Terresainte.net - Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible.
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Un TGV financé par la Chine entre Tel Aviv et Eilat ?

Terresainte.net
26 janvier 2012
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable
Un TGV financé par la Chine entre Tel Aviv et Eilat ?
Ticket de train sur la première ligne, Jaffa-Jérusalem, construite en 1892.

Le gouvernement israélien aurait mis à l’ordre du jour du prochain conseil des Ministres l’approbation de la construction d’une ligne de train à grande vitesse entre Tel Aviv et Eilat. À 300 kilomètres/heure, les voyageurs arriveraient à destination en deux heures. Au lieu des 4 à 5 heures actuellement par la route.


(Jerusalem/m.a.b) Le gouvernement israélien aurait mis à l’ordre du jour du prochain conseil des Ministres l’approbation de la construction d’une ligne de train à grande vitesse entre Tel Aviv et Eilat.

À 300 kilomètres/heure, les voyageurs arriveraient à destination en deux heures. Au lieu des 4 à 5 heures actuellement par la route.

Le coût de la seule pose des rails est évalué à 7 milliards de shekels (1,5 milliard d’euro) auquel il faudrait ajouter 30 autres milliards de shekels (6 milliards d’euro). Le projet n’a donc pas encore trouvé son financement. Mais le gouvernement israélien étudie plusieurs piste : un financement sur le  budget national de l’État, ou par le secteur privé, mais l’on parle surtout d’un accord financier avec la Chine. C’est cette dernière solution que le Ministre des Transports, Israël Katz, préfèrerait. Il s’est d’ailleurs rendu récemment à Pékin rencontrer ses homologues chinois et il se dit que le protocole d’entente serait déjà prêt.

Le journal économique israélien Globes annonce sur son site internet que le tracé du projet suppose que soit votée une loi pour accélérer les procédures « de planification et d’octroi des licences », comme, précise le journal, cela avait été la cas pour la construction de l’autoroute 6 qui traverse Israël du Nord au Sud en passant au-delà de la ligne verte qui délimite le territoire de la Cisjordanie.

Va-t-on vers un renouveau du réseau de chemin de fer en Israël ? On peut le souhaiter. En attendant, le numéro de mars-avril de la revue La Terre Sainte publiera un article de Fanny Houvenaeghel intitulé « Quand la Palestine prenait le train »

L’infographie est terminée qui montrera toutes les lignes de chemins de fer qu’a connues le territoire. Qu’il s’agisse de celles construites durant l’Empire ottoman ou de celles ajoutées lors du Mandat britannique avant que la guerre de 1948 ne fasse du réseau ferroviaire la cible favorite et prioritaire des belligérants.

Un bond fascinant dans le temps, quand juifs, chrétiens et musulmans avaient la même ambition : développer ce pays pour le bien commun de tous.

Feuilletez un numéro au format PDF

Découvrez le magazine au format papierCliquez ici

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici