Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Netanyahu veut envoyer une Bible sur la Lune

Christophe Lafontaine
10 mai 2019
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Netanyahu veut envoyer une Bible sur la Lune
Juifs ultra-orthodoxes observant la Lune à Jérusalem, le 14 novembre 2016 © Nati Shohat / FLASH90

Au concours biblique international annuel, le Premier ministre israélien a dit souhaiter, le 9 mai 2019 à Jérusalem, poser une Bible sur la Lune. A l’occasion d’une seconde tentative d’alunissage d’Israël d’ici deux ans.


Il est question de Bible mais ce n’est pas un vœu pieux. C’est un rêve qui doit devenir réalité pour Benjamin Netanyahu. Ce dernier, nouvellement réélu au poste de Premier ministre israélien, a déclaré qu’il souhaitait qu’Israël envoie une Bible sur le satellite naturel de la Terre. Et l’homme politique y croit dur comme fer. Si Bereshit 1, la première sonde israélienne envoyée dans l’espace pour atteindre l’astre de la nuit, a transporté notamment une copie de la Torah digitalisée, Benjamin Netanyahu estime que « cela ne suffit pas », rapporte le Times of Israel.  « Nous allons à nouveau envoyer un vaisseau spatial et il est très probable que nous y logerons une petite Bible [imprimée]. » Citant le psaume 8 verset 4 : « A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la Lune et les étoiles que tu fixas. »

Ce ne serait cependant pas une première car la Bible a déjà participé en 1971 à Apollo 14, la troisième mission à se poser sur la Lune, en version microfilms de 1 245 pages – évitant un poids normal qui aurait été trop lourd pour une telle aventure spatiale.

Evoquant son projet, le Premier ministre israélien intervenait dans le cadre du concours annuel biblique international qui rassemble des dizaines de jeunes juifs âgés de 14 à 18 ans du monde entier pour tester leurs connaissances de la Bible. Le quizz géant s’est tenu à Jérusalem, le 9 mai, et fait partie intégrante chaque année des célébrations du Jour de l’Indépendance, Yom HaAtsmaout.

Benjamin Netanyahu, qui a rappelé la nécessité de bien étudier la Bible, l’a citée comme source de « la détermination » et de « l’audace ». « Des vertus, dit-il, qui nous sont apportées par notre courage. Et notre courage provient de la bible. » Et le Premier ministre d’ajouter que « ce ne sont pas que des paroles en l’air. Ce courage nous vient de la bible parce qu’il n’y aurait aucun autre sens à donner au voyage énorme que nous avons entrepris pour revenir chez nous, dans notre berceau, si nous n’avions pas amené avec nous notre foi, notre tradition et ce désir ardent de retrouver notre terre natale. »

Galvanisé par la tentative d’alunissage le 11 avril dernier de Bereshit qui – c’était déjà un signe – correspond à l’ouverture de Livre de la Genèse en Hébreu avec ces mots « au commencement », le Premier ministre, prenant au pied de la lettre ce nom, veut naturellement qu’il y ait une suite « au commencement ». Il avait d’ailleurs déclaré peu avant le krach de Bereshit sur la Lune qu’il réfléchissait à investir dans un programme spatial national. Assurant que, d’ici deux ou trois ans, « un engin spatial israélien atterrira en entier sur la Lune. »

L’initiative de Bereshit a tenu une place particulière lors des célébrations du 71ème anniversaire de l’indépendance israélienne. Mercredi 8 mai au soir, au début des célébrations au mont Herzl à Jérusalem, Morris Kahn, président de SpaceIL (qui a travaillé en partenariat avec la société aérospatiale Israeli Aerospace Industries) a reçu l’un des plus grands honneurs civils du pays en allumant une torche lors de la cérémonie officielle de Yom HaAtsmaout, à Jérusalem. D’après la presse israélienne, le philanthrope et milliardaire israélo-sud-africain a annoncé qu’il contribuerait au financement d’une nouvelle tentative de lancement d’une sonde sur la Lune, Bereshit 2. Et ce, dans un délai de deux ans.

Dans la course à l’espace, Israël – malgré sa taille – veut devenir le 4ème pays à se poser sur la Lune.

 

 

Sur le même sujet :

La sonde israélienne Bereshit n’a pas marché sur la Lune – 12 avril 2019

Objectif Lune en février 2019 pour Israël – 18 juillet 2018

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don