Terresainte.net | Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible
Actualité et archéologie du Moyen-Orient et du monde de la Bible

Nouveaux espoirs pour les deux évêques orthodoxes d’Alep et le père Dall’Oglio

Terrasanta.net
11 octobre 2013
email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Un accord pour libérer les deux évêques orthodoxes d’Alep enlevés le 22 avril dernier en Syrie serait en cours de définition. L’annonce a été faite par la direction de la Ligue syriaque au Liban au journal libanais The Daily Star. Des nouvelles ont également été données au sujet du Père Paolo dall’Oglio, par des témoins qui l’auraient vu le 5 octobre dernier au Nord de la Syrie.


(Milan / c.g.) – Un accord pour libérer les deux évêques orthodoxes d’Alep enlevés le 22 avril dernier en Syrie serait en cours de définition. L’annonce a été faite par la direction de la Ligue syriaque au Liban (une organisation qui s’occupe des chrétiens syriens et s’intéresse depuis longtemps à l’enlèvement des deux évêques – ndlr) au journal libanais The Daily Star. « Il y a des signes positifs d’une libération imminente des deux évêques – dit Habib Afram, secrétaire de la Ligue syriaque -. Nous avons été informés par le général Abbas Ibrahim, chef des services de sécurité libanais, d’un accord pour libérer les otages d’Azaz (neuf citoyens libanais pris en otage dans le quartier de Azaz, près d’Alep, en mai 2012 – ndlr), et d’un autre pour libérer les deux évêques ».

L’évêque grec-orthodoxe d’Alep, Boulos al-Yazigi, et le syriaque orthodoxe Youhanna Ibrahim, ont été enlevés le 22 avril dernier par une voiture qui roulait sur la route reliant la ville à la frontière turque. Il semble que tous deux étaient engagés dans des négociations visant à libérer deux prêtres enlevés plus tôt.

Afram a révélé que les autorités turques, travaillant pour résoudre l’affaire des otages d’Azaz, auraient informé les services de sécurité libanais de l’accord pour libérer les deux membres du clergé. « Ils ont dit qu’ils pourraient être libérés avant la fête islamique de l’Aïd al-Adha (qui tombe le 15 octobre – ndlr) et ils nous ont rassurés sur leur état de santé ».

Des nouvelles ont également été données au sujet du Père Paolo dall’Oglio. Selon le quotidien libanais en ligne Yalibnan, Ali Khalaf Khalaf, journaliste et militant syrien, a déclaré à l’agence Adnkronos que des témoins (qui n’ont pas révélé leur identité) l’auraient vu dans le nord de la Syrie, samedi 5 octobre, vivant et en bonne santé. Il se trouverait dans une région contrôlée par l’Armée islamique d’Irak et du Levant (Isis), la formation islamique la plus fondamentaliste actuellement présente sur le champ syrien. Le père Paolo avait été enlevé dans la ville de Raqqa, au nord de la Syrie, entre le 28 et le 29 juin.

La Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire

Cliquez ici
SOUTENEZ-NOUS

Terresainte.net compte aussi sur votre aide

Faites un don