Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Zoom le 28/01 : Rome et Jérusalem entrent en dialogue

Christophe Lafontaine
27 janvier 2021
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Zoom le 28/01 : Rome et Jérusalem entrent en dialogue

Pour « la Nuit des Idées 2021 », ce 28 janvier, les Instituts français de Jérusalem et à Rome organisent une soirée d’échanges online sur le thème de la proximité à l’aune des deux villes miroirs.


Quelles villes mieux que Jérusalem et Rome, symboles et carrefours universels, pour débattre autour du thème de la proximité ? Sujet choisi cette année en écho à l’épidémie de coronavirus et aux divers confinements, pour « la Nuit des Idées ». L’événement annuel qui se tient depuis six ans partout dans le monde pour penser ensemble. Pour écouter ceux qui font avancer les idées. Pour réfléchir aux enjeux contemporains.

Ce rendez-vous est coordonné et promu par l’Institut français, placé sous la double tutelle française du ministère de l’Europe et des affaires étrangères et du ministère de la culture. C’est à ce réseau culturel fort d’une centaine d’Instituts français éparpillés dans le monde, que revient la charge d’assurer la promotion à l’étranger de la culture française, tout en favorisant les échanges artistiques et le dialogue des cultures.

Cette année, la sixième édition de « la Nuit des Idées » se tiendra le 28 janvier. Plus de 200 évènements sont prévus ainsi qu’un grand direct mondial de 24h qui traversera les fuseaux horaires des îles Fidji à San Francisco, en passant par Séoul.

Association inédite

Pour l’occasion, « l’Ambassade de France près le Saint-Siège et le Consulat général de France à Jérusalem se sont associés pour proposer une soirée d’échanges et de débats inédits qui réunira intellectuels, religieux, enseignants », a déclaré dans une vidéo présentant l’évènement Elisabeth Beton Delègue, ambassadrice de France auprès du Saint-Siège. « Cette organisation conjointe de la Nuit des Idées est une première », a tenu à souligner le Consul général de France à Jérusalem, René Troccaz, dans la même vidéo. « Ce dialogue, a-t-il rajouté, mené depuis Jérusalem, Rome, deux villes uniques au monde, en lien avec Paris, permettra d’aborder des questions majeures : éducation, savoir, patrimoine, dialogue interreligieux ».

Neuf intervenants de premier plan présenteront ainsi leur conception de la proximité autour « des expériences inédites menées depuis longtemps [qui] prennent un relief particulier dans le contexte actuel » de la pandémie, « que ce soit au Vatican ou à Jérusalem », explique le communiqué de presse conjoint annonçant l’évènement baptisé : « Rome et Jérusalem, entre ciel et terre ». Intitulé idoine qu’enrichit le communiqué d’un ton lyrique pour ces deux « villes saintes traversées depuis leur fondation d’histoires bien humaines, de pesanteurs et d’intrigues. Villes-patrimoine dont les pierres, les édifices, les palais et les basiliques témoignent de l’espérance séculaire des pèlerins de toutes croyances ».

Trois temps forts

Rendez-vous est donc donné jeudi soir en direct (voir ci-dessous les infos pratiques) sur Zoom via les réseaux sociaux de l’Institut français de Jérusalem et l’Institut français – Centre Saint Louis à Rome. Ce dernier étant rattaché à l’Ambassade de France près le Saint-Siège.

La rencontre se déclinera en trois temps forts qui permettront de réfléchir sur autant de thèmes que « la peur de l’autre », « les difficultés du dialogue », « la transmission », « les facilités ou les pièges du numérique dans les contextes respectifs et très spécifiques de Rome et de Jérusalem », énonce le communiqué des organisateurs. Nombreuses sont les questions qui en découlent : « comment rester proches alors que tout incite à la distance et, partant, à la défiance ? » Ou « comment maintenir le dialogue entre les cultures et les religions ? » Et encore : « Comment éduquer à la justice et à la paix dans des écoles où les différences religieuses et culturelles sont exacerbées par les conflits ? ».

Pour tenter d’y répondre, un débat inaugural aura lieu autour du thème du vivre ensemble dans le contexte de la mondialisation qui laisse apparaître des tensions entre la soif légitime de liberté et de sécurité, les nécessités de compétition et de coopération, les tentations d’exclusion et les tentatives d’intégration par exemple. Mireille Delmas Marty, Présidente d’honneur de l’Observatoire Pharos, plateforme française de réflexion et d’action engagée dans la défense du pluralisme des cultures et des religions, débattra avec Jérôme Clément, fondateur de la chaîne de télévision Arte et ancien Président de la Fondation Alliance française.

Transcendance et transmission

Puis sous la houlette de la rédactrice en chef de Terre Sainte Magazine, Marie-Armelle Beaulieu, une table-ronde s’emploiera à décrypter « comment la rencontre interculturelle transcende le fait religieux ». Parole sera alors donnée à trois acteurs engagés directement sur le terrain : Daniel Sidès, enseignant d’histoire au lycée français de Jérusalem et Benoit Bonnet, directeur de l’Institut Saint Dominique, établissement scolaire catholique français à Rome, débattront ainsi avec Charles Personnaz, directeur de l’Institut national du patrimoine à Paris, auteur du rapport « Renforcer l’action de la France dans la protection du patrimoine du Moyen-Orient et le soutien au réseau éducatif des communautés chrétiennes de la région ».

La soirée se conclura sur une deuxième table-ronde animée par le père Luc Pareydt, Conseiller aux affaires religieuses du Consulat général de France à Jérusalem. Echange qui réunira des représentants du judaïsme, du christianisme, et de l’islam, à Jérusalem, Paris, et Rome. Ils aborderont ensemble la délicate problématique de « la tradition à l’épreuve de la modernité » et se pencheront sur les manières d’inventer la transmission des traditions, du cultuel, du liturgique à l’heure du numérique, qui plus est en tant de pandémie.

De courtes vidéos ponctueront la soirée. Au programme : Rome, la Jérusalem d’Occident ; les commentaires de la part d’un anthropologue musulman sur les fresques de l’église franque d’Abu Ghosh, en Israël ; la présentation d’un cours de religion à deux voix dans une école catholique de Ramallah. Un dernier petit film sera diffusé sur les domaines nationaux français en Terre Sainte. Assurément, « la Nuit des Idées » promet d’être lumineuse.

Infos pratiques :

RDV Jeudi 28 janvier 2021

De 18H30 à 21h30 pour Rome et Paris

de 19h30 à 22h30 pour Jérusalem

En français, et traductions simultanées en anglais et italien

En un clic, c’est ici

La revue en vidéo

Découvrez le magazine papier
Expo sur le Saint-Sépulcre
Achetez ce numéro
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don