainte à domicile.

Rive droite – Journées d’entraide au profit de la Terre Sainte

Les 6 et 7 avril

Salle Rossini – Notre Dame de grâce de Passy

8 bis rue de l’Annonciation Paris 16e.

—–

Rive gauche –Chapelle Notre-Dame des Anges

Du 5 au 23 avril

102 bis rue de Vaugirard – Paris 6e

La chapelle est ouverte tous les après-midi de semaine de
12 h 30 à 18 h 30 et le samedi de 13 h à 17 h. 

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don